Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Don du sang : tout ce qu’il faut savoir

Don du sang : tout ce qu’il faut savoir

Publié en septembre 2019

Le don du sang est un acte volontaire et solidaire qui vise à prélever une certaine quantité de sang, de plasma ou de plaquettes pour servir la recherche mais aussi dans un but thérapeutique. Explications.

Quels sont les différents types de don du sang ?

Il existe trois types de dons du sang différents.

  • Le don de sang total
    Ce type de don est le plus courant. Le sang prélevé sert pour les transfusions sanguines et la recherche médicale.
  • Le don de plasma
    Le don de plasma est utile pour préparer les vaccins, les sérums ou les remèdes contre l’hémophilie. Il peut également jouer un rôle en cas de maladie du nouveau-né en lien avec le rhésus.
  • Le don de plaquettes
    Les plaquettes permettent de soigner des malades souffrant d’hémorragie importante mais aussi de traiter certains cancers comme la leucémie.

La durée de vie des produits sanguins est courte, c’est pourquoi plusieurs milliers de dons du sang quotidiens sont nécessaires pour répondre aux besoins des malades et de la recherche médicale.

Qui peut donner son sang ?

Pour donner son sang, il faut remplir certaines conditions, de santé et d’âge. Un entretien médical réalisé avant le don permet d’écarter tout donneur qui ne répondrait pas aux conditions médicales. 

  • Conditions de santé à remplir
    Le donneur doit être en bonne santé générale et peser plus de 50 kg. Il ne doit pas être sous traitement d’antibiotique au moment du don et ne doit pas avoir été en contact avec une personne atteinte d’une maladie contagieuse. Il ne doit pas avoir été vacciné dans les 4 semaines précédant le don. Parmi les autres contre-indications, le donneur ne doit pas être atteint d’infections actives transmissibles dans le sang, comme le VIH ou les hépatites virales. Il ne doit pas avoir été tatoué ni percé dans les 4 mois avant le don du sang. D’autres conditions de santé sont prises en compte pour accepter ou non, le donneur.
  • Conditions d’âge
    Toute personne majeure peut donner son sang. De 18 ans à 65 ans tout type de dons est autorisé mais à partir de 60 ans, le médecin responsable du prélèvement doit donner son accord. Les personnes âgées de plus de 65 ans ne peuvent effectuer de don du sang total sous autorisation. Au-delà de 70 ans, les dons du sang quels qu’ils soient ne sont plus possibles sauf pour des cas exceptionnels comme un sang rare.

Bon à savoir
Une personne sous tutelle, sous curatelle ou placée sous le régime de sauvegarde en raison de son état physique et/ou mental, ne peut donner son sang.

Comment donner son sang ?

Pour donner son sang, il faut se rendre dans l’un des établissements français du sang (EFS) avec ou sans rendez-vous. Des collectes ponctuelles peuvent aussi être organisées. Pour retrouver la liste des points de collectes, rendez-vous sur le site de l’EFS.

À l’arrivée dans le lieu de collecte, le donneur doit répondre à un questionnaire sur son état de santé, ses antécédents médicaux et chirurgicaux, ses voyages passés et son mode de vie (risques, relations sexuelles, etc.). Une fois le questionnaire rempli, le donneur est reçu par un médecin pour un entretien qui vise à déceler les éventuelles contre-indications au don du sang. Si le médecin donne son accord pour le don du sang, le donneur se fait prélever entre 400 et 500 ml de sang – selon son poids. Le prélèvement se déroule comme une prise de sang et dure entre 8 et 10 minutes. À l’issue, le donneur se voit offrir une collation salée et/ou sucrée afin de compenser la perte due au don. Cela lui permet également de se reposer pendant quelques dizaines de minutes sous la surveillance du personnel de l’EFS.

Bon à savoir
Aucune somme d’argent n’est versée au donneur pour son geste.

Combien de don du sang peut-on effectuer par an ?

Il est possible de donner plusieurs fois son sang chaque année. Un donneur peut effectuer jusqu’à 24 prélèvements par an. Selon le type de don, le nombre de prélèvements ainsi que l’intervalle entre chaque don varient.

Type de don Nombre de dons maximum par an Intervalle minimum entre deux dons similaires
Don de sang total 6 pour les hommes et 4 pour les femmes 8 semaines
Don de plasma par aphérèse 24 2 semaines
Don de plaquettes 12 4 semaines

L’intervalle minimum entre deux dons non similaires varie entre 2 et 16 semaines.

La Matmut vous accompagne…

La Mutuelle Ociane Matmut vous couvre en cas de problème de santé. Choisissez parmi nos différentes formules pour bénéficier de la protection la plus adaptée à votre situation et à votre budget.

Devis santé en ligne

Comment lire les résultats d'une prise de sang

À lire aussi :

Comment lire les résultats d'une prise de sang ?

Lorsque l'on reçoit les résultats d'une analyse sanguine, il est possible d'être un peu perdu en face de tous ces chiffres et noms scientifiques. Pourtant, comprendre les résultats d'une prise de sang s'avère moins compliqué qu'il n'y paraît. Décryptage en 7 points fréquemment détaillés.