Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Santé des seniors : quels sont les dépistages recommandés et les maladies à surveiller ?

Santé des seniors : quels sont les dépistages recommandés et les maladies à surveiller ?

Publié en juin 2019

L’âge avançant, les seniors sont exposés à un certain nombre de maladies. Pour certaines d’entre elles, il est recommandé d’effectuer des dépistages réguliers afin de vérifier que tout va bien ou dans certains cas d’essayer de traiter sans délai une éventuelle maladie à un stade précoce.
Quels sont les principaux dépistages recommandés pour les seniors, qu’il s’agisse des hommes ou des femmes ? Quelles sont les autres maladies à surveiller lorsque l’on avance dans l’âge ?

Le dépistage du cancer du sein

Ce qu’il faut savoir sur le dépistage du cancer du sein chez les seniors.

  • Pour qui ?
    Le dépistage du cancer du sein régulier est particulièrement recommandé pour toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans. Ce dépistage est préconisé à toutes les femmes, qu’elles aient manifesté des symptômes ou non, qu’elles présentent des facteurs de risque particuliers ou non.
  • Pour quels résultats ?
    Le dépistage du cancer du sein est important car il favorise les chances de guérison. On retiendra ainsi qu’une détection précoce :
    - permet une guérison dans 9 cas sur 10 
    - limite les séquelles liées à certains traitements 
    - réduit de 15 à 21 % la mortalité du cancer du sein. 100 à 300 décès seraient évités tous les ans.
  • Comment ça se passe ?
    Un courrier est envoyé tous les 2 ans invitant à effectuer une mammographie de dépistage. Le courrier contient une liste de radiologues du département. Il n’y a plus qu’à choisir en fonction de la zone d’habitation et des disponibilités.
  • Quelle prise en charge ?
    Le dépistage du cancer du sein est pris en charge à 100 %. Il suffit de présenter le bon de prise en charge qui se trouve dans le courrier d’invitation. L’Assurance Maladie se chargera par la suite de régler le radiologue.

Dépistage du cancer colorectal

Les principales informations à connaître concernant le dépistage du cancer colorectal.

  • Pour qui ?
    Les femmes et hommes âgés de 50 à 74 ans.
  • Pourquoi ?
    Lutter contre le cancer colorectal, qui est diagnostiqué après 50 ans dans 95 % des cas. Comme pour le cancer du sein, une détection précoce peut influer sur les chances de guérison.
  • Comment ça se passe ?
    Les personnes concernées reçoivent un courrier tous les deux ans. Ce dernier les invite à consulter leur médecin traitant au sujet du cancer colorectal. Après un échange avec son patient, le médecin décide s’il est nécessaire d’effectuer un dépistage. Si c’est le cas, il lui remet un test de dépistage à réaliser à domicile.

    Ce test consiste à prélever une petite partie de ses selles au moyen d’une tige (fournie). La tige et l’échantillon doivent ensuite être mis dans un tube hermétique. Il ne reste plus qu’à envoyer le tout (gratuitement) à l’adresse indiquée dans le kit.

L’échantillon est ensuite analysé afin de voir si des traces de sang sont présentes. Si du sang est présent dans les selles, une coloscopie sera préconisée afin de déterminer l’origine du saignement. Il se peut qu’aucune maladie ne soit à déplorer mais l’examen peut aussi mettre en lumière une lésion précancéreuse (30 % des cas), une lésion cancéreuse (8 % des cas).

  • Quelle prise en charge ?
    Le dépistage du cancer colorectal est gratuit et pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie. Les patients n’ont aucun frais à avancer.

Cancer du col de l’utérus

Ce qu’il faut retenir concernant le dépistage du col de l’utérus.

  • Pour qui ?
    Les femmes de 25 à 65 ans.
  • Pourquoi ?
    Détecter un éventuel cancer du col de l’utérus ou des agents infectieux.
  • Comment ça se passe ?
    Le dépistage prend la forme d’un frottis du col utérin (ou frottis cervical), soit un prélèvement de cellules effectué au niveau du col de l’utérus. Ce prélèvement peut être réalisé par le médecin traitant, un gynécologue, une sage-femme ou un médecin biologiste au sein d’un laboratoire d’analyses médicales. Il est indolore et dure environ 5 minutes. Les cellules sont par la suite analysées au microscope.
  • Il est recommandé de réaliser un frottis tous les 3 ans lorsque les résultats semblent normaux.

Bon à savoir
De 11 à 14 ans, la vaccination contre le papillomavirus humain est recommandée pour prévenir les infections par les virus communs responsables de 70 % des cas de cancers du col de l’utérus.

Les autres maladies à surveiller et pouvant impacter la santé des seniors

Plusieurs autres pathologies souvent liées à l’âge nécessitent une surveillance. C’est notamment le cas de :

  • l’hypertension artérielle,
  • les troubles de l’audition,
  • les maladies rhumatologiques comme l’ostéoporose, l’arthrose, la polyarthrite,
  • les maladies neurologiques comme Alzheimer ou la maladie de Parkinson,
  • les affections liées à la vue comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), le glaucome ou la cataracte.

    Le saviez-vous ?
    L’assurance Maladie propose des bilans de santé gratuits. Renseignez-vous auprès de la caisse dont vous dépendez afin de savoir si vous pouvez en bénéficier.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne

La Matmut propose une mutuelle santé dédiée aux seniors, l’offre Mutuelle Ociane Matmut. Elle propose des garanties adaptées à leurs besoins spécifiques.

Devis santé en ligne