Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Pause déjeuner : règles et bienfaits

Pause déjeuner : règles et bienfaits

Publié en mars 2022

La pause de midi est un moment essentiel dans une journée de travail pour se détendre, échanger et rester en bonne santé. Obligations légales, bénéfices d’une vraie coupure, astuces pour équilibrer les repas… La Matmut vous dit tout ce qu’il faut savoir pour bien profiter de sa pause déjeuner.

Les obligations légales de la pause déjeuner

Obligation de pause déjeuner

Dans la loi, une pause est définie comme un « arrêt de travail de courte durée sur le lieu du travail ou à proximité ». Le Code du travail, dans l’article L3121-16 impose aux employeurs de donner 20 minutes de pause aux salariés dès qu’ils réalisent six heures consécutives de travail. Ce temps de repos ne peut pas être fractionné et peut être pris pendant ou après les six heures. Attention, pour les mineurs, la durée du travail est ramenée à quatre heures et demie et ouvre droit à 30 minutes de pause.

Que dit le Code du travail sur la pause déjeuner ? L’entreprise doit laisser un temps de repos à son salarié au moment du déjeuner, mais la seule consigne à respecter est celle de l’article L3121-16. De ce fait, une pause déjeuner supérieure à 20 minutes est une faveur accordée par l’employeur, et non une obligation légale.

Bon à savoir : 
Les conventions collectives ou les accords d’entreprises fixent généralement une pause déjeuner plus longue que les 20 minutes prévues par la loi.

Durée de la pause déjeuner

Dans la pratique, les entreprises accordent une coupure supérieure au minimum défini par la loi, de 30 minutes à deux heures. La durée octroyée varie selon l’activité de l’entreprise, les modalités de restauration sur place, etc. Pour avoir le temps de se préparer, de manger et de souffler un peu, 45 minutes de pause déjeuner sont préconisées.

Une pause suffisamment large est profitable au travailleur comme à son employeur. En effet, les salariés qui ont le temps de déjeuner se disent plus épanouis et satisfaits que ceux ayant un intervalle très court. Or, un salarié heureux est un salarié qui travaille mieux ! Les Français l’ont bien compris, et détiennent la pause déjeuner la plus longue d’Europe.

Lieu de la pause déjeuner

En principe, il est interdit de déjeuner dans un local dédié au travail. La loi contraint donc les employeurs, ayant moins de 50 salariés, à mettre à disposition un espace de restauration respectant les normes d’hygiène et de sécurité.

Dans les entreprises de plus de 50 salariés, l’employeur doit aménager un local de restauration. Ce dernier doit comporter des équipements de conservation ou de réfrigération, du matériel pour chauffer les plats, un accès à l’eau potable fraîche et chaude, ainsi que des chaises et des tables en quantité suffisante.

Rémunération pendant la pause déjeuner

Pendant sa pause, le salarié n’est pas à la disposition de son employeur, il n’a donc pas à être rémunéré pendant cet intervalle.

En revanche, il peut ne pas être totalement libre de ses faits et gestes, notamment si l’employeur lui demande de rester disponible. Dans ce cas, le temps de pause déjeuner compte comme du travail effectif et donne droit à une rémunération.

Bon à savoir :
L’employeur peut participer aux frais de repas de ses salariés en leur versant une prime de déjeuner ou en leur remettant des titres-restaurants.

Les bienfaits d’une pause déjeuner

Se reposer et se détendre

La pause déjeuner est un moment essentiel dans une journée de travail. Se vider la tête, se relaxer et relâcher la pression sont des conditions indispensables pour repartir du bon pied et être performant dans ses tâches de l’après-midi.

La fatigue et l’anxiété affectent la productivité, et sont source de maladies et d’épuisement. Le stress quotidien rend facilement susceptible et irascible. Prendre une pause apaise, les tensions redescendent.

Bon à savoir :
Pourquoi ne pas faire une petite sieste ? Nul besoin de lit pour vous accorder un petit temps à vous. Trouvez un endroit isolé où vous pourrez, assis, fermer les yeux et vous reposer tranquillement pendant 10 ou 15 minutes.

Gagner en productivité

S’aérer l’esprit permet de gagner en concentration et en créativité. Votre corps, et surtout votre cerveau, ont besoin d’un moment de relâche pour être plus efficaces ensuite.

Renoncez aux écrans, laissez votre téléphone de côté. Vos yeux, fortement sollicités, réclament du repos. Marchez pour détendre vos muscles et vos articulations. Rien de tel qu’un peu d’exercice pour diminuer vos tensions, réduire vos douleurs au dos et aux cervicales. Une activité physique, même douce, oxygène le cerveau.

Échanger avec ses collègues

La pause déjeuner a également une grande importance culturelle et sociale. Ce moment passé avec vos collègues crée un sentiment d’appartenance et renforce les liens. Les salariés qui parviennent à développer une vie sociale riche sur leur lieu de travail sont plus heureux et épanouis.

Bon à savoir :
Vous aimeriez rencontrer de nouvelles personnes ? Invitez à déjeuner quelqu’un que vous côtoyez habituellement uniquement par mail ou par téléphone, d’un autre service, par exemple.

Prendre du temps pour soi

Vous avez un peu de temps entre midi et deux pour faire autre chose que manger ? C’est la configuration idéale, vous pouvez prendre un moment rien que pour vous.

Appelez des amis, déjeunez avec eux, faites du shopping, organisez une petite séance de sport, un jogging ou du yoga. Vous pouvez aussi tout simplement marcher, prendre l’air en vous baladant dans un parc ou un jardin. Si vous êtes seul, emportez un livre. La lecture apaise et favorise la concentration.

La solution Matmut :
Avec la Mutuelle Ociane Matmut et son programme de coaching santé, un expert vous accompagne pour des exercices quotidiens. Pourquoi ne pas essayer pendant votre pause déjeuner ?

Être en bonne santé

En déjeunant vite, dans le stress, vous risquez de mal digérer et n’aurez pas de sensation de satiété. Vous mangerez trop, ou pas assez, ce qui entraînera des grignotages dans la journée et donc une prise de poids sur le long terme.

Pour éviter la fatigue et les fringales, prenez votre temps. Asseyez-vous et installez-vous confortablement. Manger est une tâche unique, posez votre téléphone. Pour que la satiété apparaisse, vous devez mâcher lentement. La durée idéale d’un repas est d’au moins 20 minutes.

Que manger à sa pause déjeuner ?

Composer un déjeuner équilibré

Une assiette équilibrée doit comporter :

  •  Un tiers de légumes ;
  •  Un tiers de protéines : viande, poisson, œuf… ;
  •  Un tiers de féculents ou légumineuses : riz, pâtes, lentilles, pain… ;
  •  Un laitage ;
  •  Un fruit.

    Mangez sainement et accompagnez votre repas d’eau. De temps en temps, vous pouvez bien sûr vous faire plaisir en optant pour un dessert ou un soda.

Bon à savoir :
Les féculents sont une source d’énergie indispensable. Quant aux légumes et aux protéines, ils assureront votre satiété jusqu’au soir.

Que choisir à la cantine d’entreprise ?

La cantine ou restaurant d’entreprise est une solution plébiscitée par les salariés lorsqu’ils en disposent. Elle permet de manger sain et équilibré facilement, pour un prix raisonnable, et offre un gain de temps non négligeable.

Essayez de composer des assiettes équilibrées avec des crudités et des légumes, d’alterner viande et poisson, de ne pas oublier les féculents, et de privilégier les fruits pour terminer sur une touche vitaminée.

Que choisir à emporter ?

Boulangerie, fast-food, traiteur, supermarché… Aujourd’hui, il est facile de trouver des plats à emporter, encore faut-il que qualité et équilibre soient au rendez-vous.

Globalement, essayez de choisir :

  •  Les légumes ou les crudités ;
  •  Les cuissons vapeur ou grillées qui nécessitent peu de matières grasses ;
  •  La viande blanche, plus légère et digeste ;
  •  Le poisson, surtout le gras (saumon, sardines…) ;
  •  Le pain complet bio.

Et évitez :

  •  La charcuterie (saucisson, pâté…)
  •  Les sauces grasses (mayonnaise, ketchup…)
  •  Les viennoiseries en guise de dessert ;
  •  Les fritures ;
  •  Les hamburgers très gras : double viande, bacon…
  •  Les pizzas très riches (4 fromages…) ;
  •  Les sodas ;
  •  Les pains blancs ;
  •  Les plats contenant des additifs (sucre, colorants, édulcorants, conservateurs…).

Bon à savoir :
Lorsque vous achetez des plats préparés, surgelés ou frais, aidez-vous du Nutri-Score pour choisir entre deux produits ou deux marques.

Que choisir au restaurant ?

Au restaurant, les plats sont souvent riches, gras, donc longs et difficiles à digérer. Si c’est possible, faites remplacer les frites par des légumes, ou par un mélange légumes et féculents. Au dessert, choisissez plutôt la salade de fruits ou un fromage blanc avec un coulis.

Manger au restaurant revient cher, surtout si vous y allez tous les jours, mais c’est un vrai moment détente à partager avec ses collègues.

Préparer ses propres déjeuners

Cuisiner pour sa pause déjeuner est une solution saine et économique, à condition d’avoir le temps et de trouver l’inspiration. Privilégiez les recettes simples, complètes et rapides. Les préparations faites maison seront bien plus équilibrées que celles achetées dans le commerce.

Conservez vos repas dans une boîte en verre hermétique, à placer au frigo sur votre lieu de travail ou à garder dans un sac isotherme.

Bon à savoir :
Prévoyez une petite collation en cas de fringale dans l’après-midi : une poignée d’amandes, une compote sans sucre ajouté, un carré de chocolat noir. L’équilibre n’exclut pas la gourmandise !

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne


Pour profiter d’une couverture santé adaptée à vos besoins et à votre budget, choisissez la Matmut Ociane Matmut

Devis santé en ligne

À lire aussi :
Tout savoir sur l'alimentation et son impact sur la santé
Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’impact de l’alimentation sur notre santé.