Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Épidémie de varicelle : comment la prévenir et éviter sa propagation ?

Épidémie de varicelle : comment la prévenir et éviter sa propagation ?

Publié en janvier 2019

La varicelle est une maladie contagieuse. Cette maladie généralement bénigne pour les enfants représente un danger pour les bébés et les personnes adultes et âgées ne l’ayant jamais contractée. Découvrez quelques conseils pour prévenir ou éviter la propagation du virus.    

Adopter quelques règles d’hygiène : la base pour prévenir une épidémie de varicelle

Si l'un de vos enfants est atteint de la varicelle, la première chose à faire est de prêter une attention toute particulière à l'hygiène afin d'éviter toute propagation.

  • Bien se laver les mains
    Se laver les mains régulièrement est essentiel pour éviter une épidémie de varicelle. Il faut le faire systématiquement :

    - après s’être mouché, avoir toussé ou éternué
    - dès que l’on rentre chez soi, notamment lorsque l’on emprunte les transports en commun, que l’on revient de l’école ou du travail
    - avant de s’occuper d’un bébé
    - avant de préparer, servir et/ou manger des repas après avoir rendu visite à une personne malade ou s’en être occupée. Faites preuve de vigilance, même avec vos enfants

Pour le lavage des mains, il faudra veiller à bien les frotter avec de l’eau et du savon liquide (de préférence) pendant au moins trente secondes. Pour un lavage efficace,  n’oubliez pas de bien frotter la paume, l’extérieur des mains, entre les doigts, les poignets mais aussi le bout des doigts et les ongles. En cas d’absence de savon, une solution hydroalcoolique peut éventuellement être utilisée.

Pour le séchage, privilégier une serviette propre ou l’air libre.Prenez le temps de bien expliquer à vos enfants comment procéder.

  • Se couvrir la bouche et le nez en cas d’éternuement
    Servez-vous systématiquement d’un mouchoir jetable pour vous couvrir en cas d’éternuement ou de toux. Si vous n’en avez pas, couvrez votre nez et votre bouche avec le creux du coude. Comme pour le lavage, montrez à vos enfants la marche à suivre.
  • Éviter le partage d’objets
    Biberons, couverts, sucettes, verre, gourde, tasses, etc. : évitez les échanges d’objets pour tenir le virus de la varicelle à l’écart. Sensibilisez chaque habitant du foyer, mais aussi vos éventuels visiteurs.
  • Aérer son logement
    Aérer son logement tous les jours est l’une des clés pour limiter les risques d’épidémie de varicelle. Pensez tout particulièrement à la chambre des enfants.

Par ailleurs, faire le ménage régulièrement ne pourra être qu’un plus.

Les déplacements et le contact avec autrui en cas de varicelle

Si l’un des membres de la famille est malade, quelques précautions s’imposent également en matière de déplacements.

  • Rester à la maison
    Si votre enfant est malade, vous pouvez prévenir les risques d’épidémie de varicelle autour de vous en gardant votre enfant à la maison. Attendez que les lésions se transforment en croûtes avant de le laisser retourner à l’école ou de l’emmener à nouveau dans des lieux publics (centres  commerciaux, transports en commun, hôpitaux, etc.). N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin pour déterminer la bonne durée.
  • Limiter les contacts physiques
    Limitez les contacts physiques avec les personnes malades. Il faudra notamment éviter les câlins et bisous. Cela peut être difficile pour les parents qui voient leur enfant malade mais ce n’est l’affaire que de quelques jours. Si votre enfant a des frères et sœurs, la même recommandation s’applique pour eux. Ils devront rester un peu à l’écart jusqu’à ce que les risques de contagion soient nuls.

Il faudra enfin éviter de mettre toute personne malade en contact avec des personnes fragiles, comme les nourrissons ou les femmes enceintes.

Prévenir la varicelle chez les adolescents et adultes

La vaccination est fortement recommandée pour les adolescents (de 12 à 18 ans) et les adultes qui n’ont pas eu la varicelle. En effet, si la varicelle est souvent bénigne lorsqu’elle est contractée à un jeune âge, elle est plus susceptible d’entraîner des complications chez les sujets plus âgés. 

Parmi les adultes n’ayant pas eu la varicelle, les femmes en âge d’avoir des enfants, les femmes qui viennent d’avoir un enfant, les personnes qui évoluent au contact de personnes malades, les professionnels de santé et de la petite enfance doivent particulièrement penser au vaccin. 

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne…

La Matmut protège les parents et les enfants avec la mutuelle famille Ociane Santé Évolution et ses garanties évolutives en fonctionn de l'âge . Choisissez la mutuelle la plus adaptée à votre situation.

Devis santé en ligne