Annuler
Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Comment choisir ces boules Quies et bouchons d’oreilles ?

Comment choisir ces boules Quies et bouchons d’oreilles ?

Publié en Juin 2022

Fléau invisible mais bien réel, la pollution sonore affecte deux Français sur trois, exposés à un bruit qu’ils jugent excessif… aussi bien chez eux que dans les transports ou sur leur lieu de travail ! Une situation d’autant plus préoccupante qu’elle impacte durablement la santé, provoquant stress, insomnies, pertes auditives, etc. Pour lutter contre cette overdose de bruit, des solutions simples existent : en premier lieu, les boules Quies et bouchons d’oreilles. Voici comment les choisir et les utiliser.

Comment choisir boules Quies et bouchons d’oreilles ?

Pour choisir au mieux votre protection auditive, boules Quies ou bouchons d’oreilles, posez-vous d’abord cette question : « pourquoi en ai-je besoin ? » Autrement dit : quel type de nuisance sonore désirez-vous atténuer ou éliminer ?

En effet, que vous souhaitiez retrouver le sommeil en vous protégeant d’une rue bruyante, d’un compagnon porté au ronflement, de voisins trop fêtards… ou que votre activité (professionnel du BTP, salarié en open-space, etc.) vous expose à un environnement sonore dont vous désirez limiter le niveau pour mieux vous concentrer, voire protéger votre ouïe : vos besoins seront forcément différents. Mieux vaut donc opter pour le modèle adapté.  

À titre indicatif, sachez par exemple que :

Quelles que soient la fréquence et l’intensité des niveaux sonores auxquels vous êtes soumis, rassurez-vous, il existe aujourd’hui un large choix de protections auditives (préformées ou sur mesure, avec ou sans filtre acoustique, etc.), adaptées à chaque situation.

À lire aussi : La prévention des risques liés au bruit

 Les critères à évaluer

Pour échapper aux environnements bruyants sur lesquels vous n’avez aucun contrôle (conversations, ronflements, train assourdissant, tapage nocturne, etc.) et déterminer la protection auditive la plus adaptée, prenez le temps d’examiner les critères suivants :  

  • Le niveau de protection sonore ;
  • Le confort ;
  • La technologie du dispositif.

 Niveau de protection sonore

Avant de choisir vos boules Quies ou bouchons d’oreilles, vous devez identifier le niveau de protection sonore recherché. En clair : quelle est l’intensité du bruit que vous souhaitez combattre ?

Pour vous orienter, voici quelques repères :

  • Pour dormir sans gêne, le niveau sonore environnant ne doit pas dépasser 30 dB. Au-delà, vous risquez les réveils fréquents ou l’insomnie, avec les conséquences que l’on sait sur la santé ;
  • Une discussion normale entre deux ou trois collègues génère un niveau de bruit de 60 dB. Tolérable mais irritant et facteur de fatigue comme de déconcentration ;
  • Circulation, marteau-piqueur, jardinage, bricolage, concerts, etc. : nombre d’activités génèrent des nuisances sonores supérieures à 100 dB. Insupportable et préjudiciable… sachant que l’ouïe est en danger à partir de 80 dB.

Une fois le risque identifié, vous serez à même d’opérer un premier tri parmi les boules Quies et autres bouchons d’oreilles disponibles sur le marché : la plupart atténuent le bruit de 20 à 30 dB. D’autres sont capables d’aller jusqu’à 40 dB, voire davantage pour les modèles (forcément plus onéreux) équipés d’un filtre actif ou conçus sur-mesure.

Confort

Sur ce point, optez pour une protection adaptée à la morphologie de vos oreilles. Quel que soit le modèle choisi - boules Quies, bouchons d’oreilles, etc. - sa taille et sa forme doivent correspondre à vos conduits auditifs.

Dans le cas contraire, même si elle fournit une bonne barrière, votre protection peut s’avérer gênante ou irritante en cas de mouvement ou durant votre sommeil.

Divers paramètres peuvent vous aider à affiner ce niveau de confort :

  • Le matériau employé (cire, mousse ou silicone), qui peut s’avérer allergène ;
  • La durée d’utilisation : ponctuelle, fréquente ou constante ;
  • La facilité de port (présence d’un cordon pour ne pas les perdre) ;

 Technologie du dispositif

On distingue deux types de dispositifs :

D’un côté, les boules Quies et bouchons d’oreilles les plus courants, et les plus abordables, dits « passifs » : ils atténuent le son simplement grâce au matériau qui les compose. Sans recourir à un quelconque dispositif électronique.

De l’autre, les modèles de protection auditive dits « actifs » (plus onéreux) qui embarquent un système électronique permettant :

  • Soit de filtrer activement le niveau et certaines fréquences du son entrant dans le canal auditif ;
  • Soit d’éliminer les sons indésirables en émettant des fréquences opposées ! Résultat : un silence quasi absolu pour l’utilisateur.

Bon à savoir :
Quel que soit votre choix, n’oubliez pas de vérifier la conformité du modèle adopté avec la norme EN352-2, qui encadre strictement la conception et la fabrication des boules Quies, bouchons d’oreilles, et autres protections auditives mises sur le marché. Un gage de qualité, quant aux matériaux employés, et d’efficacité vérifiée en matière de réduction du bruit.

Les différents types de boules Quies et bouchons d’oreilles

Les boules Quies et bouchons d’oreilles disponibles aujourd’hui sur le marché se déclinent en plusieurs catégories.

Les boules et bouchons en matériau naturel

Les plus connues sont les fameuses boules Quies. Fabriquées à partir de cire 100% sans chlore, elles offrent une réduction du bruit de 27 dB en moyenne et lubrifient le conduit auditif pour davantage de confort. Côté sécurité : elles sont également hypoallergéniques, même en cas d’usage prolongé.

Les bouchons préformés

Ils sont soit composés de mousse, à rouler entre les doigts, soit de silicone, préfaçonnés, à expansion lente (qui s’adaptent au conduit auditif). Les premiers sont à usage unique, les seconds réutilisables plusieurs fois. Ils offrent en moyenne une atténuation du bruit de 20 à 40 dB.

Les bouchons à filtre acoustique

Plus efficaces que les modèles précédents, ils intègrent un dispositif électronique permettant de filtrer les fréquences agressives. Un choix idéal pour les amateurs de concerts, par exemple : ces bouchons atténuant les sons d’environ 20 à 30 dB sans les déformer. Mais gare au prix qui peut grimper de 20 à plusieurs centaines d’euros suivant les modèles.

Les bouchons anti-bruit « actifs »

Plus perfectionnés encore, ces modèles embarquent un système électronique inspiré des casques anti-bruit « actifs » : ils enregistrent les sons ambiants indésirables et renvoient vers le conduit auditif des ondes opposées. Totalement isolé du bruit environnant, l’utilisateur peut ainsi jouir d’un calme olympien. Là encore, comptez quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros.

Les bouchons anti-bruit sur mesure

Le nec plus ultra des bouchons anti-bruit : réalisés par un audioprothésiste, à partir d’un moulage de votre conduit auditif, ils sont équipés de filtres électroniques et garantissent un confort sans égal. Lavables et réutilisables, ils possèdent également une longévité bien supérieure aux autres modèles. Perfection oblige, les premiers prix frôlent les 100 euros !

À lire aussi : Conséquences des nuisances sonores : comment les prévenir et les éviter ?

Comment bien utiliser ses boules Quies et bouchons d’oreilles ?

Le premier conseil - qui s’applique à tous les types de boules Quies, bouchons d’oreilles, etc. - est de se laver les mains avant chaque manipulation. Vos conduits auditifs sont en effet fragiles et sensibles aux agressions.

Les bouchons en mousse modulable

Roulez le bouchon entre le pouce et l’index pour l’assouplir. Insérer ensuite la protection auditive, sans forcer, en la laissant dépasser de quelques millimètres pour pouvoir la retirer facilement. Attendez 20 secondes, la durée nécessaire à l’expansion de la mousse, jusqu’au parfait maintien du bouchon dans l’oreille. Si les bouchons ne tiennent pas, c’est qu’ils sont, soit trop petits pour vos oreilles, soit hors d’usage, et qu’il convient de les remplacer !

Les produits en cire ou silicone

Malaxez la boule de cire ou de silicone pour la rendre plus souple. Avant de l’insérer, tirez l’oreille vers l’arrière et vérifiez que vos cheveux sont dégagés : ces bouchons sont en effet collants et mieux vaut préserver vos conduits auditifs de tout cheveu. Insérer alors le bouchon dans l’oreille, en laissant dépasser un peu pour pouvoir l’ôter aisément. Si vous n’êtes pas satisfait de la protection sonore obtenue, étalez la partie dépassant de l’oreille sur l’entrée du canal auditif : vous renforcerez ainsi son efficacité.

 À lire aussi : Test de l'audition : quand et comment faire ?

Entretien et nettoyage des boules Quies et bouchons d’oreilles

Pour les bouchons à usage unique, la règle est simple : jetez les protections auditives après chaque utilisation.

Pour les bouchons en mousse : vous pouvez les nettoyer à l’eau savonneuse, puis les faire sécher à l’air libre, sachant que chaque nettoyage diminue la fermeté de la mousse et donc son bon maintien dans l’oreille.

Pour les bouchons en silicone ou thermoplastique : procédez à 2 à 3 lavages par semaine, à l’aide d’une lingette antibactérienne. Cet entretien est à compléter, impérativement, d’un nettoyage mensuel en profondeur, qui s’effectue avec des pastilles effervescentes spéciales.

Exposé aux nuisances sonores ? Les solutions Matmut

En cas de nuisances sonores affectant votre domicile, la garantie protection juridique de votre assurance habitation Matmut couvre les litiges éventuels, notamment si vous êtes amené à engager une action en justice pour y mettre fin et retrouver votre tranquillité.

Pour mieux vous accompagner, la garantie protection juridique se décline en trois prestations :

  • Des informations juridiques dispensées par une équipe joignable au téléphone. L’éclairage indispensable pour bien cerner vos droits et obligations ;
  • Un accompagnement dans la recherche d’une solution amiable à votre litige : négociation avec un tiers, expertise, mise en place d’un protocole d’accord ;
  • À défaut d'accord amiable, une participation financière aux honoraires et frais de l'avocat que vous aurez choisi librement.

Bon à savoir :
Pour tous les sociétaires, un service d'information juridique en ligne « Mon aide juridique au quotidien », permettant de consulter des actualités, des fiches pratiques, et de télécharger des modèles de courriers personnalisables. Ce service est accessible 24h/24 et 7j/7 directement sur l’espace personnel.

Découvrez l’offre : La garantie protection juridique Matmut

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne…

Pour profiter d’une couverture santé adaptée à vos besoins et à votre budget, choisissez la Matmut Ociane Matmut

Devis santé en ligne

À lire aussi :

ORL : quand et pourquoi consulter ?

Le point sur le médecin ORL, avec la Matmut.