Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Tout savoir sur les soins dentaires à l’étranger

Tout savoir sur les soins dentaires à l’étranger

Publié en décembre 2020

Se rendre à l’étranger pour se faire poser des prothèses ou des implants dentaires : c’est le choix que font, chaque année, plusieurs milliers de Français. Ce qu’on appelle le tourisme dentaire permet à des patients de se faire soigner à des tarifs nettement inférieurs à ceux pratiqués en France. Fonctionnement, risques, remboursement par la Sécurité sociale et par la mutuelle : retrouvez tout ce que vous devez savoir sur les soins dentaires à l’étranger.

Qu’est-ce que le tourisme dentaire ?

Compte tenu de la différence de prix parfois importante entre les pays, certains patients n’hésitent pas à réaliser leurs soins dentaires à l’étranger. C’est ce qu’on appelle le tourisme dentaire. Ce phénomène apparu dans les années 1990 a su trouver ses adeptes. En 2014 , près de 24 500 dossiers ont été recensés par le Centre national des soins à l’étranger (CNSE), la branche de la Sécurité sociale consacrée aux soins médicaux hors de France.

Parmi les pays les plus « visités » par les Français pour les soins dentaires, on retrouve le Portugal, l’Espagne, l’Italie et, surtout, la Hongrie, véritable « capitale » européenne des interventions bucco-dentaires. Il faut dire que les tarifs pratiqués interpellent. En Espagne ou en Italie, les frais dentaires sont 30 % inférieurs à ceux de France. De quoi motiver les habitants frontaliers de ces deux pays.

En Hongrie, la différence de prix atteint même les 60 %. Par exemple, pour une couronne facturée 550 euros à Paris, le tarif tombe à 240 euros à Budapest. Idem pour les implants dentaires : les dentistes bulgares les facturent à environ 520 euros, là où ils peuvent atteindre plus de 1 000 euros en France. Avec le développement des vols low cost, beaucoup de patients n’hésitent plus à franchir le pas pour économiser de l’argent.

Côté français, l’Ordre national des chirurgiens-dentistes (ONCD) met en garde les adeptes du tourisme dentaire. Il rappelle que ces soins, certes moins onéreux, comportent des risques et ne sont pas soumis aux contraintes françaises en matière de règles sanitaires, de stérilisation ou de traçabilité des matériaux utilisés.

À lire aussi : Santé et vacances à l'étranger : quelles sont les précautions à prendre ?

Soins dentaires à l’étranger : quels remboursements ?

La prise en charge des soins dentaires à l’étranger dépend du pays où vous vous rendez. Si vous vous déplacez dans un pays membre de l’Union européenne (UE), de l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse, vos soins de santé seront pris en charge par la Sécurité sociale, sur la même base de remboursement qu’en France. Cette prise en charge est possible grâce au principe de libre circulation des personnes entre les pays concernés et, surtout, grâce à la bonne coordination des différents systèmes de santé. Si vous avez un doute sur votre destination, consultez la liste des pays concernés par cet accord.

Parmi les principaux soins dentaires réalisés à l’étranger qui donnent accès à un remboursement de l’Assurance Maladie à hauteur de 70 %, on retrouve :

  • les soins de caries ;
  • les détartrages ;
  • les extractions dentaires ;
  • les dévitalisations de dents ;
  • les couronnes métalliques ou céramo-métalliques ;
  • les bridges ;
  • les appareils dentaires.

Bon à savoir
Les soins d’orthodontie pour les enfants de moins de 16 ans sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

À lire aussi : Comment obtenir la Carte européenne d'assurance maladie ?

Soins dentaires à l’étrangers : quel remboursement par la mutuelle ?

La part de vos soins dentaires réalisés à l’étranger, non prise en charge par la Sécurité sociale, peut vous être remboursée par votre mutuelle santé selon les conditions fixées dans votre contrat. Par exemple, la mutuelle Ociane Matmut – dans les limites et plafonds prévus, et du niveau de prestations souscrits – prend en charge les soins dentaire suivants :

  • les inlays et onlays (une alternative aux plombages et résines) ;
  • les inlays-core (un pivot scellé dans la racine et une couronne qui recouvre l’ensemble) ;
  • les prothèses fixes pour les dents non-visibles et les dents dites « du sourire » ;
  • les bridges ;
  • les implants dentaires ;
  • les autres poses de prothèses, type prothèses amovibles ;
  • l’orthodontie ;
  • certaines interventions non-prises en charge par la Sécurité sociale (parodontie, endodontie, prothèses provisoires, etc.).

À lire aussi : Vacances et remboursement des soins : quelles démarches effectuer ?

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

dans toutes vos dépenses de santé, grâce à la Mutuelle Ociane Matmut et ses formules adaptées pour toute la famille.

Devis santé en ligne

orthodontie pour adulte

À lire aussi : 

Orthodontie pour adulte : quelle prise en charge ?

Corriger les anomalies liées à la position des dents