Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Comment sécuriser un escalier avec un enfant ?

Comment sécuriser un escalier avec un enfant ?

Publié en juillet 2021

En grandissant, votre enfant va commencer à explorer la maison, que ce soit à quatre pattes ou, plus tard, sur ses deux jambes. L’escalier est un endroit où il risque de faire de dangereuses chutes ou glissades. Sécuriser un escalier doit donc être votre priorité avant que votre bébé n’atteigne ses deux ans. Suivez ces précieux conseils pour vivre sereinement cette période, sans obligatoirement vous lancer dans de gros travaux.

Que dit la législation pour sécuriser un escalier ?

Il est indispensable de respecter les dispositions de l’article R 111-15 du Code de la Construction et de l’Habitation et de suivre les recommandations de la norme AFNOR NF P01-012 en installant un escalier. Cette norme concerne les gardes corps et rampes d’escalier de nombreux types de bâtiments, dont notamment les bâtiments à usage d’habitation.

Quelle sont les normes à respecter pour un escalier sûr ?

La norme NF P01-012 indique que tout escalier est recommandé de disposer d’un garde-corps. Une main courante doit également être installée de chaque côté, quelle que soit la conception de l’escalier. Ainsi, le garde-corps empêchera tout basculement par-dessus l’escalier ou un passage au-dessous ou au travers. Le corps de la rampe sera bien souvent équipé de barreaux qui doivent être espacés de 11 cm au maximum pour empêcher un enfant de glisser.

Installer des barrières de sécurité en haut et en bas des marches

La première chose à faire pour sécuriser un escalier est d’installer des barrières de sécurité en haut et en bas des marches. Ce système est amovible, se fixe dans le mur et s’ouvre à l’aide d’un petit loquet situé trop haut pour les jeunes enfants.

Ces barrières sont recommandées d’être conformes à la norme européenne en vigueur, dont les principales caractéristiques sont les suivantes :

  • La norme doit être visible clairement sur la barrière.
  • Les barrières de sécurité protègent les enfants de 0 à 24 mois.
  • La hauteur minimum doit être de 75 cm (1 mètre étant plus rassurant).
  • Afin que les enfants ne puissent ni passer la tête ni les pieds, les barreaux doivent être espacés d’environ 6,5 cm (11 cm étant le maximum).

La barrière en haut des marches évitera à votre enfant de dévaler l’escalier trop vite, et vous pourrez tranquillement lui apprendre à le descendre en votre présence. La barrière du bas des marches empêchera votre bébé de monter seul et de risquer une chute.

À lire aussi : Electricité et sécurité des enfants : ce qu’il faut retenir

Quelles astuces supplémentaires mettre en place ?

Très aériens et tendance, les escaliers suspendus et ouverts ne possèdent pas de contremarche. Ils sont donc particulièrement dangereux pour les enfants. Pour sécuriser un escalier ouvert, il est possible de placer des barres de sécurité latérales sous les marches, afin de protéger ces espaces.

Le revêtement des marches est également à prendre en compte pour éviter toute glissade impromptue, qui risque de se terminer en crise de larmes.

Bien voir les marches pour assurer sa sécurité

Mettre en valeur le nez des marches pour protéger la montée comme la descente de l’escalier est une bonne solution. Les contremarches peuvent alourdir l’escalier, mais elles sont un élément très important à prendre en compte dans sa sécurisation.

Un escalier suffisamment éclairé est aussi un escalier plus sûr. Il existe des diodes automatiques à poser toutes les deux marches qui s’allumeront en détectant une présence. Des éléments de décoration peuvent également être ajoutés sur les marches si l’on ne distingue pas trop le relief, comme des stickers avec des effets de mosaïque, de carreaux de ciment ou des motifs graphiques.

Bien entendu, il faudra également que le revêtement des marches en lui-même ne soit pas trop glissant – le pire étant le bois verni. Pour cela, il est possible de recourir à des matières antidérapantes comme la moquette, le jonc de mer, ou d’installer des tapis d’escalier.

La surveillance : la meilleure sécurité

Malgré toutes les mesures et précautions que vous pouvez prendre, le meilleur moyen de vivre en toute sécurité est évidemment de garder ses enfants à l’œil et de leur apprendre à monter et descendre l’escalier en votre présence.

À lire aussi : 8 idées d’activités à faire à la maison avec ses enfants

La Matmut vous accompagne

Pour assurer votre logement et assurer la sécurité de toute votre famille, souscrivez une offre assurance habitation qui vous correspond.

Devis en ligne

enfant de mon voisin a brisé ma vitre qui paie

A lire aussi : 

L'enfant de mon voisin a brisé ma vitre : qui paie ?

L’enfant de votre voisin joue au ballon et, par mégarde, ce dernier vient s’écraser contre la vitre de votre cuisine. Qui est responsable ? Comment les réparations sont-elles indemnisées ?  Le point sur toutes ces questions.