Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Prévention du cancer du sein : ce qu’il faut savoir

Prévention du cancer du sein : ce qu’il faut savoir

Publié en septembre 2020

De nombreuses campagnes de prévention contre le cancer du sein ont été mises en œuvre, comme l’opération « Octobre Rose » et les dépistages gratuits. Selon les médecins, certaines habitudes de vie peuvent également aider à prévenir le cancer du sein. Focus sur ces bons réflexes à adopter pour agir contre la maladie.

Surveiller sa consommation d’alcool

D’après un rapport mené par le Centre international de recherche sur le cancer et l’Institut national du cancer, il est possible de prévenir 40 % des cancers – tous confondus – en adoptant de bons comportements au quotidien.

Sur l’année 2018, 8 700 cas de cancers du sein seraient attribuables à la consommation d’alcool. Les boissons alcoolisées favoriseraient en effet une augmentation du taux d’œstrogènes, facteur de développement des cellules du cancer du sein. Par conséquent, il est conseillé de ne pas dépasser deux verres par jour et de passer au moins deux jours par semaine sans aucune consommation d’alcool.

Bon à savoir
Ces bonnes habitudes de vie doivent être associées à un dépistage tous les deux ans, dès l’âge de cinquante ans, pour une bonne prévention contre le cancer du sein. La mammographie de dépistage permet en effet de détecter les cancers du sein précoces et d’augmenter les chances de guérison. Ils sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, sans avance de frais. Il faut noter également que l’autopalpation des seins est un geste indispensable.

À lire aussi : Prévention du cancer du sein via l’autopalpation : comment examiner sa poitrine ?

Arrêter de fumer

D’après les professionnels de santé, le tabac est le premier facteur de risque des cancers – tous confondus – sur lequel nous pouvons agir. En 2018, 2 600 cas de cancers du sein seraient liés au tabagisme chez les femmes de trente ans et plus.

La durée du tabagisme a une influence considérable, plus importante que la quantité de tabac fumé. Il est ainsi vivement recommandé d’arrêter de fumer le plus rapidement possible pour prévenir le cancer du sein. Plusieurs solutions sont envisageables :

  • se faire accompagner par un professionnel de santé,
  • utiliser des substituts nicotiniques, tels que les patchs ou les pastilles, par exemple. Ils sont désormais remboursés à 65 % par l’Assurance Maladie dans le cadre d’une prescription médicale,
  • passer à la cigarette électronique.

N’hésitez pas à appeler Tabac Info Service au 39 89 pour vous faire accompagner dans votre démarche, ou à vous rendre sur www.tabac-info-service.fr. 

À lire aussi : Les effets du tabagisme et les risques pour la santé

Adopter une alimentation variée et équilibrée

En 2018, 2 500 cas de cancers du sein seraient attribuables à une alimentation déséquilibrée. Afin d’agir contre ce facteur de risque, il est conseillé d’équilibrer ses repas et de privilégier les aliments « protecteurs » contre le cancer, comme les fibres alimentaires présentes dans les céréales complètes, les fruits, les légumes et les légumes secs. De même, le poisson, les produits laitiers ou encore l’huile de colza, de noix et l’huile d’olive sont recommandés.

En complément, il convient de limiter les viandes rouges, les charcuteries, le sel ou encore l’alcool et les boissons sucrées. 

À lire aussi : Comment manger varié et équilibré ?

Pratiquer une activité physique régulière 

Pratiquer au moins trente minutes d’activité physique par jour permettrait de réduire les risques de cancer du sein. En 2018, 1 700 cas de cancers du sein seraient liés au manque d’activité physique chez les femmes ménopausées. De plus, 4 900 cas de cancers du sein seraient attribuables au surpoids et à l’obésité la même année.

Tous les mouvements de la vie quotidienne peuvent contribuer à prévenir le cancer du sein : le jardinage, la marche ou le vélo pour aller au travail, les activités ménagères, le fait de monter les escaliers à pied, etc. Sachez que l’important, dans l’activité physique, est avant tout la régularité. L’idéal est de bouger un peu tous les jours, de compléter éventuellement par une activité un peu plus soutenue le week-end et de limiter au maximum les activités sédentaires.

Le saviez-vous ?
La question peut se poser : est-il possible d’éviter le cancer du sein ?  Les médecins sont unanimes : non, il n’est pas possible d’affirmer que l’on peut empêcher le développement d’un cancer du sein. Les bons réflexes et les bonnes habitudes de vie à adopter au quotidien citées ci-dessus permettent ainsi uniquement de réduire les risques. Rendez-vous sur le site cancersdusein.e-cancer.fr afin de bénéficier d’informations personnalisées sur la prévention du cancer du sein.

À lire aussi : Comment faire du sport à la maison ?

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

La Mutuelle Ociane Matmut s’adapte à vos besoins. Découvrez toutes nos formules et choisissez celle qui vous convient le mieux.

Devis santé en ligne

Santé séniors

À lire aussi :

Santé des seniors : quels sont les dépistages recommandés et les maladies à surveiller ?

Les seniors sont exposés à plusieurs maladies, découvrez les examens conseillés.