Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / L'incontinence chez les seniors : causes, symptômes et traitements

L'incontinence chez les seniors : causes, symptômes et traitements

Publié en mai 2021

D'après l'Assurance maladie , l'incontinence urinaire touche au moins 2,6 millions des plus de 65 ans. Une femme sur trois de plus de 70 ans et entre 7 et 8 % des hommes de plus de 65 ans sont concernés. Quelles sont les différentes formes d’incontinence ? Quelles en sont les causes ? Comment reconnaître si l’on est atteint d’incontinence et comment traiter le problème ?

Reconnaître les différentes formes d’incontinence urinaire

L'incontinence urinaire, aussi appelée fuite urinaire, est un écoulement involontaire et incontrôlable de l'urine. Il existe différentes formes d'incontinence urinaire.

  • L'incontinence urinaire d'effort, comme son nom l'indique, se caractérise par des fuites urinaires survenant pendant l'effort physique (soulèvement de charges lourdes, sauts, etc.), mais aussi pendant un effort moindre comme la toux ou une crise de fou rire par exemple.
  • L'incontinence par impériosité ou hyperactivité vésicale est une fuite urinaire précédée d'un besoin urgent d'uriner. Elle se manifeste en dehors de tout effort.
  • L'incontinence mixte, quant à elle, regroupe les deux types d'incontinence précédemment citées.

Quelles sont les causes de l'incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire d’effort est observée dans divers cas. Chez la femme, les fuites urinaires d'effort sont causées par les suites d'une grossesse multiple ou ayant entrainé un accouchement difficile (ventouse, déchirure, etc.), ou d'un prolapsus génital. Chez l'homme, la chirurgie de la prostate dans le cadre d'un adénome de la prostate ou d'un cancer peut également entraîner des fuites urinaires d'effort. Enfin, toute personne (homme ou femme) ayant subi une opération du petit bassin ou de l’abdomen est susceptible d’être atteint d’incontinence urinaire d’effort. L'incontinence par impériosité est observée chez les personnes souffrant de cystite aiguë, ou de pyélonéphrite aiguë. Ce type d'incontinence est également observé lors d'un rétrécissement de l'urètre.

Le cancer de la vessie, de la prostate ou l'adénome de la prostate peuvent également être la cause d'une incontinence par impériosité. Enfin, les maladies neurologiques à l'instar de la sclérose en plaques ou de la maladie de Parkinson, notamment, peuvent aussi causer ce type d'incontinence.

À lire aussi : Santé des seniors : quels sont les dépistages recommandés et les maladies à surveiller ?

Peut-on traiter l'incontinence urinaire chez les seniors ?

Il existe différents traitements pour soigner l'incontinence chez les personnes âgées. Ils varient selon le type d'incontinence.

Traiter l'incontinence urinaire d'effort

Pour soigner ce type d'incontinence, la personne concernée peut se voir prescrire des séances de rééducation des muscles du périnée et de la vessie, couplées à un travail d'auto-rééducation à pratiquer chez soi. Ce traitement peut aussi être prescrit dans le cadre d'une incontinence par impériosité, en complément de médicaments anticholinergiques.

Autre traitement possible pour soigner l'incontinence d'effort : l'application locale d'œstrogènes. Ces derniers améliorent la pression dans l'urètre et renforcent les muscles du bassin. Si les muscles du périnée sont trop lâches, il peut être nécessaire de poser une bandelette de polymère par intervention chirurgicale. Cela permet de soutenir le canal de l'urètre et de faciliter la rétention d'urine. Enfin, des injections d'implant dextranomère / acide hyaluronique sous anesthésie locale peuvent également aider à soutenir le canal de l'urètre et la rétention d'urine.

Traiter l'incontinence urinaire par impériosité

Pour traiter ce type d'incontinence, des médicaments anticholinergiques sont prescrits. Ils sont composés d'une substance réduisant la sensibilité et l'hyperactivité de la vessie. L'efficacité de ce traitement se constate après 5 à 8 semaines et il peut être pertinent de le coupler à une rééducation périnéale ou à une thérapie comportementale pour un meilleur résultat. Un second traitement pour réduire l'incontinence par impériosité consiste à utiliser une thérapie comportementale.

Le but : apprendre à maîtriser ses envies d'uriner. Les personnes âgées apprennent à gérer les délais et les fréquences de leurs besoins urinaires et à mieux réagir en cas d'envie pressante. Ces thérapies travaillent également sur les comportements anxieux ou phobiques pouvant aggraver l'incontinence chez les personnes âgées.

Bon à savoir
Pour mieux vivre ses problèmes d'incontinence au quotidien, il est possible d'opter pour des protections absorbantes pour hommes et femmes. Le coût de ces protections peut être pris en charge partiellement par l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) ou par la PCH.

À lire aussi : Allocation personnalisée d'autonomie : qui peut en bénéficier ?

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne… 

La Mutuelle Ociane Matmut se décline selon les profils de ses assurés. Pour les plus de 55 ans, profitez de la mutuelle santé pour senior Ociane Matmut s'adaptant aux besoins de ses assurés et proposant des remboursements plus performants.

Devis santé en ligne

Sénior comment travailler la mémoire

À lire aussi : 

Senior : que faire pour travailler votre mémoire ?

Quand on prend de l’âge, notre mémoire peut nous jouer des tours. Tous nos conseils pour l'entretenir.