Annuler
Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Incendies domestiques : assurance, causes et prévention

Incendies domestiques : assurance, causes et prévention

Publié en juillet 2018 - Mis à jour en 2023

Chaque année, les sapeurs-pompiers effectuent entre 60 000 et 70 000 interventions pour des incendies d’habitations, qui causent plus de 200 décès, avec près de 9 000 blessés. Des conséquences dramatiques qui pourraient être évitées si les principales causes de ces incendies domestiques et les moyens de prévention étaient mieux connus.

Incendie domestique et assurance, comment ça se passe ?

En cas d’incendie domestique chez vous, la priorité, c’est d’assurer la sécurité des personnes et de limiter l’ampleur des dégâts matériels en parvenant à éteindre le feu dans les plus brefs délais. Une fois l’incendie éteint, vous devez rapidement entamer les démarches auprès de votre assureur afin d’activer les garanties de votre assurance incendie de votre maison ou appartement.

Comment réagir en cas d’incendie

Face à un incendie, il est essentiel de ne pas paniquer et d’adopter les bons réflexes. La priorité, c’est la mise en sécurité des personnes : alertez les occupants de la maison ou de l’immeuble afin qu’ils puissent évacuer les lieux. En parallèle, prévenez les secours, afin qu’ils puissent intervenir dans les plus brefs délais.

S’il s’agit d’un départ de feu, efforcez-vous de l’éteindre avec vos propres moyens pour limiter son extension, mais sans vous mettre en danger. Sinon, fermez la porte de la pièce d’où est parti le feu et quittez les lieux.

Bon à savoir : Un incendie d’origine électrique ? Ne jetez surtout pas d’eau sur les flammes, au risque de vous électrocuter, mais coupez immédiatement l’électricité dans votre logement à l’aide du disjoncteur. Une poêle qui s’enflamme ? Cesser d’alimenter le feu, en tournant le bouton du gaz par exemple. Là non plus ne jetez pas d’eau sur la poêle mais essayez d’étouffer le feu en la couvrant avec un couvercle, une poêle plus grande ou bien un tissu humidifié.

À lire aussi : Incendie électrique : comment les éviter ?   

Prévenir son assurance

Vous devez prévenir votre assurance de l’incendie qui a eu lieu chez vous, dans les délais les plus brefs. Vous Pouvez alors réaliser une déclaration en ligne, contacter votre assurance par téléphone ou vous rendre en agence. Ne nettoyez pas votre logement et prenez des photos des dégâts constatés afin que l’expert mandaté ensuite par l’assurance puisse évaluer la situation.

Quelle prise en charge par l’assurance ?

Délais et conditions de prise en charge, existence ou non d’une franchise, montant de l’indemnisation : la prise en charge par votre assurance d’un incendie dans votre maison ou votre appartement dépend des clauses de votre contrat d’assurance habitation.

La Matmut, par exemple, inclut sans supplément une garantie Incendie dans l’ensemble des contrats multigaranties habitation qu’elle propose. Vous pouvez même profiter d’un relogement après sinistre dès l’ouverture de votre dossier de sinistre.

Les causes d’incendie domestique les plus fréquentes

La plupart des incendies domestiques recensés sont dus à trois facteurs : des installations électriques défectueuses ou surchargées, des sources de chaleur encombrées, et une cuisine laissée sans surveillance.

Principale cause d’incendie domestique : les installations électriques

D’après l’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE), 20 à 35 % des incendies domestiques sont provoqués par des dysfonctionnements électriques divers : installation électrique hors norme, vétuste ou défectueuse, trop d’objets électriques branchés sur une même prise, surchauffe… Pour réduire fortement les risques de départ de feu dans la maison, il convient de vérifier régulièrement l’état des installations et de limiter le nombre d’appareils branchés sur une prise.

À lire aussi : Branchement électrique et risque d’incendie

 

Incendie domestique : les sources de chaleur mises en cause

Les cheminées et autres sources de chaleur, comme les radiateurs électriques, les lampes et même les poêles, peuvent également être la cause d’incendies domestiques, lorsque se trouvent à proximité des objets inflammables tels que des rideaux, des vêtements ou des plantes. Pensez à ne jamais entreposer d’objets devant ces sources de chaleur.

 

Feu dans la cuisine !

La cuisine est un lieu propice à un départ de feu. Un incendie domestique sur cinq démarre dans cette pièce. Plaques de cuisson mal éteintes ou défectueuses, installation au gaz laissée sans surveillance pendant la cuisson, torchon qui prend feu, huile bouillante qui enflamme un livre de cuisine…, les origines d’un feu de cuisine sont multiples. Il faut rester vigilant derrière les fourneaux !

À lire aussi : Comment réduire les risques d’incendie dans son logement ?

Les autres causes d’incendies domestiques à ne pas négliger

Si la cuisine, les installations électriques et les sources de chaleur sont les principales causes d’incendies domestiques, d’autres facteurs peuvent être à l’origine d’un départ de feu dans la maison :

  • Des jeux d’enfants non contrôlés : Les jeunes enfants aiment jouer avec le feu : allumettes, briquets, objets inflammables… Ne laissez jamais traîner ces objets et informez vos enfants des dangers qu’ils peuvent causer ;
  • Des bougies : Ce sont avant tout des accessoires de décoration, mais elles peuvent causer bien des dégâts. Une flamme vacillante à cause de courants d’air risque d’allumer un feu, tout comme une bougie mal éteinte. Pensez bien à moucher toutes les bougies avant de quitter une pièce ou d’aller vous coucher ;
  • Des cigarettes mal éteintes : « Fumer tue ». Cette affirmation présente sur les paquets de cigarettes informe les fumeurs des dangers sanitaires liés à la cigarette. Mais celle-ci peut aussi être responsable du départ d’un incendie domestique pour plusieurs raisons : braise qui brûle du textile (draps, vêtements...), mégot mal éteint qui entre en contact avec du papier, fumeur somnolant avec sa cigarette encore allumée ;
  • Des installations et équipements non entretenus : Chaque année, pour des raisons de sécurité, une chaudière doit être vérifiée par un chauffagiste tout comme les conduits d’une cheminée doivent être ramonés. Des installations non entretenues régulièrement peuvent être à l’origine d’un incendie domestique, donc mieux vaut rester vigilant.

À lire aussi : Quelle réglementation sur l’utilisation des pétards chez soi ?

 

Incendie domestique et prévention

Préférez la prévention d’un incendie domestique à son extinction ! Afin de limiter le risque d'incendie dans votre habitation, vous avez l’obligation, en tant qu’assuré :

  • D’installer des détecteurs de fumée dans votre logement en évitant de les positionner dans votre cuisine ;
  • D’entretenir régulièrement vos installations de chauffage ;
  • De prévoir deux ramonages par an de vos conduits de fumée en fonctionnement, dont un en période de chauffage.

Par ailleurs, vous avez tout à intérêt, au quotidien, à :

  • Ne pas surcharger les prises électriques de votre logement ;
  • Ne pas encombrer les radiateurs ;
  • Ne pas quitter la cuisine lorsque vous êtes en train de cuisiner ;
  • Ne pas laisser de bougies allumées sans surveillance ;
  • Ne pas entreposer de liquides ou objets inflammables près des sources de chaleur ;
  • Avoir toujours chez vous un extincteur ainsi qu’une couverture anti-feu, facilement accessibles.

Bon à savoir : 70 % des incendies meurtriers ont lieu la nuit car les personnes, surprises dans leur sommeil, sont intoxiquées par les fumées avant d’avoir pu évacuer. Soyez donc particulièrement vigilant le soir avant de vous coucher : faites le tour de votre logement pour vérifier que rien ne présente de risque de départ de feu.

En suivant ces quelques conseils de prévention des incendies domestiques et en cultivant votre bon sens, vous limiterez grandement le risque d’avoir à subir ce type de sinistre.

La Matmut vous accompagne

La Matmut assure votre résidence principale et secondaire, et est à vos côtés en cas d’incendie domestique. Découvrez nos contrats d’assurance habitation.

Devis en ligne

À lire aussi :

Quels sont les dangers du monoxyde de carbone ?

Chaque saison de chauffe, le monoxyde de carbone fait des milliers de victimes d'intoxications et est encore trop peu connu des particuliers. Pourtant, la quasi-totalité des cas d'intoxications ont lieu à l'intérieur de l'habitation. D'où vient ce gaz ? Comment prévenir les risques ? Tout ce que vous devez savoir sur les dangers du monoxyde de carbone, avec la Matmut.