Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Hypertension : définition, symptômes et traitement

Hypertension : définition, symptômes et traitement

Publié en Avril 2020

Maladie chronique la plus fréquente dans l’Hexagone, l’hypertension artérielle (HTA) correspond à une augmentation anormale de la pression du sang sur les parois des artères. Dans la plupart des cas, cette hypertension surgit sans raison apparente, mais certains éléments peuvent néanmoins faciliter son apparition. Quels sont les facteurs de risque ? Quels sont les symptômes de l’hypertension, et comment la soigner ?

Qu’est-ce que l’hypertension ?

L’hypertension artérielle correspond à une pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins. En France, 11 % des adultes sont traités pour de l’hypertension.

À partir de quand parle-t-on d’hypertension ?

Bien qu’anodine en apparence, l’hypertension est une maladie chronique qui constitue pourtant l’une des principales causes de complications cardiovasculaires (infarctus du myocarde), cérébrovasculaires (accident vasculaire cérébral) et neurodégénératives (maladie d’Alzheimer).

On parle d’hypertension artérielle dès lors que :

  • La pression artérielle systolique atteint 14 cmHg ou plus,
  • La pression artérielle diastolique atteint 9 cmHg ou plus,
  • Ces mesures de pression artérielle sont constatées à plusieurs reprises, lors de trois consultations successives dans un délai de 3 à 6 mois.

À lire aussi : Consultation d’un médecin de garde : tarifs et remboursement

Comprendre la tension artérielle

Lorsque notre cœur se contracte, il agit comme une pompe qui propulse le sang dans les artères afin de distribuer l’oxygène et l’énergie dans notre organisme. Le sang qui circule dans nos artères exerce une pression sur ces dernières, c’est ce qu’on appelle la pression artérielle ou la tension artérielle. La tension peut être mesurée en millimètres de Mercure (mmHg) ou en centimètres de Mercure (cmHg).

La pression ou tension artérielle s’exprime par deux chiffres :

  • La pression systolique qui correspond à la pression du sang dans les artères au moment où le cœur se contracte (systole) et éjecte le sang. C’est lors de cette phase que la pression est la plus forte,
  • La pression diastolique qui correspond à la pression du sang dans les artères au moment où le cœur se dilate et se remplit (diastole) entre deux contractions. La pression est alors plus faible.

On parle d’une tension normale lorsque celle-ci est inférieure à 14/9 cmHg. Mais attention, la tension n’est pas constante. Ainsi, au repos la tension artérielle sera basse alors qu’en cas d’effort physique, elle augmentera. C’est pourquoi un examen de tension se fait assis, au repos.

Les causes de l’hypertension

Même s’il est difficile de dire quelle est la cause de cette maladie, certains facteurs peuvent favoriser l’apparition de l’hypertension.

L’hygiène de vie

Selon son régime alimentaire, ses habitudes de consommation, son activité physique, la tension peut augmenter. Parmi les causes de l’hypertension, on peut noter :

Une alimentation trop riche en sel : pain, plats industriels, produits surgelés et aliments en conserve contiennent notamment du sel caché,

  • Une carence en fruits et légumes,
  • Une consommation excessive d’alcool,
  • Le tabac,
  • Le réglisse,
  • Un manque d’activité physique,
  • Le surpoids,
  • Le stress,
  • Un taux élevé de mauvais cholestérol et un taux faible de bon cholestérol.

À lire aussi : Les effets du tabagisme et les risques pour la santé

Les autres facteurs

Parmi les autres facteurs qui peuvent expliquer l’apparition de l’hypertension, on peut citer :

  • L’âge : 40 % des personnes âgées de 65 ans risquent d’être touchées par l’hypertension, et 90 % des personnes âgées de 85 ans,
  • Les antécédents familiaux : le risque de souffrir d’hypertension est plus élevé chez les personnes ayant des parents sujets à l’hypertension artérielle,
  • Les maladies des reins ou des glandes surrénales,
  • La prise de médicaments,
  • La consommation de cannabis.

À lire aussi : Y a-t-il des différences entre effet indésirable d’un médicament et effet secondaire ?

Quels sont les symptômes de l’hypertension ?

Le fait d’avoir une hypertension artérielle ne provoque souvent aucun symptôme au début de l’apparition de la maladie. Les symptômes qui permettent de diagnostiquer l’hypertension sont :

  • Des maux de tête localisés à l’arrière du crâne, avec une sensation de battements, survenant plutôt au réveil et persistant malgré les antalgiques,
  • Fatigue, nervosité, insomnie,
  • Saignement du nez.

Si l’hypertension n’est pas détectée, son diagnostic peut intervenir lors de la survenue d’une complication telle qu’une lésion de la rétine, une maladie rénale, une insuffisance cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Une prise en charge de l’HTA permet ainsi de mener une vie normale et de réduire au maximum le risque d’accidents cardiovasculaires. 

Quel traitement pour l’hypertension ?

Dès lors que l’hypertension est diagnostiquée, le traitement antihypertenseur se décline en deux phases : les mesures hygiéno-diététiques et le traitement médicamenteux.

L’hygiène de vie

Améliorer son hygiène de vie peut suffire à contrôler l’hypertension et à améliorer les chiffres tensionnels. On recommande alors aux patients de :

  • Faire un régime en cas de surpoids,
  • Avoir une alimentation équilibrée et réduire sa consommation de sel,
  • Pratiquer une activité physique régulière et adaptée,
  • Arrêter de fumer,
  • Limiter sa consommation d’alcool.

À lire aussi : Comment manger varié et équilibré ?

Le traitement médicamenteux

Les médicaments antihypertenseurs sont prescrits dans le cas où les mesures hygiéno-diététiques s’avèrent insuffisantes. On distingue quatre classes de médicaments contre l’hypertension :

  • Les diurétiques thiazidiques : ils favorisent l’élimination du sel en agissant sur les reins,
  • Les bêtabloquants : ils ralentissent la fréquence cardiaque et limitent la pression,
  • Les inhibiteurs calciques : ils favorisent le relâchement des artères,
  • Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion et les antagonistes des récepteurs à l’angiotensine qui agissent sur certaines hormones régulant la tension artérielle par la diminution de la contraction des vaisseaux.

Il n’existe, à ce jour, pas de traitement susceptible de faire disparaître définitivement l’hypertension. C’est pourquoi les patients doivent s’astreindre à prendre leurs médicaments régulièrement, et ce, sur une longue période, voire à vie. En cas d'arrêt du traitement, la tension artérielle remonte rapidement.

À lire aussi : Affection de longue durée : qu'est-ce que c'est, et comment est-ce pris en charge ?

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

La mutuelle santé vient en complément de l’Assurance Maladie dans la prise en charge de certains traitements. En cas d’affection longue durée non exonérante, la Mutuelle Ociane Matmut peut prendre le relais.

Découvrez nos couvertures variées et adaptées à chaque profil.

Devis santé en ligne

Sport sur ordonnance : pour qui et pourquoi ?  Retrouvez toutes les informations sur ce dispositif.

À lire aussi : 

Sport sur ordonnance : pour qui et pourquoi ?

Retrouvez toutes les informations sur ce dispositif