Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Objets connectés : pensez à vous protéger !

Objets connectés : pensez à vous protéger !

Publié en août 2019

Les objets connectés envahissent petit à petit les intérieurs des particuliers. Montres, téléviseurs, enceintes, systèmes de contrôle de chauffage et de sécurité, entre autres, sont de plus en plus présents dans les maisons. S’ils facilitent le quotidien de leurs utilisateurs, ils peuvent présenter des risques. Quels sont-ils et comment les éviter ?

À quels risques s’exposent les utilisateurs d’objets connectés ?

Les objets connectés exposent leurs utilisateurs à deux principaux types de risques :

  • L’utilisation des données personnelles à des fins commerciales
    Un objet connecté collecte des données au quotidien – données qui peuvent être collectées par les fabricants. Dans de nombreux cas, ces données sont vendues à des tiers à des fins commerciales.
  • Les cyberattaques
    Connectés en permanence à internet, ces objets sont susceptibles d’être piratés par des hackers de plus en plus ingénieux. Ces pirates peuvent ainsi voler vos données, et s’en servir pour pirater d’autres comptes vous appartenant. Ils peuvent aussi piloter les diverses installations de domotique à distance et désactiver une alarme, par exemple. C’est pourquoi il est essentiel de sécuriser vos objets connectés.

À lire aussi : La domotique pour automatiser et sécuriser sa maison

Comment sécuriser vos objets connectés ?

Pour éviter les risques liés aux objets intelligents, il convient de suivre quelques règles avant et après l’achat de l’un de ces objets.

Les questions à se poser avant d’acheter un objet connecté

Avant d’investir dans un objet connecté, renseignez-vous sur ses caractéristiques et son fonctionnement. N’importe qui peut-il se connecter ? Faut-il créer un compte en ligne pour l’utiliser ? Interagit-il avec d’autres appareils électroniques ? Pour vous aider dans votre choix, n’hésitez pas à faire un comparatif et à lire les avis des consommateurs. Consultez également avec soin les conditions d’utilisation de l’appareil en question. Vous devez en savoir davantage sur le type de données collectées et avec qui elles sont partagées. Si cela n’est pas indiqué, n’achetez pas le produit. De même, assurez-vous d’avoir accès aux éventuelles données stockées et de pouvoir les supprimer lorsque vous le souhaitez.

Protéger ses objets connectés au quotidien

Une fois que vous avez acheté un ou plusieurs objets connectés, sécurisez l’accès à votre smartphone et à votre box internet au moyen d’un mot de passe ; il faut rester vigilant au quotidien en :

  • Vérifiant les paramètres de sécurité
    Dès l’inscription, ne communiquer que le minimum d’informations nécessaire au service (par exemple, donner une date de naissance aléatoire si le système a besoin de déterminer un âge), créer une adresse mail spécifique pour les jouets utilisés par l’enfant, utiliser au maximum des pseudonymes au lieu du nom/prénom,n'activez que les fonctions dont vous avez réellement besoin. Dans certains cas, les données personnelles sont automatiquement partagées à un tiers. Vérifiez donc si ce n’est pas votre cas et changez les paramètres par défaut pour vous protéger. Vous pouvez aussi activer le chiffrement des données pour éviter que des pirates y aient accès en cas de cyberattaque.
  • Choisissant des mots de passe complexes
    Les mots de passe sont essentiels pour protéger vos objets connectés. Assurez-vous qu’ils soient « forts ». Ils doivent contenir au moins 12 caractères et comporter des chiffres, des symboles, des lettres majuscules et minuscules. N’utilisez pas le même mot de passe pour tous vos objets connectés et modifiez-les régulièrement. Évidemment, ne notez pas vos différents mots de passe sur un ordinateur ou un téléphone portable.
  • Installant les mises à jour
    Régulièrement, des mises à jour sont proposées aux utilisateurs des objets connectés pour contrer les nouveaux risques de cyberattaques, qui évoluent constamment. Mettre à jour l’objet connecté permet de profiter d’un équipement pleinement sécurisé. Cela peut être l'occasion de vérifier que les paramètres de sécurité sont toujours conrrectement configurés.
  • Éteignant vos appareils lorsque vous ne les utilisez pas
    Pour ne pas subir de faille de sécurité, il vaut mieux éteindre vos appareils en votre absence ou lorsque vous ne les utilisez pas. 

Que faire en cas de revente ou de vol d’un objet connecté ?

Si vous souhaitez revendre votre objet connecté, pensez à supprimer tous les comptes associés et à effacer les données. Vous pouvez également « réinitialiser les paramètres d’usine ». Dans le cas d’un vol, certains fabricants proposent une application ou un site en ligne permettant d’effacer les données et les comptes associés à distance.

À lire aussi : Télésurveillance à domicile : Matmut vous protège


 

La Matmut vous accompagne

Sécurisez votre résidence avec la solution de télésurveillance à domicile IMA PROTECT. Complétez votre protection avec une assurance habitation sur mesure, concoctée par la Matmut.

Protéger sa maison pendant les vacances

À lire aussi

Comment protéger sa maison à l’heure des vacances ?

En 2016, 1,6 % des ménages ont été victimes d’un cambriolage ou d’une tentative.

Alors que vous partez bientôt en vacances, vous craignez de retrouver votre logement cambriolé et de faire partie de ce pourcentage pour 2018. 

Pour réduire le risque, voici comment protéger votre maison des cambrioleurs quand vous partez en vacances.