Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Mal des transports : comment lutter ?

Mal des transports : comment lutter ?

Publié en janvier 2020

Maux de tête, nausées, malaises, etc. : pour vous ou certains de vos enfants, les trajets en voiture, bateau, avion ou autocar riment avec cauchemars en raison de la cinétose, soit le mal des transports. D’où vient le mal des transports ? Comment le prévenir ? Comment l’atténuer ? Découvrez quelques conseils et astuces pour lutter contre le mal des transports et mieux vivre vos trajets.

Quelle est la cause du mal des transports ?

Le mal des transports résulte d’un problème de communication au sein du corps lors de déplacements à bord d’un véhicule. Le cerveau reçoit en effet des informations contradictoires de la part des yeux et de l’oreille interne : les yeux enregistrent des mouvements tandis que l’oreille interne perçoit le corps comme étant immobile. Ce mal peut survenir en avion, lors d’une balade en mer, en voiture, dans un autocar mais aussi dans le train.

Le mal des transports peut avoir différentes conséquences désagréables sur les individus. Le plus souvent, ils souffrent de nausées et de vertiges mais cela peut aller plus loin. Vomissements, sueurs froides, hypersalivation, maux de tête, fatigue intense et autres problèmes de respiration peuvent s’inviter et compliquer encore un peu plus le trajet.

Comment lutter contre le mal des transports ?

Le mal des transports n’est pas une affection grave, mais les symptômes qu’il provoque rendent les voyages particulièrement déplaisants. Il existe plusieurs manières de prévenir et de lutter contre le mal des transports et de l’atténuer, voire de le faire disparaître.

Les trucs et astuces pour prévenir le mal des transports

Suivre quelques conseils vous permettra peut-être de limiter le mal des transports. On retiendra qu’il faut de préférence :

  • se mettre à l’avant du véhicule (car, voiture) et fixer son attention sur l’horizon,
  • manger légèrement avant le trajet afin d’éviter que les symptômes ne s’accentuent,
  • essayer de limiter les mouvements de la tête en calant cette dernière sur un coussin par exemple,
  • aérer régulièrement le véhicule durant les trajets en voiture,
  • éviter les écrans pendant le trajet,
  • éviter de consommer de l’alcool et/ou de fumer avant le trajet,
  • se placer dans le sens de la marche dans le train,
  • rester sur le pont pour profiter de l’air frais quand on voyage en bateau,
  • s’efforcer de rester calme et prendre de grandes inspirations lorsqu’un début d’inconfort se fait ressentir,
  • s’arrêter régulièrement pour prendre l’air lorsque l’on est en voiture

Pensez par ailleurs à vous reposer lorsque vous souffrez de nausées et ou vertiges. Allongez-vous et hydratez-vous en buvant de l’eau.

Les traitements médicamenteux

Les médicaments anti-nauséeux peuvent être d’un grand secours dans les cas où appliquer les quelques conseils précédents ne serait pas suffisant. Afin de déterminer la meilleure alternative en matière de traitement, il est recommandé de prendre rendez-vous avec son médecin traitant et de lui faire part du problème. Différentes solutions pourront être proposées au patient. La métopimazine, aide à lutter contre les vomissements, tandis que certains antihistaminiques peuvent être prescrits pour lutter contre les nausées. La scopolamine peut quant à elle être prescrite pour éviter que le cerveau ne reçoive des informations erronées pendant le trajet.

Les solutions naturelles contre le mal des transports

Du côté des solutions naturelles, on notera que le gingembre est connu pour avoir des propriétés anti-nauséeuses et anti-vomissements. Il se consomme frais, en infusion ou en gélule.

Autre alternative, l’eau de mélisse qui serait efficace contre les troubles digestifs et le mal des transports. Il faut généralement en déposer quelques gouttes sur un morceau de sucre.

Bon à savoir

Avant d’explorer la voie des solutions naturelles, il est préférable de se tourner vers son médecin afin de lui demander conseil.  

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous propose plusieurs formules d’assurance Auto qui vous protègeront au quotidien mais aussi sur la route des vacances. Trouvez l’offre qui vous convient et souscrivez en quelques clics.

Devis en ligne

types de médicaments à éviter avant de conduire

À lire aussi :

Quels types de médicaments éviter avant de conduire ?

Prendre un médicament n’est jamais un geste anodin. Encore plus si vous vous apprêtez à prendre le volant. D’après une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), plus de 3 % des accidents mortels sur les routes sont liés à une prise de médicaments. Quels sont les produits à éviter avant de conduire et comment les reconnaître ? Les conseils de la Matmut.