Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Tout savoir sur les aides pour financer un permis de conduire

Tout savoir sur les aides pour financer un permis de conduire

Publié en Septembre 2020

Obtenir le permis de conduire est bien souvent indispensable pour maximiser ses chances de trouver un travail. Or, cette démarche est assez onéreuse, suffisamment en tout cas pour que de nombreuses personnes s’en privent pour des raisons de budget. Heureusement, il existe des aides financières pour payer son permis de conduire. Voici les plus importantes.

Le permis à 1 euro par jour

Le permis à 1 euro par jour est l’aide financière la plus connue pour passer le permis de conduire. Voici comment fonctionne ce dispositif créé en 2005 pour le permis B.

Qu’est-ce que c’est ?

Le permis à 1 euro par jour est une aide financière sous la forme d’un prêt à taux zéro, sans frais de dossier. Il permet ainsi aux demandeurs de bénéficier d’une facilité de paiement sans surcoût associé.

 

Le principe ? Un établissement prêteur (une banque le plus souvent, mais aussi parfois un établissement de crédit voire une assurance) va avancer les fonds, qui vont permettre de payer l’auto-école. Le demandeur va honorer ses mensualités et l’État se chargera, lui, de régler les intérêts au prêteur.

 Pour quels permis ?

Tous les permis de conduire ne sont pas éligibles au permis à 1 euro par jour. En effet, seuls sont concernés :

  • le permis B, y compris dans sa formule « conduite accompagnée » ;
  • le permis A1 (pour les motos légères) ;
  • le permis A2 (pour les motos de puissance intermédiaire).

Qui peut en bénéficier ?

Cette aide pour payer son permis de conduire est destinée aux personnes âgées de 15 à 25 ans, quel que soit leur statut (étudiants, apprentis, salariés…), et aux jeunes bénéficiaires de l’aide publique. Il n’est possible d’en bénéficier qu’une seule fois, et son montant ne peut dépasser le coût de la formation au permis de conduire, hors coût d’éventuelles heures de conduite supplémentaires.

 

À lire aussi : Permis à 1 euro : les nouveautés 2020

L’aide au permis de conduire versée par Pôle emploi

Ne pas avoir son permis de conduire est bien souvent un obstacle à l’obtention d’un emploi stable. C’est pourquoi Pôle emploi a mis en place une aide financière dédiée.

Une aide de 1 200 €

L’aide financière pour passer le permis de conduire accordée par Pôle emploi est d’un montant de 1 200 € maximum. Celui-ci est versé en trois fois, directement à l’auto-école, de la manière suivante :

  • 400 € au plus tard un mois après la validation du dossier par Pôle emploi ;
  • 400 € au plus tard 5 mois après la validation du dossier, dès que le demandeur a réussi l’examen du code de la route ;
  • Le solde, à concurrence du montant maximum sur présentation du justificatif d’obtention du permis (ou après 2 participations à l’examen pratique, ou après 30 heures de conduite au total)

Les bénéficiaires de l’aide de Pôle emploi

Pour bénéficier de cette aide financière, il faut remplir plusieurs conditions :

  • avoir au moins 18 ans,
  • être inscrit en tant que demandeur d’emploi depuis au moins 6 mois,
  • percevoir un minimum social (RSA, allocation de solidarité, AAH…) et ne pas bénéficier d’un autre dispositif d’aide au permis,
  • l’absence du permis de conduire doit constituer un frein à l’embauche.

Les démarches à effectuer

L’aide au permis de conduire versée par Pôle emploi peut être accordée si le fait de ne pas être titulaire de ce document constitue un réel frein au retour à l’emploi. Ainsi, la demande doit être motivée. Le dossier doit par ailleurs être constitué :

  • d’un devis d’une auto-école ;
  • du formulaire dédié, complété et signé par le conseiller pôle emploi;
  • du RIB de l’auto-école.

Les autres aides pour passer le permis de conduire

En dehors du permis à 1 euro par jour et de l’aide de Pôle emploi, d’autres dispositifs pour payer son permis de conduire, de moins grande ampleur, existent. Ils sont notamment gérés par les collectivités territoriales.

 Les bourses au permis de conduire

Certaines communes et certains départements ont mis en place des bourses au permis de conduire destinées aux jeunes de 18 à 25 ans. Elles sont réservées aux personnes issues de milieux modestes. Ces bourses sont attribuées en échange du nombre d’heure de bénévolat à la collectivité. Les montants débloqués, qui peuvent couvrir tout ou partie du coût du permis de conduire, sont versés directement à l’auto-école.

Les aides pour les apprentis

Les apprentis disposent d’une aide spécifique, d’un montant de 500 €, versée une seule fois. La demande doit être formulée auprès du centre de formation. Pour en bénéficier, il faut avoir au moins 18 ans.

Une aide pour les personnes en situation de handicap

Les personnes handicapées peuvent bénéficier d’une aide financière pour passer le permis de conduire (sous réserve d’éligibilité), si ce document s’avère indispensable pour obtenir ou conserver un emploi. Celle-ci est attribuée par l’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés (Agefiph).

À lire aussi : Assurance auto jeune conducteur : comment faire des économies ?

La Matmut vous accompagne

Une fois le permis obtenu, il faut encore trouver la bonne assurance pour son véhicule. Avec l’assurance Auto Matmut, bénéficiez de garanties personnalisées et d’une assistance 24h/24 et 7j/7 en cas d’accident !

Devis en ligne

Comment bien choisir son assurance auto en 10 critères ?

À lire aussi : 

Comment bien choisir son assurance auto en 10 critères ?

L’assurance responsabilité civile automobile est obligatoire pour chaque détenteur d'un véhicule, qu’il le conduise ou qu'il reste au garage. Avant d’arrêter son choix sur une offre, il est recommandé d’analyser et de comparer plusieurs critères.