Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Tatouage : quelles sont les précautions à prendre ?

Tatouage : quelles sont les précautions à prendre ?

Publié en Juillet 2020

Le tatouage séduit de plus en plus de personnes. À tel point qu’il n’est pas rare, au sein d’un groupe d’amis, de constater que les « tatoués » sont plus nombreux que les « non-tatoués » ! Il n’empêche, il s’agit d’une démarche qui peut être dangereuse si certaines précautions ne sont pas prises. Et ce, avant, pendant et après le tatouage. La Matmut vous explique tout !

Avant le tatouage

Se faire tatouer, c’est tout d’abord avoir conscience des risques que l’on prend. Lesquels inciteront à bien choisir le professionnel à qui l’on va confier sa peau.

Les risques du tatouage

Se faire tatouer n’est pas une opération sans risques – même si ceux-ci peuvent être, dans la plupart des cas, évités en prenant certaines précautions. En effet, lors d’un tatouage, la peau va être percée des milliers de fois par une aiguille contenant un mélange de pigments et de solvants.

Les menaces du tatouage pour le corps ne sont pas négligeables : infections bactériennes (staphylocoque doré par exemple), hépatites ou encore VIH peuvent profiter de la brèche dans la barrière cutanée. De plus, l’encre (rouge surtout) peut provoquer une réaction allergique. Enfin, les maladies cutanées comme le psoriasis, l’eczéma ou encore le vitiligo font rarement bon ménage avec un tatouage, et peuvent être aggravées par l’opération.

Bien prendre le temps de choisir son tatoueur

Il est capital de bien prendre le temps de choisir son tatoueur. Celui-ci devra interroger son client sur sa santé et son hygiène de vie avant toute introduction d’encre dans la peau. Il devra également avoir déclaré son activité auprès de l’Agence régionale de santé et avoir, à ce titre, effectué une formation aux règles d’hygiène et de salubrité. Rappelons, par ailleurs, que le tatouage à domicile est strictement interdit !

Pendant le tatouage

Les tatoueurs sont soumis à de strictes règles d’hygiène, qui lui assurent de limiter les risques pour ceux qui se présentent à leur studio. Ces derniers doivent également prendre certaines précautions.

Veiller au respect des normes d’hygiène

Un tatoueur digne de ce nom doit respecter certaines règles d’hygiène et de sécurité, et ce tout au long de l’opération. Il devra ainsi :

  • porter des gants de chirurgie à usage unique ;
  • changer de gants dès qu’il touche un élément non-stérilisé ;
  • désinfecter la peau avant et après le tatouage ;
  • utiliser des aiguilles à usage unique ;
  • utiliser des cartouches d’encre, éponges et serviettes à usage unique ;
  • stériliser dans un autoclave ses appareils (buse, manchon…) ;
  • poser sur le tatouage terminé un pansement stérile.

Ces règles sont à avoir à l’esprit pendant le tatouage. Il ne faut pas hésiter à les rappeler à son tatoueur en cas de manquement ou d’oubli !

Éviter l’alcool et bien manger

Lorsque l’on se fait tatouer, il est important de se présenter au rendez-vous sans avoir consommé d’alcool ou pris de substance illicite. En effet, alcool et drogues contribuent à augmenter les risques de mauvaise cicatrisation du tatouage, en raison d’une fluidification du sang trop importante.

De même, il faut éviter d’introduire dans le local du tatoueur tout agent pathogène. Il convient donc de venir sans son animal de compagnie, bien sûr, mais aussi, chez la plupart des tatoueurs, sans enfant.

Après le tatouage

Les risques liés au tatouage obligent également à en prendre soin après le passage chez le tatoueur. Voici comment faire.

Les soins immédiats

Être précautionneux avec son tatouage, c’est en prendre soin dès la sortie du local du professionnel. Il faut ainsi le laver plusieurs fois par jour, avec un gel savon surgras. Attention, il ne faut pas frotter avec un gant de toilette ou une fleur de douche : il doit être lavé à la main, délicatement, sans « gratter », même lorsque des croûtes se formeront.

De plus, il convient d’éviter tout gommage ou toute épilation sur la zone concernée, et ce pendant quelques semaines. Il faut, enfin, appliquer un soin post-tatouage en crème (Bepanthen ou produit spécialement conçu), en respectant scrupuleusement la durée conseillée par le tatoueur. Et ne pas gratter, même s’il démange, pour éviter les infections !

Les soins à prodiguer dans la durée

Une fois que le tatouage a cicatrisé, celui-ci devra être protégé à vie du soleil. Indice 50 obligatoire à la moindre exposition ! De même, il faut veiller à bien l’hydrater avec une crème « classique » pour la peau. Cela aidera à reconstruire dans la durée la barrière cutanée – et à préserver, au passage, la beauté du tatouage.

À lire aussi : Comment se protéger du soleil ?

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

Pour prévenir tous les risques liés à la réalisation d’un tatouage, souscrivez une mutuelle qui couvre l’intégralité des complications possibles. C’est le cas de la Mutuelle Ociane Matmut, qui vous assure une couverture complète et adaptée à vos besoins.

Devis santé en ligne

Griffure de chat

À lire aussi :

Griffure de chat : comment se soigner et quels sont les risques de maladie ?

Point sur les risques et traitements possibles.