Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Sécurité piétons : nos conseils prévention

Sécurité piétons : nos conseils prévention

Publié en octobre 2018

Automobilistes, deux-roues et piétons se partagent mutuellement la route.

Même si le piéton est toujours prioritaire, il doit respecter des règles du Code la route, sous peine d'être puni d'une amende de 4 euros.

Retrouvez tous nos conseils de prudence.

Quelles sont les règles de sécurité du piéton ?

  • Empruntez systématiquement les trottoirs et les accotements. En cas de travaux ou hors agglomération, vous pouvez marcher sur la chaussée en circulant sur le côté gauche, dans le sens de la marche, face aux véhicules sauf si cela est de nature à compromettre votre sécurité.
  • Pour traverser, si un passage piéton est situé à moins de 50 mètres, vous devez l’emprunter en tenant compte de la visibilité ainsi que de la distance et de la vitesse des véhicules. A défaut, vous devez traverser selon un axe perpendiculaire à la chaussée.

Il est interdit de traverser en diagonale.

  • Avant de vous engager sur la chaussée, vous devez respecter les feux de signalisation et attendre que le feu pour les piétons passe au vert.
  • Vous descendez d’un bus ? Attendez son départ pour disposer d’une meilleure visibilité avant de traverser.

Restez particulièrement vigilant au moment de traverser, lorsque vous utilisez des écouteurs ou lorsque vous utilisez votre smartphone. Méfiez-vous des véhicules électriques et des vélos qui sont silencieux et peuvent vous surprendre.

  • Dès la tombée du jour, portez des vêtements clairs ou utilisez des bandes réfléchissantes.

Vélo, trottinette : où circuler ?

Vélo

Le vélo est considéré comme un véhicule, l’utilisateur doit donc rouler sur la chaussée. En revanche, il peut utiliser le trottoir s’il marche en tenant son vélo. Quant aux enfants de moins de huit ans, ils sont assimilés aux piétons et peuvent ainsi circuler à vélo sur les trottoirs, à condition de conserver l'allure au pas (6 km/h maximum), de ne pas gêner les piétons et sous réserve que le maire ne l'interdise pas sur tout ou partie du territoire de sa commune.

À lire aussi : Vélo : casque obligatoire

Trottinette

L’utilisateur d’une trottinette sans moteur ou à moteur est assimilé à un piéton et doit donc respecter les règles réservées aux piétons. Son utilisation est tolérée à l'allure de la marche (6 km/h maximum).

Qu'en est-il des hoverboards, gyropodes et monoroues électriques ?

Ces nouveaux moyens de déplacement sont tolérés sur les trottoirs à l’allure de la marche (6 km/h maximum). Attention : en cas de comportement dangereux mettant délibérément la vie d'autrui en danger, l’utilisateur de l'un de ces engins est puni d’un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende (art 223-1 du Code pénal).

En fonction des circonstances locales, le maire peut interdire l'usage de ces engins sur tout ou partie du territoire de sa commune.

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous propose une assurance Accidents de la Vie, une protection adaptée à vos besoins et à votre budget.

Devis en ligne

Comment protéger les enfants des accidents domestiques

À lire aussi :

Comment protéger les enfants des accidents domestiques ?

Blessures en tout genre, chutes, brûlures… les accidents domestiques sont multiples et peuvent toucher n’importe qui, dans et hors de la maison. Aventureux et souvent peu conscients des risques, les enfants sont les premiers concernés. À l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, suivez ces quelques conseils pour protéger votre enfant des accidents domestiques.