Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Télétravail : 5 conseils pour aménager son espace de travail

Télétravail : 5 conseils pour aménager son espace de travail

Publié en mai 2021

Avec la crise sanitaire, le télétravail s’est grandement démocratisé. Un mode de travail qui demande tout de même quelques ajustements pour pouvoir être productif tout en évitant de se faire mal au dos ou de se fatiguer les yeux. Choix de la pièce, ajustement du bureau, de la chaise, de l’écran et de la lumière : retrouvez 5 conseils pour bien aménager son espace de travail chez soi.

1. Choisir la bonne pièce

La première étape pour bien aménager son espace de télétravail est de choisir la pièce qui vous permettra de travailler le plus efficacement. Idéalement, vous disposez déjà d’un bureau, d’une chambre d’amis ou d’une pièce où vous pourrez être parfaitement isolé. Toutefois, c’est loin d’être le cas dans tous les foyers. Il convient alors de se tourner vers un lieu où vous pourrez installer un bureau ou une table.

La chambre ou le salon apparaissent comme les meilleures options pour créer votre espace de travail. La bonne solution reste surtout de choisir une pièce où vous avez la garantie d’être isolé et tranquille, à l’abri du bruit, des sollicitations familiales et des tentations, comme la télévision.

Également, dans la mesure du possible, optez pour une pièce qui vous permettra de dissocier les temps de travail et de pause. Savoir délimiter vie personnelle et professionnelle est l’une des clés du télétravail.

2. Régler son bureau

Bien aménager son espace de travail passe par une bonne ergonomie du bureau. C’est là que vous passerez le plus de temps durant la journée, il est donc primordial d’y accorder une grande importance. Si vous disposez d’un bureau ou d’une table réglable, commencez par ajuster la hauteur : vous devez pouvoir poser vos bras à hauteur de coudes.

Si vous travaillez sur une table traditionnelle et que la hauteur n’est pas optimale, n’hésitez pas à la surélever avec des magazines ou des livres, par exemple. Cela peut paraître contraignant, mais sur le long terme, une bonne posture vous évitera des douleurs au dos, aux lombaires ou aux cervicales.

Autre solution : opter pour des tréteaux réglables avec un plateau. Cette solution est moins esthétique qu’un vrai bureau, mais elle demande un faible investissement et ces éléments peuvent être rangés facilement. Par ailleurs, vous pourrez ajuster la hauteur comme bon vous semble pour travailler sur une surface stable.

Une fois bien installé, il ne vous reste plus qu’à optimiser l’organisation du bureau. Le principe est simple, il faut garder à portée immédiate de la main tous les éléments dont vous vous servez le plus : clavier, stylo, agenda, carnets, etc. Le reste de vos affaires de bureau doit être positionné plus loin. Mais vous devez pouvoir les attraper en réalisant des gestes simples.

3. Choisir une bonne chaise de bureau

Avec le bureau, le choix de la chaise fait partie des éléments les plus importants dans l’aménagement de votre espace de télétravail. Il est primordial que vous soyez bien assis, confortablement installé, idéalement sur une chaise de bureau bien réglée.

Assurez-vous de garder vos pieds bien à plat sur le sol. Cela facilite la circulation sanguine. Pour savoir comment bien vous tenir, vous devez laisser un espace de la taille d’un poing fermé entre le bord de la chaise et le creux de vos genoux. De même, veillez à ce que le bas de votre dos soit appuyé contre le dossier de la chaise.

Pour la hauteur, vos bras doivent pouvoir reposer à plat sur la table, à hauteur de coudes quand ils sont positionnés à 90°.

Si vous n’avez pas de chaise qui offre un confort suffisant, il faudra en changer régulièrement en cours de journée. C’est le fait de rester longtemps dans la même position qui provoque des maux. Si vous bougez régulièrement, votre corps saura s’adapter.

D’ailleurs, il est conseillé d’alterner les phases de travail en position assise puis debout, installé sur un plan de travail, par exemple. Cela permet à votre corps de bouger, mais aussi à votre esprit de rester plus concentré en cassant votre routine de travail.

À lire aussi : Comment bien travailler de chez soi ?

4. Régler l’écran d’ordinateur

Cela peut paraître anodin et pourtant, un mauvais réglage de quelques centimètres est parfois suffisant pour provoquer, sur le long terme, des douleurs au cou, aux cervicales ou aux épaules. Alors, comment bien positionner son écran ?

Pour un écran d’ordinateur fixe, il faut l’installer face à vous afin de ne pas avoir à tourner la tête, et le placer à un bras de distance (environ 70-80 cm). Vos yeux doivent être à hauteur du haut de l’écran. N'hésitez pas à le surélever si besoin, à l’aide de magazines, de livres, ou d’objets suffisamment stables.

Pour un ordinateur portable, la solution la plus simple reste de le surélever comme un écran classique et d’investir dans un clavier branché en USB. Ce matériel ne coûte généralement pas trop cher. Si vous ne pouvez pas, il faut essayer de baisser votre regard sur l’écran, sans trop incliner votre tête.

5. Adapter la luminosité

Pour ne pas fatiguer vos yeux et ressentir vous-même de la fatigue, ne travaillez pas dans l’obscurité. Au contraire, privilégiez la lumière naturelle pour illuminer la pièce où vous travaillez. Au besoin, vous pouvez rajouter des sources de lumière artificielle, comme des lampes de bureau ou des halogènes.

Le plus important est de créer une luminosité uniforme dans la pièce. De cette manière, votre pupille n’aura pas à s’adapter à chaque changement de lumière, à intervalles réguliers. N’oubliez pas de régler également la luminosité de votre écran d’ordinateur.

À lire aussi : Accident du travail en télétravail : que dit la loi ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne au quotidien grâce à son assurance habitation et ses formules spécialement adaptées à vos besoins et votre budget.

Devis en ligne