Annuler
Menu
Accueil / Mutuelle Santé / Conseils / Qu’est-ce que le drainage lymphatique ?

Qu’est-ce que le drainage lymphatique ?

Publié en décembre 2022

Le drainage lymphatique consiste à favoriser, par un massage ciblé, une bonne circulation de la lymphe dans l’organisme. Ce massage, détoxifiant et stimulant, raffermit les tissus sous-cutanés. En médecine, il est pratiqué en cas d’accumulation de lymphe sous la peau (lymphœdème). La Matmut vous informe et vous conseille à ce sujet.

Qu’est-ce que la lymphe ?

On parle beaucoup du sang et de la circulation sanguine, mais il existe un autre liquide biologique vital, qui circule lui aussi dans l’ensemble du corps via son propre réseau de vaisseaux : c’est la lymphe. Savez-vous que notre corps contient environ deux fois plus de lymphe que de sang ? Ce liquide, dont la composition est très proche de celle du plasma sanguin, contient des globules blancs, mais pas de globules rouges. Il se forme partout dans l’organisme, à partir du plasma qui circule entre les cellules (milieu interstitiel).

Que contient la lymphe ? 

Du fait de l’absence de globules rouges, la lymphe a une couleur blanchâtre ou jaunâtre. Elle se compose d’eau, de globules blancs (ou leucocytes), de déchets issus du passage du sang des vaisseaux sanguins aux tissus organiques, mais aussi d’antigènes microbiens.
Après avoir circulé via les vaisseaux lymphatiques, après être passée par les ganglions lymphatiques, où elle est filtrée et épurée, la lymphe est réinjectée dans la circulation sanguine vers le cœur, au niveau des veines dites « sous-clavières » car situées sous les clavicules, à la base du cou.

Quels sont les rôles de la lymphe ?

Surnommée « sang blanc » par les Grecs anciens, la lymphe joue plusieurs rôles, dont trois sont essentiels à notre physiologie : 

  • un rôle de « nettoyage » du corps. En effet, la lymphe contribue à éliminer les déchets et autres toxines issus des cellules. Ces déchets circulent dans les vaisseaux lymphatiques jusqu’aux ganglions lymphatiques, puis ils sont éliminés par voie sanguine ;
  • un rôle immunitaire de premier plan. En cas d’infection, la lymphe transporte des antigènes microbiens jusqu’aux ganglions lymphatiques proches de la zone infectée. Là, les antigènes stimulent la formation d’anticorps et la prolifération des lymphocytes T, des globules blancs capables d’éliminer l’agent pathogène. Cette prolifération fait gonfler le ganglion. Les lymphocytes sont alors véhiculés par la lymphe jusqu’à la zone infectée ;
  • un rôle nutritif. La lymphe contribue à nourrir les cellules de l’organisme, en leur procurant notamment les graisses absorbées au niveau de l’intestin.

Bon à savoir : Outre la lymphe, ses vaisseaux et ses ganglions, le système lymphatique rassemble plusieurs organes et tissus ayant un rôle de protection de l’organisme contre les infections : le thymus, les amygdales, les végétations adénoïdes, la rate (sa pulpe blanche), la moelle osseuse et d’autres tissus « lymphoïdes ».

Quand la lymphe circule mal : le lymphœdème 

Parfois, au lieu d’être correctement drainée par les vaisseaux lymphatiques, la lymphe s’accumule dans des tissus situés sous la peau, provoquant un gonflement bien visible : un « lymphœdème ». On parle aussi plus couramment de « rétention d’eau ». Un lymphœdème est dit primaire quand il est dû à une malformation du système lymphatique et secondaire quand il fait suite à un événement infectieux, un acte chirurgical ou à d’autres traitements thérapeutiques.
Les lymphœdèmes concernent le plus souvent les jambes et les bras. Ce phénomène touche particulièrement des personnes ayant subi un curage de ganglions dans le cadre d’un traitement anticancéreux. Il s’agit par exemple des ganglions axillaires pour un cancer du sein. En ce cas, l’ensemble du bras peut être extrêmement gonflé.

Le drainage lymphatique : techniques et contre-indications 

Le drainage lymphatique consiste à favoriser une bonne circulation de la lymphe dans les vaisseaux lymphatiques, et son retour vers le cœur.

Techniques de drainage lymphatique

Le drainage lymphatique manuel (DLM)
C’est la méthode la plus connue et la plus utilisée. Elle a été mise au point et introduite en France dans les années 1930 par le physiothérapeute Emil Vodder et sa femme Estrid, d’origine danoise, installés dans les Alpes-Maritimes. Elle consiste à opérer des massages doux, circulaires ou à la manière d’une pompe, en exerçant une pression plus ou moins forte pour faire circuler le liquide bloqué dans les tissus.
Dans le prolongement de ces massages, on peut aussi utiliser des bottes gonflables reliées à un compresseur, qui exercent une pression sur la jambe. C’est la technique dite Leduc.

La dynamisation vasculo-tissulaire manuelle (DVTM)

Cette méthode a été mise au point dans les années 1970 par Jacques de Micas, à partir de l’étude et de la pratique de la méthode des Vodder, mais aussi de celles d’autres praticiens.
Le protocole qu’il a mis en place vise, outre la résorption du lymphœdème, à dynamiser le retour veineux, au rôle crucial dans ce phénomène de gonflement et de rétention d’eau.

Contre-indications au drainage lymphatique 

Chez les personnes souffrant notamment d’asthme bronchial, d’hyperthyroïdie ou d’œdème cardiaque, le drainage lymphatique doit être pratiqué avec davantage de précaution, et en exerçant de plus faibles pressions, Dans tous les cas, mieux vaut prendre l’avis de votre médecin traitant avant un premier drainage lymphatique.

Quels sont les bienfaits du drainage lymphatique ? 

Le drainage lymphatique est-il un acte médical ou esthétique ? En réactivant la circulation de la lymphe à travers le système lymphatique, le drainage lymphatique a des vertus :

  • Médicales : réduction des lymphœdèmes, stimulation immunitaire… ;
  • Esthétiques : affinage de la silhouette, réduction de la cellulite… ;
  • Physiologiques : détoxification, régénération tissulaire, relaxation…

Les bienfaits médicaux du drainage lymphatique

Le drainage lymphatique apporte un soulagement important à la personne souffrant d’un lymphœdème en permettant la réduction de ce dernier. Le membre « se dégonfle » peu à peu, ce qui permet de retrouver une certaine mobilité et un certain confort. La lymphe accumulée est relancée dans le circuit, ce qui permet l’élimination des toxines et donc favorise une meilleure santé.

Les bienfaits esthétiques du drainage lymphatique

En ce qui concerne les jambes, souvent malmenées par les problèmes de lourdeurs ou de rétention d’eau, le drainage lymphatique permet de les galber et de redessiner la silhouette. La personne gagne ainsi en sensation de légèreté.
Lorsqu’il s’agit de traiter un lymphœdème, il va de soi que le fait de mettre fin au gonflement de la partie du corps touchée a aussi d’emblée un caractère esthétique, tant la difformité peut être visible.

Quelle est l’efficacité réelle du drainage lymphatique ?

Le drainage lymphatique, bien que beaucoup utilisé en soins esthétiques et de bien-être, est peu documenté scientifiquement. Toutefois, il semble efficace en combinaison avec d’autres approches thérapeutiques (port de bandages ou vêtement compressifs, exercices ciblés). Il contribuerait à une réduction des douleurs et à une amélioration de la qualité de vie.

Comment se déroule une séance de drainage lymphatique ?

Le drainage lymphatique se pratique dans les cabinets de soins esthétiques ou en milieu médical (cabinet de kinésithérapie, clinique ou hôpital).
Les séances durent entre 1 heure et 1 heure et demie. Leur nombre dépend des besoins de chaque personne. Le praticien ou la praticienne effectue alors sur la zone concernée des massages doux et ciblés, avec les doigts ou la paume des mains, pour drainer la lymphe accumulée dans les tissus.

Bon à savoir : 
Il est possible d’effectuer des automassages lymphatiques, en prévention ou en cas de jambes lourdes par exemple, en exerçant une pression et en effectuant des gestes circulaires sur les points du corps concernés.

Drainage lymphatique : coût et remboursement

Combien coûte une séance de drainage lymphatique ? 

Une séance médicale de drainage lymphatique coûte entre 20 et 50 €. Le nombre des séances nécessaires, à raison de 2 ou 3 par semaine, dépend des besoins propres de chaque personne. Il est déterminé par le professionnel de santé. Une séance dans un centre de soins esthétiques coûte plus cher, 50 à 100 € en moyenne.

Le drainage lymphatique est-il remboursé ? 

Cela dépend s’il s’agit d’un drainage lymphatique à visée esthétique ou médicale.
Dans le premier cas, non : le drainage lymphatique à visée esthétique est un acte de confort, qui ne vous permet de prétendre à aucun remboursement de la part de l’Assurance Maladie.

Dans le second cas, oui si le drainage lymphatique est prescrit sur ordonnance. Chaque séance est alors partiellement remboursée par l’Assurance Maladie, sur la base de 60 % du tarif conventionné. Vous pouvez être remboursé(e) partiellement ou totalement du reste à charge, en fonction de la formule de mutuelle à laquelle vous adhérez.

Bon à savoir : 
Si les séances de drainage lymphatique vous sont prescrites dans le cadre d’une affection longue durée (ALD), 100 % du tarif conventionné vous est remboursé par l’Assurance Maladie.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne…

Avec le confort médecines douces de la Mutuelle Ociane Matmutbénéficiez d'une prise en jusqu’à 120 € par an pour ces soins non remboursés par la Sécurité sociale.

Devis mutuelle santé

À lire aussi :

À la découverte du shiatsu, ce massage par pression... qui soulage !

Découvrez le principe et les bienfaits de ce massage.