Menu
Accueil / Assurance Chien Chat / Conseils / Vacciner son chien ou son chat : est-ce obligatoire ?

Vacciner son chien ou son chat : est-ce obligatoire ?

Publié en avril 2021

Vous venez d’accueillir un chiot ou un chaton chez vous ? Parmi les principales questions que vous pouvez-vous poser, celle de la vaccination revient sans doute. Est-il obligatoire de vacciner son chien ou son chat ? Si oui, quels vaccins doivent être effectués ? Le point complet pour comprendre la vaccination chez votre animal de compagnie.

Faut-il obligatoirement vacciner son chien ou son chat ?

Vacciner son chien ou son chat n’est pas obligatoire, en France. Il existe cependant plusieurs cas de figure où le vaccin contre la rage (antirabique) est nécessaire :

  • pour les chiens de catégorie 1 ou 2, considérés dangereux ;
  • pour voyager avec votre animal hors de France, y compris en Corse et dans les territoires d’Outremer ;
  • pour emmener votre chien ou votre chat dans un camping, dans un centre de vacances, dans une pension pour animaux, ou à un concours.

Vous devrez être en mesure de prouver que l’animal est bel et bien protégé contre la rage, si les autorités vous le demandent, en présentant un certificat de vaccination antirabique. Cet acte de vaccination sera d’ailleurs mentionné dans le passeport européen de votre animal de compagnie, remis par le vétérinaire.

Bon à savoir
Pour pouvoir être vacciné contre la rage, votre chat ou votre chien doit, au préalable, être identifié via un tatouage ou une puce électronique.

Pourquoi faut-il vacciner votre chien ou votre chat ?

Si vacciner son chien ou son chat n’est pas obligatoire, cela reste malgré tout très vivement recommandé. Tout comme pour les êtres humains, le vaccin va stimuler le système immunitaire de votre animal de compagnie et limiter ainsi les risques de maladies infectieuses. Cela reste d’ailleurs le moyen de prévention le plus efficace contre toutes ces pathologies.

De quoi se constitue un vaccin ? Concrètement, cela varie en fonction de la maladie contre laquelle vous souhaitez protéger votre animal, mais le vaccin est constitué :

  • de versions atténuées des virus ;
  • de virus tués ;
  • de protéines immunogènes tirées de l’agent pathogène.

Dans tous les cas de figure, l’objectif reste le même : pousser le système immunitaire de votre chien ou de votre chat à produire des anticorps contre la pathologie en question.

Il est important de noter que la vaccination est importante et encouragée pour tous les animaux de compagnie, quel que soit leur « style » de vie. Cette protection reste importante peu importe si votre chat ou chien est constamment en intérieur ou, au contraire, toujours dehors. L’efficacité des vaccins diminue dans le temps, il est donc recommandé de réaliser des rappels tous les ans afin de réactiver les réponses immunitaire de votre animal de compagnie.

À lire aussi : Chien, chat : assurer un animal est-il obligatoire ?

Quels sont les vaccins recommandés pour les chiens ?

Vous pouvez vacciner votre chiot dès l’âge de 2 mois. Ensuite, il devra recevoir une deuxième dose un mois après la première. Plus important, comme expliqué précédemment, le chien nécessite des rappels réguliers, chaque année, afin que le vaccin reste efficace.

Seul cas particulier : le vaccin antirabique. Vous pouvez l’effectuer à partir de 3 mois et il ne nécessite aucun rappel. Une seule dose est donc suffisante pour protéger votre animal de compagnie tout au long de sa vie.

En plus de la rage, il existe six autres vaccins recommandés pour votre chien :

  • La parvovirose. Également appelée gastro-entérite hémorragique, cette maladie mortelle est particulièrement contagieuse. Vacciner votre animal contre cette pathologie est très important.
  • La maladie de Carré. Également appelée maladie du chiot, cette pathologie virale peut être mortelle.
  • La maladie de Rubarth ou l’hépatite contagieuse canine. Elle touche le foie et les reins.
  • La leptospirose ou maladie du rat. Une bactérie que l’on retrouve dans l’urine des rongeurs peut provoquer une hépatite ou une infection rénale, potentiellement mortelle.
  • La toux du chenil. Une maladie des voies respiratoires pouvant être contractée dans des pensions ou des refuges.
  • La piroplasmose. Cette maladie, pouvant être mortelle, détruit les globules rouges et est transmise par les tiques.

Quels sont les vaccins recommandés pour les chats ?

Il est conseillé de vacciner votre chaton au plus tôt, à partir de sa 8e semaine. Pour les vaccins les plus importants (voir ci-dessous), il est important de réaliser trois injections de primovaccination puis d’effectuer un premier rappel un an après. Enfin, pour le typhus, il est nécessaire de réaliser un rappel tous les trois ans.

Chez le chat, en plus de la rage, on distingue deux vaccins extrêmement importants à réaliser :

  • Le typhus félin ou panleucopénie infectieuse féline. Cette maladie contagieuse est potentiellement mortelle.
  • Le coryza du chat. Cette maladie virale touche le système respiratoire.

En parallèle de ces vaccins vivement recommandés, vous pouvez également procéder à trois injections très utiles contre :

  • la leucémie du chat ;
  • la chlamydiose féline (maladie qui touche les yeux des chats) ;
  • la péritonite infectieuse féline (PIF), liée à un Coronavirus félin, incurable et mortelle.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre vétérinaire qui saura vous conseiller les vaccins à réaliser en fonction de votre animal et de son mode de vie.

À lire aussi : Chiens et chats : vivre avec un animal de compagnie

La Matmut vous accompagne

Protégez votre compagnon à quatre pattes et diminuez vos dépenses vétérinaires.

Découvrir l'assurance chien chat