Menu
Accueil / Assurance NVEI / Conseils / Trottinette électrique : 10 conseils pour optimiser sa batterie

Trottinette électrique : 10 conseils pour optimiser sa batterie

Publié en juin 2021

Rouler en trottinette électrique, c’est avoir la possibilité de se rendre partout, ou presque, plus rapidement. Équipée d’un moteur et d’une gâchette d’accélération, la trottinette électrique est cependant plus lourde que son pendant classique, et présente le risque de tomber en panne de batterie en cours de trajet. Comment éviter cela ? Comment optimiser sa batterie ? Faisons le point.

Vérifier la pression des pneus

Vélos, voitures et trottinettes ont un point commun : avec des pneus sous-gonflés, ils consomment plus de carburant – ou d’énergie, selon les cas. Vérifiez donc régulièrement la pression de vos pneus, idéalement tous les 10 jours si vous utilisez quotidiennement votre trottinette. Vous pouvez aussi circuler avec un gonfleur portable.

Optimiser son trajet

Les fabricants de trottinettes électriques indiquent souvent une autonomie théorique pour leur batterie. Celle-ci concerne les trajets sur terrain plat. Lorsque vous prévoyez un déplacement, évitez donc au maximum les pentes, les trottinettes disposant de petits moteurs assez peu puissants. Si vous n’avez pas le choix et qu’il vous faut grimper, mettez le pied à terre. Vous n’irez pas forcément moins vite, et vous économiserez votre batterie.

Adopter une conduite plus fluide

Votre façon de conduire votre trottinette électrique impacte fortement la durée de vie de votre batterie. En effet, donner trop souvent des coups d’accélérateur demande un effort important au moteur, qui se paie en kilomètres d’autonomie. Une fois que vous connaissez votre trajet, veillez donc à être le plus fluide possible – votre sécurité n’en sera que plus grande.

Bien entreposer sa trottinette

Les batteries des trottinettes électriques sont sensibles à la température ambiante. Il est ainsi recommandé de les stocker dans un lieu dont la température est comprise entre 15 et 30 °C, pour ne pas les endommager.

L’été, faites attention : votre trottinette ne doit pas rester en plein soleil et ne doit surtout pas être placée dans le coffre de votre voiture. La température augmente alors fortement, ce qui représente un danger pour votre batterie. L’hiver, ne la laissez pas dehors non plus : le lithium supporte mal le passage sous la barre des 0 °C.

Débrancher le chargeur après chaque recharge

Le chargeur est un élément essentiel de la batterie, dont il faut aussi prendre soin. Bien sûr, n’utilisez que celui qui a été fourni par le fabricant de votre trottinette électrique, ou un modèle strictement équivalent et vendu par la même marque. Veillez aussi à débrancher votre chargeur après chaque cycle, pour éviter les surtensions. Vous assurerez ainsi une charge plus douce et plus rapide.

À lire aussi : Comment choisir sa trottinette électrique ?

Faire « vivre » sa batterie

Une batterie de trottinette électrique ne doit pas rester à plat trop longtemps. En cas d’inutilisation prolongée, pensez à la charger à 100 %. Sur la plupart des modèles, elle se mettra en veille au bout d’un certain temps, afin de ne pas perdre de ses capacités. Dans l’idéal, veillez à ce qu’elle passe au moins une fois par mois par la case « recharge ».

Choisir une trottinette adaptée

Toutes les trottinettes ne conviennent pas forcément à tous les gabarits (taille et poids) et à tous les besoins. Il est ainsi plus que recommandé de se faire guider par un vendeur avant l’achat, ou de consulter en détail les avis postés sur Internet pour chaque modèle, afin de circuler en toute sécurité.

Entretenir régulièrement sa trottinette

Pour bien fonctionner, votre trottinette doit être entretenue. Il faudra notamment vérifier que rien ne gêne ses roues, ce qui se traduirait par une surconsommation de la batterie. Attention, retirez cette dernière si vous nettoyez votre appareil avec de l’eau !

Éviter les chocs

Les batteries au lithium, qui équipent la plupart des trottinettes électriques grand public, n’aiment pas les chocs. Ils peuvent la rendre inutilisable, voire instable. Manipulez-la donc toujours avec les précautions qui s’imposent. Si elle tombe ou si elle présente une bosse, faites-la vérifier par un professionnel avant de la rebrancher ou de la réinstaller sur votre trottinette.

Respecter le temps de charge recommandé

Il n’est jamais bon pour une batterie d’enchaîner les nuits sur son chargeur. Préférez donc des cycles de charge diurnes, afin d’être en mesure de la débrancher lorsqu’elle est pleine. Sa durée de vie en sera améliorée.

À lire aussi : Assurer sa trottinette électrique : ce qu’il faut savoir

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous assure pour l’utilisation d’une trottinette électrique, comme pour tous les autres appareils de mobilité urbaine. L’offre 2R Mobilité est ainsi dédiée aux EDPM, ou engins de déplacement personnel, dont font partie les trottinettes électriques !

Devis en ligne