Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Le diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est ?

Le diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est ?

Publié en août 2019

Le diabète gestationnel peut être détecté chez une femme enceinte lors de son 2ème ou 3ème trimestre de grossesse. Qu’est-ce qui caractérise le diabète gestationnel ? Y’a-t-il des femmes plus à risques que d’autres ? Quelles peuvent être les conséquences du diabète gestationnel ?

Comment définir le diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel est aussi appelé « diabète de grossesse ». L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit le diabète gestationnel comme « une hyperglycémie, c’est-à-dire une élévation de la teneur en sucre du sang, avec des valeurs supérieures à la normale, mais inférieures à celles posant le diagnostic de diabète, apparaissant pendant la grossesse ». *

Il est généralement dépisté après le deuxième trimestre de grossesse et disparaît naturellement après l’accouchement. Toutefois, il peut arriver que la découverte du diabète gestationnel révèle un diabète prégestationnel, souvent de type 2. Dans ce cas, le diabète ne disparait pas et persiste une fois l’accouchement passé.

Les facteurs à risque du diabète gestationnel

Certaines femmes peuvent avoir plus de risques de développer un diabète gestationnel si elles présentent un seul ou plusieurs facteurs présentés ci-après :

  • L'âge avec un risque accru pour les femmes de plus de 35 ans
  • Le surpoids de la future maman lorsque l’indice de masse corporelle est supérieur à 25 kg/m²
  • Des antécédents familiaux au 1er degré de diabète de type 2 chez les proches
  • Le développement d’un diabète gestationnel lors d’une précédente grossesse
  • Des antécédents d’accouchement d’un bébé dont le poids est supérieur à 4 kg
  • Un trouble hormonal défini par le syndrome des ovaires polykystiques 

Enfin, il faut savoir que l’origine ethnique de la future maman peut jouer. Les femmes d’Afrique du Nord, d’Afrique subsaharienne ou d’Asie ont plus de risques de développer un diabète gestationnel.

Les conséquences pour la future maman et le bébé

Une future maman chez qui un diabète gestationnel est diagnostiqué doit être étroitement surveillée. Les conséquences du diabète gestationnel peuvent être graves.

Les risques pour la femme enceinte

La future maman présentant un diabète gestationnel peut connaître lors de sa grossesse les complications suivantes :

  • Une prééclampsie, soit une hypertension artérielle gravidique
  • Un décollement du placenta
  • Un risque plus important d’accoucher par césarienne
  • Un accouchement prématuré
  • Un retard de croissance du fœtus
  • Une insuffisance rénale
  • Des troubles de coagulation

Les risques pour le bébé

Un diabète gestationnel peut également avoir des conséquences sur bébé. Il peut naître avec un poids supérieur à 4 kg, entraînant un accouchement difficile. Il peut aussi faire de l’hypoglycémie à sa naissance.

Traiter le diabète gestationnel est primordial pour éviter ces complications. Le médecin qui suit la grossesse indique comment faire. Généralement, il distille des conseils diététiques, recommande la pratique d’une activité physique régulière et encourage l’autosurveillance de la glycémie.

* Source : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/diabetes

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne

La Mutuelle Ociane Matmut propose plusieurs formules de mutuelle.

Par exemple, la mutuelle Famille prend en charge un certain montant pour le test de grossesse et la contraception.

Devis santé en ligne