Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Électricité et sécurité des enfants : ce qu'il faut retenir

Électricité et sécurité des enfants : ce qu'il faut retenir

Publié en juillet 2019

En France, chaque année, 2 300 personnes(1)sont victimes d’accidents domestiques liés à l’électricité, dont plus de la moitié (63 %) sont des enfants de moins de 5 ans. Ces risques, s’ils existent bel et bien, sont pourtant évitables en suivant quelques règles de sécurité. Découvrez les principaux risques électriques encourus par les enfants, dans quelle pièce de la maison, et comment les prévenir.

Quels sont les principaux risques électriques encourus par les enfants à la maison ?

Dans une maison, les jeunes enfants sont exposés à toutes sortes de risques électriques. Certains éléments et équipements électriques sont même particulièrement dangereux : 

  • Les installations électriques vétustes

Dans les anciennes bâtisses, le principal danger électrique auquel sont exposés les enfants concerne l’état de l’installation électrique. Fils dénudés, prises électriques abîmées ou ne répondant pas aux normes sont autant de risques d’électrisation ou d’électrocution pour votre enfant. Si vous venez d’acquérir une maison et si vous doutez de la vétusté de l’installation électrique, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vérifier son état général.

  • Les prises électriques

Généralement placées à hauteur de vision d’un jeune enfant, les prises électriques sont réputées dangereuses. Les enfants ont envie de toucher ce qui les entoure et les prises ne font pas exception. Curieux, ils y introduisent leurs petits doigts ou d’autres objets conducteurs. C’est pourquoi il est impératif d’installer des cache-prises sur les prises non utilisées. Vous pouvez également poser des prises à éclipses qui rendent plus difficile l’insertion d’objets.

  •   Les rallonges

Les rallonges et les fils électriques figurent aussi parmi la liste des objets électriques dangereux pour les enfants. Ces derniers peuvent être tentés de les mâchouiller, de les prendre à pleines mains et de tirer dessus. Sécurisez ces fils et rallonges en rendant leur accès plus difficile. N’hésitez pas à réduire le nombre de rallonges lorsque cela est possible et à débrancher les appareils électriques qui ne servent pas.

  •  Les appareils électriques et appareils de chauffage d’appoint

Les appareils électriques se multiplient dans nos intérieurs et avec eux les dangers liés à l’électricité. Personne n’est à l’abri d’un appareil défectueux. C’est d’autant plus vrai si vous êtes un féru d’objet électrique ancien, pas toujours aux normes actuelles. À disposition des enfants, ces objets peuvent causer bien des dégâts. C’est également le cas des chauffages électriques d’appoint qui peuvent causer des brûlures. Pour plus de sûreté, mettez tous ces appareils hors de portée de vos enfants.

À lire aussi : Branchement électrique et risque incendie

Quelles sont les pièces à risques dans la maison ? 

Les accidents domestiques sont vite arrivés, surtout avec des jeunes enfants. En ce qui concerne les risques électriques, les enfants y sont particulièrement confrontés dans certaines pièces de la maison qu’il est essentiel de sécuriser.

La cuisine

La cuisine est une pièce de vie qui peut vite devenir un lieu à risques pour les enfants. Entre le four, les plaques de cuisson, les casseroles et autres plats brûlants, les sources de dangers sont nombreuses. Et c’est sans compter sur les appareils électroménagers comme les robots de cuisine et les mixeurs. Dans la mesure du possible ne placez pas ces appareils près de l’évier. Veillez à débrancher chacun d’entre eux après utilisation et à les ranger pour éviter tout accident. Quoiqu’il arrive, ne laissez jamais votre enfant sans surveillance dans la cuisine.

La salle de bains

Autre pièce où les dangers électriques sont nombreux : la salle de bains. Et pour cause, entre le lavabo, le bac de douche ou la baignoire, les sources d’eau ne manquent pas dans cette pièce. Tout comme les objets électriques – rasoirs, sèche-cheveux, fers à lisser, machine à laver, etc. C’est bien connu, l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage. Réduisez autant que possible l’utilisation d’objet électrique dans cette pièce car même si l’installation électrique est aux normes, les dangers sont réels lorsque l’eau et l’électricité se rencontrent. Ne laissez aucun équipement branché dans votre salle de bains et surtout ne les placez pas trop près des sources d’eau.

La chambre

La chambre de votre enfant est un peu comme son cocon, son espace à lui. Vous ne pouvez pas toujours garder un œil sur lui pendant qu’il y est et pourtant, il s’agit d’une des pièces les plus propices aux dangers électriques. C’est pourquoi il faut sécuriser toutes les prises électriques de la pièce en posant des prises à éclipse. Installer une veilleuse la nuit peut également être une bonne solution pour éviter que votre enfant ne s’électrise en cherchant l’interrupteur. Pour l’éclairage de la pièce, privilégiez les appliques murales protégées homologuées NF.

À lire aussi : Sécurité de bébé à la maison : les précautions à prendre

Montrer l’exemple pour prévenir les risques

Si évidemment la mise en sécurité des installations électriques est indispensable pour réduire les risques d’électrocution chez les jeunes enfants, cela passe aussi par les parents qui ont un rôle éducatif à jouer : 

  • Faites les bons gestes devant vos enfants

Les enfants ont tendance à reproduire ce qu’ils voient à la maison. Il est donc essentiel de ne pas leur donner de mauvais exemples. Coupez toujours l'alimentation générale au niveau du disjoncteur avant d’effectuer des travaux sur le réseau électrique. Ne changez jamais d’ampoule avec les mains mouillées. Il en va de même pour les prises électriques : ne branchez jamais un appareil électrique si vous avez les mains mouillées. Respectez les capacités de vos prises électriques : pas de surcharge sur les multiprises, pas de branchement d'un appareil de grosse puissance (lave-linge, four…) sur une prise destinée à un équipement de moindre puissance (lampe, radio, télévision…).

  • Expliquez les dangers à vos enfants

Le plus tôt possible, il faut expliquer à vos enfants les dangers liés à l’électricité et aux installations électriques. Bien souvent, les enfants ne se rendent pas compte des risques qu’ils prennent. En leur expliquant au préalable, vos enfants pourront éviter les dangers et sauront réagir de façon adéquate en cas de problème.

  •  Restez vigilant

Même si vous avez sécurisé votre logement et même si vous avez préalablement expliqué les dangers de l’électricité à vos enfants, la vigilance reste de mise à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Ne laissez jamais un enfant seul sans supervision d’un adulte. Un accident est vite arrivé.

Accident électrique : la bonne réaction à avoir

Si malgré tous vos efforts, un de vos enfants est victime d’électrisation, voici les bons réflexes à avoir, sans vous mettre en danger :

  • Coupez le courant

Le premier réflexe à avoir avant même de secourir l’enfant, est de couper le courant. L’être humain est un conducteur naturel d’électricité et si vous touchez votre enfant avant d’avoir coupé l’alimentation, vous risquez vous-même d’être victime d’électrisation. Si vous n’arrivez pas à couper le courant, séparez l’enfant de la source électrique mise en cause, avec un objet sec et non conducteur (carton, bois, plastique).

  • Prévenez les secours

La prise en charge rapide de la victime est essentielle, c’est pourquoi il faut prévenir les secours le plus rapidement possible. Vous pouvez contacter soit le SAMU en composant le 15, soit les pompiers en composant le 18 ou le 112. Restez le plus calme possible et expliquez clairement la situation aux secours.

  • Restez auprès de la victime

Si la victime est consciente, restez auprès d’elle pour surveiller son état de santé. Vous pouvez prodiguer les premiers soins en cas de brûlures. Si la victime est inconsciente mais respire toujours, installez-la en position latérale de sécurité en attendant l’arrivée des secours. En cas d’arrêt cardiaque, pratiquez une réanimation cardio-pulmonaire comprimant le thorax de façon régulière et en effectuant du bouche-à-bouche jusqu’à ce que le cœur reparte ou jusqu’à ce que les secours prennent le relais.

À lire aussi : Premiers secours : pourquoi et comment se former ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous protège en cas de dommages électriques dans tous ses contrats d’assurance Habitation.

Profitez, en option, d’une assistance personnalisée en cas d’incidents domestiques.

Devis en ligne

Détecteurs de fumées

À lire aussi

La prévention incendie

Depuis le 9 mars 2015, l'installation d'au moins un détecteur de fumée - aussi appelé DAAF, est obligatoire dans tous les logements d'habitation. Achat, installation et entretien, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les détecteurs de fumée.