Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / 10 idées reçues sur les maladies de l’hiver

10 idées reçues sur les maladies de l’hiver

Publié en septembre 2019

Les préjugés ont la vie dure… y compris en matière de santé. L’arrivée de l’hiver entraîne la crainte d’attraper un vilain rhume et, avec ça, son lot de croyances sur les réflexes à adopter au quotidien. Mais beaucoup d’entre eux sont faux. Retrouvez, en images, les 10 idées reçues sur les maladies de l’hiver.

10 idées reçues maladies en hiver

1. On peut « attraper froid »

C’est l’une des principales idées reçues sur les maladies de l’hiver : le froid et les basses températures nous font tomber malades. C’est faux. En réalité, cela est lié à une autre croyance : il faut rester au chaud, à l’intérieur, pendant l’hiver. Dans les faits, cela est propice à la prolifération des microbes qui, eux, sont bels et bien la cause de maladies.

2. Une température de 39°C est synonyme de grippe

Seul un cas de grippe sur trois présente une fièvre supérieure à 39°C. Dans la majorité des cas, en dépit des symptômes grippaux, votre température ne sera pas aussi forte.

3. La poignée de mains plutôt que la bise

« Je suis malade, je ne te fais pas la bise », un refrain bien connu l’hiver. Et, là encore, une idée reçue sur les maladies de l’hiver. En réalité, à choisir, mieux vaut une bise qu’une poignée de main.

Vos extrémités vont entrer en contact avec des objets potentiellement infectés – poignées de porte, bouton d’ascenseur, barres de métro, jouets d’enfants, etc. – et un serrage de main ne fera que transmettre les microbes. Mais si vous êtes malade, idéalement, il préférable d’éviter la bise, également.

4. En hiver, il faut manger plus et plus gras

Cela a pu être vrai à une lointaine époque où la vie était particulièrement rude. Certes, on dépense plus d’énergie lorsqu’il fait froid mais notre alimentation quotidienne est déjà en excès par rapport à nos besoins réels.

À moins d’être réellement exposé au froid – travailler toute la journée en extérieur, par exemple – il n’est pas nécessaire d’augmenter les quantités ou de manger plus gras. Au contraire, une alimentation déséquilibrée fragilisera votre système immunitaire.

5. Pour éviter d’être malade, il faut boire un grog

Autre idée reçue sur les maladies de l’hiver : un bon grog permet de se réchauffer et de lutter contre un éventuel rhume. Mauvaise idée ! L’alcool n’aide pas à réchauffer le corps, bien au contraire. Il a l’effet inverse et fait baisser votre température d’un demi-degré pour 50 g d’alcool absorbé.

La sensation de chaleur que vous pouvez ressentir vient simplement de la dilatation de vos vaisseaux sanguins. Enfin, rappelons que l’abus d’alcool demeure mauvais pour la santé.

À lire aussi : Comment se réchauffer en hiver : 5 astuces pour lutter contre le froid

6. Boire des boissons chaudes

L’hiver, l’hydratation est très importante. Mais il est préférable de boire de l’eau tempérée plutôt que des boissons chaudes. Contrairement aux idées reçues, ces dernières ne réchauffent pas. Votre corps, en percevant la chaleur via ses capteurs nerveux, va vous faire transpirer pour tenter de se refroidir.

7. S’habiller plus chaudement

Mettre un bonnet ou une écharpe pour sortir vous tiendra certes plus chaud, mais cela ne représentera en rien une barrière contre les microbes. Évitez également de trop vous couvrir en multipliant les couches de vêtements au risque d’avoir trop chaud et de transpirer.

8. Faire une cure de vitamines

Pendant l’hiver, certaines personnes prennent des compléments alimentaires et font le plein de vitamines C et D, ou de magnésium. Si cela fait du bien à votre corps, à moins de souffrir d’une carence en vitamines, ces compléments ne représentent cependant pas une marque de prévention vis-à-vis des maladies.

9. Se faire vacciner uniquement en cas d’épidémie

Contrairement à d’autres vaccins, celui contre la grippe n’a pas une durée de vie de plusieurs années mais de six à neuf mois. En effet, la grippe est une maladie qui évolue : le virus mute sans cesse et nécessite de nouveaux vaccins fréquents.

10. Être vacciné empêche de tomber malade

Contrairement aux idées reçues, être vacciné n’offre pas la garantie absolue de ne pas attraper la grippe. Mais rassurez-vous : 70 % des personnes vaccinées sont bien protégées et les 30 % restants, s’ils tombent malades, souffriront de symptômes moins longs et importants qu’une personne non-vaccinée.

À lire aussi : Comment éviter la transmission des virus hivernaux ?

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne…

Avec la Mutuelle Ociane Matmut, spécialement adaptée à vos besoins et votre budget, découvrez la Mutuelle Santé Famille, une mutuelle performante qui évolue avec vous, selon l’âge de chaque personne assurée.

Devis santé en ligne

Rhume : comment l’éviter ou le soigner s’il est trop tard ?

À lire aussi

Rhume : comment l’éviter ou le soigner s’il est trop tard ?

5 conseils pour guérir au plus vite