Menu
Accueil / Epargne / Conseils / Comment sont calculés les intérêts sur les livrets d'épargne ?

Comment sont calculés les intérêts sur les livrets d'épargne ?

Publié en janvier 2022

En fonction du livret d’épargne choisi et de l’établissement dans lequel vous l’ouvrez, le mode de calcul des intérêts ne sera pas le même. Mais comment cela se passe-t-il concrètement ? Sur quoi se base-t-on pour réaliser ces calculs ? Différents types de livrets d'épargne, valeur des taux, intérêts par quinzaine, au jour le jour ou par quinzaine en nombre de jours réels : retrouvez tout ce que vous devez savoir pour comprendre comment sont calculés les intérêts sur les livrets d’épargne.

Quels sont les différents livrets d’épargne ?

 On distingue trois manières de calculer les intérêts d’un livret d’épargne :

  • par quinzaine ;
  • au jour le jour ;
  • par quinzaine en nombre de jours réels.

Mais avant d’expliquer en détail comment fonctionnent ces modes de calcul, il est intéressant de rappeler les différents types de livrets, de plans et de comptes épargne existant sur le marché. À savoir :

  • Le livret A : taux d'intérêt annuel de 0,50 %.
  • Le livret de développement durable et solidaire (LDDS, anciennement Codevi) : taux d'intérêt annuel de 0,50 %.
  • Le livret d'épargne populaire (LEP) : taux d’intérêt annuel de 1 %.
  • Le livret jeune : taux d’intérêt fixé librement par les banques, mais ne peut être inférieur à 0,50 %.
  • Le compte épargne logement (CEL) : taux d'intérêt annuel de 0,25 %.
  • Le plan épargne logement (PEL) : taux d’intérêt annuel de 1 %.
  • Le livret d'épargne bancaire : taux d’intérêt fixé librement par la banque.
  • Le compte à terme (CAT) : taux d’intérêt pouvant être fixe, progressif ou variable.

 

Bon à savoir
Pour le livret d’épargne Matmut, le taux d’intérêt s’élève à 1 % annuel brut, jusqu’à 5 000 euros.

Les intérêts par quinzaine

 Un grand nombre de calculs d’intérêts sur les livrets d’épargne s’effectuent par quinzaine. Comme son nom l’indique, cette méthode consiste à calculer les intérêts générés par un produit d’épargne sur une période de quinze jours. Par conséquent, une année comptant 12 mois, elle se divise donc en 24 quinzaines, soit deux par mois : une allant du 1er au 15, l’autre du 16 au 31.

 

Pour bien comprendre comment sont calculés les intérêts, il faut prendre en compte la notion de date de valeur, et différencier les versements et les retraits.

Versements

On date la valeur d’un versement sur le produit d’épargne au premier jour de la quinzaine suivante. Par exemple, pour un versement effectué le 8 – donc entre le 1er et le 15 – la date de valeur sera le 16 du même mois. De même, la date de valeur d’un versement réalisé le 22 – donc entre le 16 et le 31 – sera le 1er du mois suivant.

 

Retraits

Le fonctionnement pour les retraits est différent puisque, dans ce cas, la date de valeur est le dernier jour de la quinzaine précédente. Par exemple, pour un retrait effectué le 7 du mois – donc entre le 1er et le 15 – la date de valeur sera le 31 du mois précédent. Et la date de valeur d’un retrait réalisé dans la deuxième quinzaine du mois, sera le 15 du même mois.

 

Exemple de calcul

Un exemple permettra de comprendre concrètement comment s’articule le calcul autour des différentes dates de valeur.

Vous ouvrez un livret d’épargne à un taux de 2 %. À son ouverture, le 5 mars, vous y déposez la somme de 1 000 euros. La date de valeur est donc établie au 16 mars. Le livret sera donc rémunéré sur les 19 quinzaines restantes sur l’année. Soit le calcul : 1 000 x 0,02 (2 %) x 19 / 24. Cela représente un gain de 15,83 euros sur l’année.

 

Le 22 septembre, vous avez besoin de retirer 200 euros de ce livret d’épargne. La date de valeur est fixée au 16 septembre. Une part des rémunérations va donc être reprise sur les 7 quinzaines restantes de l’année. Soit le calcul : 200 x 0,02 x 7 / 24. Soit 1,16 euro d’intérêts en moins.

 

Ainsi au 31 décembre, le calcul de vos intérêts sur le livret sera simplement  de 15,83 – 1,16. Soit 14,67 euros gagnés sur l’année. Le solde de votre livret va donc passer à 814,67 euros (1 000 - 200 + 14,67). C’est sur cette somme que seront calculés les intérêts de l’année suivante, sur le même schéma.

À lire aussi : Livret ou assurance vie : quelle solution d'épargne choisir ?

 

Les intérêts au jour le jour

Autre méthode de calcul des intérêts d’un livret d’épargne : au jour le jour. Plus concrètement, la méthode de calcul reste la même qu’avec les quinzaines. La seule différence touche les fameuses dates de valeur. Les intérêts de votre livret d’épargne sont donc calculés compte tenu du nombre réel de jours dans l’année qui porteront des intérêts.

 

Il n’y a que la détermination de la date de valeur qui est susceptible de changer. Elle peut être fixée au jour même de votre opération de versement ou de retrait d’espèces, par exemple. Mais en fonction du type d’opération, la date de valeur peut aussi être arrêtée au J+1 ou au J+2.

 

Les intérêts par quinzaines en nombre de jours réels

Autre possibilité pour calculer les intérêts d’un livret d’épargne : par quinzaine en nombre de jours réels. Il s’agit d’un mélange entre les deux méthodes détaillées ci-dessus, en quinzaines et en nombre de jours.

 

Les dates de valeur sont fixées selon la méthode des deux quinzaines par mois. Mais le calcul des intérêts est, lui, réalisé en fonction du nombre réel de jours dans la quinzaine, c’est-à-dire entre 13 et 16 jours. Cela s’explique par le fait que les mois à 31 jours ont une deuxième quinzaine plus longue que les autres, et, à l’inverse, que la deuxième quinzaine de février est plus courte.

 

Avec cette méthode de calcul, il convient de veiller à la date à laquelle vous réalisez vos opérations, car cela peut avoir un impact direct, et plus ou moins favorable, sur vos futurs intérêts.

À lire aussi : Comment clôturer un livret d'épargne ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne et vous propose une solution pour épargner en toute sérénité avec le livret épargne Matmut.

Pour savoir combien épargner, réalisez une simulation sur notre site.

Simulateur