Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / La téléconsultation en France : état des lieux

La téléconsultation en France : état des lieux

Publié en septembre 2019

Depuis le 15 septembre 2018, la téléconsultation est remboursée en France. Un dispositif encore récent mais voué à se développer dans les années à venir pour pallier, entre autres, les problèmes de déserts médicaux du pays. Quels sont les objectifs fixés pour ces consultations médicales à distance ? Comment les Français accueillent-ils ce dispositif ? État des lieux de la téléconsultation en France. 

Téléconsultation en France : quels objectifs ?

La téléconsultation en France a pris un premier départ le 15 septembre 2018, lors de l’accord trouvé entre l’Assurance Maladie et les syndicats de médecins concernant la prise en charge des remboursements. Depuis, l’objectif du gouvernement et des autorités compétentes reste de développer ces consultations à distance, via visioconférence, à grande échelle.

Il faut dire que la téléconsultation s’inscrit comme une réponse à la problématique des déserts médicaux dans le pays. Problématique loin d’être anodine puisqu’aujourd’hui, près de de 10 millions de Français vivent dans une zone où la densité de professionnels de santé est très faible.

L’Assurance Maladie se veut d’ailleurs ambitieuse concernant la télémédecine en France. Elle prévoit la prise en charge de 500 000 téléconsultations sur l’année 2019 et de 1,3 million en 2021.

Le développement de ces consultations virtuelles s’inscrit dans la ligne directrice du projet de loi Santé d’Agnès Buzyn. L’un des axes forts du texte reste le numérique. Au-delà de l’essor souhaité de la télémédecine, d’ici l’horizon 2022, tous les Français devront avoir un espace personnel numérique regroupant le dossier médical partagé, les documents administratifs ou encore les remboursements.

À lire aussi : La téléconsultation comment ça marche ?

Les Français et la téléconsultation

La téléconsultation en France en est encore à ses prémices. Si les pouvoirs publics ont l’ambition de développer ce dispositif, qu’en est-il de ces principaux concernés, à savoir, les patients ?

Une enquête de janvier 2019 - menée par Livi, un opérateur de télémédecine, et du cabinet Harris Interactive - permet de se rendre compte que du chemin reste encore à parcourir du côté des patients, et de leur rapport récent à la télémédecine.

On y apprend que seuls 36 % des Français estiment que la téléconsultation a la même valeur qu'une consultation médicale « classique », face au médecin traitant. Un accueil mesuré qui peut s’expliquer, entre autres, par un manque d’informations. En effet, seulement 37 % des Français interrogés se considèrent « bien informés » sur le sujet, et 59 % affirment voir « précisément » de quoi il s’agit.

Pour autant, les patients ne sont pas si réticents que ça face au développement de la télémédecine. Le sujet intéresse, interpelle des Français qui se laissent le temps de découvrir ce nouveau dispositif. 60 % des individus interrogés pensent que la téléconsultation est efficace pour améliorer le système de santé du pays. Ils sont même 63 % à affirmer vouloir voir la télémédecine se développer réellement. Pour l’heure, un Français sur deux se dit prêt à recourir à ce dispositif dès maintenant.

À lire aussi : La téléconsultation : un moyen avantageux pour accéder aux soins.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

Avec la Mutuelle Ociane Matmut, réalisez votre devis personnalisé en ligne pour trouver la formule la plus adaptée à vos besoins.

Devis santé en ligne

Les objets connectés pour contrôler sa santé

À lire aussi

Les objets connectés pour contrôler sa santé

Comment ça marche et quelle est la prise en charge de ces objets ?