Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Top 12 des astuces pour réduire sa consommation de carburant

Top 12 des astuces pour réduire sa consommation de carburant

Publié en juillet 2020 - Mis à jour en mars 2022

Le carburant est le principal poste de dépense à prévoir lors de longs trajets en voiture. C’est particulièrement vrai en période de vacances, lorsque les véhicules sont chargés de valises, jeux et équipements divers. Heureusement, adopter certains réflexes peut vous aider à réduire votre consommation de carburant. En voici 12 incontournables.


Sommaire


1. Veillez à l’entretien de votre véhicule

Vous cherchez comment réduire la consommation de votre voiture ? Commencez par suivre scrupuleusement les recommandations du constructeur s’agissant de l’entretien. Sinon, la surconsommation peut atteindre 20 % ! Pièces du moteur, huile, filtres divers… De nombreux éléments du véhicule sont à changer régulièrement. Ne passez pas à côté !

Quels sont les entretiens à faire sur une voiture ?

Différents contrôles et vérifications sont à effectuer pour assurer la bonne santé de votre véhicule. Un entretien régulier vous permettra d’économiser du carburant. Vérifiez donc le niveau d’huile, la pression des pneus, les freins… Au quotidien, les bruits inhabituels doivent vous alerter. Concernant l’entretien et le nettoyage, entretenez la batterie et vos optiques.
N’hésitez pas à entretenir votre véhicule en fonction des saisons et avant chaque long trajet pour prolonger sa durée de vie.

Quand faire l’entretien de ma voiture ?

Tous les mois, il est conseillé de vérifier les différents niveaux : huile, liquide de refroidissement, lave-glace et liquide de frein.
Tous les ans ou tous les 10 000 Km, faites réaliser une révision par un professionnel. Il pourra effectuer différents contrôles :

  • Une vidange ;
  • Un contrôle des filtres ;
  • Un contrôle des disques et plaquettes de frein ;
  • Une vérification des différents liquides ;
  • Un contrôle de la pression de vos pneus et de leur usure.

2. Allégez le véhicule

Bien sûr, alléger son véhicule n’est pas facile, notamment en partant en vacances. Néanmoins, c’est l’une des clés pour réduire sa consommation de carburant. Pour alléger votre véhicule et réduire votre consommation de carburant :

  • Videz le coffre des objets inutiles qui l’encombrent : plus votre voiture est lourde, plus vous consommez d’essence. Pour faire des économies et gagner en adhérence, éliminez les objets lourds ou ceux dont vous ne vous servez pas. Pensez aussi à regarder dans la boîte à gants, les différents rangements et sur la banquette arrière ;
  • Retirez votre galerie de toit ou votre coffre de toit si vous ne l’utilisez pas : la galerie diminue l’aérodynamisme de votre voiture et vous fait donc consommer plus de carburant.

3. Vérifiez la pression des pneus

Rouler avec des pneus sous-gonflés, c’est d’abord un risque pour la sécurité des occupants du véhicule. Mais c’est aussi un facteur de surconsommation de carburant non négligeable, de l’ordre de 2,5 à 5 %. Avant chaque trajet, il convient alors de vérifier la pression de chacun des pneus. L’opération (ainsi que le regonflage, si besoin) est gratuite dans de nombreuses stations-service.

Quand vérifier la pression de mes pneus ?

Vous pouvez trouver la pression des pneus recommandée pour votre véhicule sur l’arête de la portière avant de votre voiture et dans le carnet d’entretien de votre véhicule.

Vérifiez au moins une fois par mois la pression de vos pneus. Le contrôle de celle-ci doit idéalement être effectué à froid, soit environ deux heures après l’arrêt du véhicule ou bien en ayant roulé moins de 3 kilomètres.

Comment régler la pression des pneus ?

Lorsque le pneu est chaud après avoir roulé plusieurs kilomètres, la pression à l’intérieur augmente. C’est pourquoi il est recommandé d’ajouter 0,3 bar à la pression conseillée si vous vérifiez vos pneumatiques à chaud.

En hiver, ajoutez 0,2 bar lors d’un règlement à froid pour compenser l'effet de basse température.

Bon à savoir :
Adaptez la pression de vos pneumatiques aux conditions d’utilisation. Prenez en compte les longs trajets sur l’autoroute, la variation de la charge de votre véhicule et le remorquage.

4. Ne laissez pas le moteur tourner

Vous êtes coincé dans un embouteillage ? Vous vous arrêtez quelques minutes dans une station-service ? Vous attendez de pouvoir monter votre voiture dans un ferry ? Vous attendez votre repas au drive de votre fast-food préféré ? Coupez le moteur.

Il est conseillé de couper son moteur si l’arrêt effectué dépasse 5 secondes. Ce faisant, vous consommerez moins de carburant en redémarrant que si vous n’aviez pas éteint votre moteur pendant ce laps de temps. Vous réalisez ainsi de précieuses économies de carburant et évitez quelques rejets de CO2 dans l’atmosphère.

Bon à savoir :
La consommation moyenne de carburant d’un véhicule à l’arrêt est proche de 0.8 L de carburant par heure. Sur une année, couper son moteur aux arrêts permet donc d'économiser entre 5 et 10 % de carburant.

5. Utilisez le régulateur de vitesse

Rouler à une vitesse constante est le meilleur moyen d’éviter de trop « tirer » sur le moteur. Si votre voiture est équipée d’un régulateur de vitesse, enclenchez-le . Votre consommation moyenne baissera alors sensiblement.

Comment savoir si ma voiture est équipée d’un régulateur de vitesse ?

Cherchez le symbole qui représente un compteur de vitesse avec une jauge pointée par une flèche. Une fois votre moteur en route, vous pouvez appuyer dessus. Vous retrouverez le même symbole sur votre tableau de bord, indiquant que le régulateur de vitesse est activé.

Bon à savoir :
En mode veille avec le symbole affiché, appuyez sur les commandes présentent sur votre volant pour réactiver votre régulateur de vitesse.

Quand utiliser son régulateur de vitesse ?

Vous pouvez utiliser votre régulateur de vitesse sur l’autoroute et les voies rapides pour faire des économies de carburant. Il est néanmoins conseillé de le désactiver en ville ou lorsque le trafic demande une grande vigilance. En revanche, l’utilisation du régulateur de vitesse est interdite par temps de pluie en raison des risques augmentés d’aquaplanage.

Comment se désactive un régulateur de vitesse ?

Le plus souvent, vous pouvez désactiver le régulateur de vitesse en appuyant simplement sur votre pédale de frein. Sur certains véhicules, il est possible d’appuyer sur l’embrayage. Vous pouvez également le désactiver à l’aide de la commande dédiée de votre véhicule.

6. Ne montez pas trop haut dans les tours

En l’absence de régulateur de vitesse, il vous faudra faire attention à ne pas monter trop haut dans les tours. Passez la vitesse supérieure dès 2 000 tours/minute sur un moteur diesel et 2 500 tours/minute sur un moteur essence.

Si monter trop haut dans les tours peut abîmer votre moteur à froid, à chaud le rupteur se déclenchera si le nombre de tours/minutes dépasse le seuil. En revanche, monter haut dans les tours inutilement vous fait consommer beaucoup plus de carburant que nécessaire.

L’astuce Matmut :
Ecoutez votre moteur ! Si vous prêtez l’oreille, vous entendrez le moteur tirer lorsque vous accélérez, c’est qu’il est temps de passer une vitesse. Le mieux reste bien sûr d’anticiper vos changements de vitesse pour plus de souplesse.

7. Utilisez le frein moteur en descente

C’est une idée reçue qui a la vie dure : en descente, se mettre au point mort permettrait de ne rien consommer. Or, le véhicule a besoin d’énergie pour se maintenir au ralenti. La vraie astuce pour réduire sa consommation de carburant en descente ? Utiliser le frein moteur !

Rouler au point mort : solution ou légende ?

Comme vu précédemment, votre véhicule nécessite de l’énergie pour se ralentir. Au point mort, les roues et le moteur de l'automobile ne sont plus couplés : il faut donc solliciter davantage ses freins pour freiner ! Cela ne permet donc pas de faire des économies de carburant, en plus d’être une pratique dangereuse, car elle empêche le système de freinage d’urgence.

Comment utiliser le frein moteur ?

Sur le plat ou en descente, utiliser le frein moteur vous permettra de ralentir votre véhicule sans consommer de carburant supplémentaire. Le moteur va ralentir seul, vous ressentirez certainement le freinage de votre voiture dans les premières vitesses. Pour l’utiliser, il vous suffit de rétrograder progressivement, sans toucher aux freins. Gardez toutefois votre pied au-dessus de votre pédale de frein en cas d’urgence.

8. Anticipez votre trajectoire

L’anticipation est la règle d’or d’une conduite sécurisée. En anticipant les dangers éventuels grâce aux différents indices sur la route, vous adopterez une conduire souple et douce. Il y a plusieurs moyens d’observer votre environnement :

  • Regarder loin devant ;
  • Etre attentif à ce qu’il se passe dans votre vision périphérique ;
  • Contrôler ses rétroviseurs et les angles morts ;
  • Eviter d’être ébloui ;
  • Repérer les types d’intersections ;
  • Comprendre et faire comprendre ses intentions aux autres usagers.

C’est aussi une excellente façon de consommer moins de carburant. En effet, elle permet d’éviter les ralentissements et les accélérations soudaines, deux mouvements gourmands en essence.

9. Roulez moins vite

Sur autoroute, avec la plupart des véhicules « classiques », réduire de 10 km/h sa vitesse permet de consommer moins de carburant. Ce n’est pas un gros sacrifice : passer de 130 à 120 km/h ne fait perdre que 4 minutes tous les 100 km ! De plus, vous pouvez gagner jusqu’à 5 L de carburant.

À lire aussi : Qu’est-ce que l’éco-conduite ?

10. N’ouvrez pas les fenêtres

Sur l’autoroute, il peut être tentant d’ouvrir les fenêtres, surtout l’été, pour se rafraîchir. Roulez les fenêtres ouvertes sur les voies rapides est une mauvaise idée :

  • L’air qui s’engouffre dans l’habitacle fait perdre de l’aérodynamisme à votre véhicule ;
  • Ce même-air entraîne une surconsommation de carburant ;
  • Vous respirez un air vicié par les pots d’échappement des autres véhicules.

Découvrez-vous dans l’habitacle avant de mettre le moteur en route et limitez l’ouverture des fenêtres lorsque vous circulez à grande vitesse.

11. Coupez la climatisation

Certes, allumer la climatisation, c’est très agréable pour un long voyage d’été. Mais cela consomme énormément de carburant. Ainsi, évitez de la mettre en route dès que vous démarrez. N’allez pas au-delà de 5 °C de moins que la température extérieure. En dehors des voies rapides et de l’autoroute (pour éviter la surconsommation liée à l’entrée de l’air dans la voiture), faites-en un usage modéré.

En ville, préférez ouvrir légèrement votre fenêtre pour vous aérer plutôt que l’utilisation de la climatisation.

12. Investissez dans vos pneus

Tous les pneus ne se valent pas. Certains adhèrent mieux à la route, d’autres résistent plus longtemps aux conditions difficiles… Et d’autres encore contribuent à réduire les consommations de carburant. Il s’agit notamment des « pneus verts », qui offrent une résistance au roulement réduite de 20 %, contre un surcoût d’environ 8 %. Un investissement qui s’envisage en plus de leur bon entretien !

La Matmut vous accompagne

Comparez votre assurance auto actuelle avec l'assurance auto Matmut et réalisez encore plus d'économie dès demain ! Demandez votre devis en ligne gratuit aujourd'hui et découvrez votre offre personnalisée !

Je compare

Qu'est-ce que l'éco-conduite ?

À lire aussi :

Qu’est-ce que l’éco-conduite ? Comment appliquer ses règles ?

L’éco-conduite désigne un ensemble de règles permettant d’adopter une conduite économique et écologique. Meilleure pour l’environnement, mais aussi pour votre véhicule, adoptez l’éco-conduite grâce à quelques gestes simples. La Matmut vous aide à conduire de manière plus économe.