Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Peut-on tirer un feu d'artifice chez soi ?

Peut-on tirer un feu d'artifice chez soi ?

Publié en juin 2021

Pour célébrer un mariage, un anniversaire, la fête nationale ou une grande victoire sportive, il peut être tentant d’organiser son propre petit feu d’artifice. Mais si le spectacle est plaisant pour petits et grands, il est également très encadré. Catégories de feux, réglementations, prévention : découvrez tout ce qu’il faut savoir pour tirer un feu d’artifice chez soi, dans son jardin et, surtout, sans risque.

Quelles sont les différentes catégories de feux d’artifice ?

Vous avez envie de tirer un feu d’artifice chez vous, dans votre jardin, pour fêter le 14 juillet ou pour célébrer un événement festif ? C’est possible à condition de respecter scrupuleusement certaines conditions d’utilisation et règles de sécurité. Les engins pyrotechniques étant explosifs, ils peuvent se montrer particulièrement dangereux et doivent être maniés avec la plus grande prudence.

C’est pour cela qu’il existe plusieurs catégories permettant de classer les feux d’artifice et pétards dits de divertissement en fonction de leur dangerosité, de leur puissance et de leur niveau sonore.

Ces quatre catégories sont les suivantes :

  • catégorie F1 – risque faible et niveau sonore peu élevé. Le pétard ou feu d’artifice peut être utilisé en intérieur. Le produit ne peut pas être vendu à un mineur de moins de 12 ans. Il faut respecter une distance de sécurité d’au moins un mètre ;
  • catégorie F2 – risque faible et niveau sonore un peu plus élevé mais moindre. Ces produits ne peuvent pas être achetés par des personnes mineures et doivent être utilisés en extérieur. Il faut respecter une distance minimale de sécurité de 8 mètres ;
  • catégorie F3 – présente un risque moyen et un niveau sonore élevé mais le produit n’est pas dangereux. Il est destiné aux personnes majeures et doit être utilisé en extérieur, dans de grands espaces, pour respecter une distance de sécurité d’au moins 25 mètres ;
  • catégorie F4 – dangerosité élevée et niveau sonore important. Ces feux d’artifice doivent impérativement être utilisés en extérieur et sont réservés à des professionnels.

Tirer un feu d’artifice chez soi : que faut-il faire ?

Si vous avez l’intention de tirer un feu d’artifice chez vous, le premier des réflexes reste de prévenir la mairie de votre commune. Vous saurez si l’usage de ces engins pyrotechniques est autorisé et, si oui, sous quelles conditions. Par exemple, certaines communes peuvent autoriser les tirs de feux d’artifice à domicile, uniquement pour des produits de catégories F1 et F2, afin de limiter les risques d’accident.

Mais la mairie ou la préfecture peuvent aussi interdire l’usage des pétards et autres fusées, directement via un arrêté municipal ou préfectoral. Cela peut être le cas l’été en période de sécheresse, afin de prévenir tout risque d’incendie causé par un engin pyrotechnique. Ou une interdiction dans les zones proches des hôpitaux ou des maternités.

Ensuite, respectez les catégories de produits et leurs consignes d’utilisation et de sécurité. De même, au moment d’acheter des feux ou des pétards, vérifiez à ce que l’emballage soit siglé « CE » afin de vous assurer que les produits respectent les normes européennes, notamment en matière de sécurité.

Si vous habitez une zone résidentielle, il peut être bienvenu de prévenir vos voisins, ne serait-ce que par courtoisie, afin de leur éviter une bruyante surprise.

Enfin, rien ne sert de vous précipiter auprès du vendeur le plus proche. Vous n’avez pas le droit de conserver chez vous des fusées et autres engins pyrotechniques plus de 15 jours.

Malgré l’aspect divertissant, il est important de rappeler que l’usage de feux d’artifice doit être réalisé avec beaucoup de prudence et de sérieux. En cas d’accident ou de dégradations liés à l’utilisation d’un pétard ou d’un engin pyrotechnique, le responsable serait passible de 10 ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende. L’usage de feux d’artifice non homologués est, lui, passible d’une amende de 1 500 euros.

À lire aussi : Bruits de voisinage : quels recours possibles en cas de nuisances sonores ?

Tirer un feu d’artifice : quelles précautions prendre ?

Vous vous apprêtez à tirer un feu d’artifice dans votre jardin après avoir obtenu l’accord de la mairie ? Pour profiter pleinement de cette animation, il est nécessaire de respecter quelques consignes de sécurité.

Commencez par choisir un endroit bien dégagé, loin de tout produit inflammable, d’habitations ou d’éléments fragiles. Instaurez ensuite une zone de sécurité qui doit être, au minimum, de la distance requise par les catégories de feux d’artifice. Mais n’hésitez pas à voir plus grand, pour être sûr. Tous vos invités pourront ainsi profiter du spectacle sans risquer de blessures ni de brûlures.

Si vous avez la responsabilité d’allumer les feux, vous devez aussi vous protéger vous-même des brûlures. Portez des vêtements longs qui couvrent bien vos bras et vos jambes, et protégez également vos yeux et, plus généralement, votre visage. Prévoyez aussi des réserves d’eau à proximité.

En cas de début d’incendie que vous ne pouvez maîtriser avec l’eau, ne prenez aucun risque et prévenez immédiatement les pompiers.

À lire aussi : Comment sécuriser son jardin pour ses enfants ?

La Matmut vous accompagne

     La Matmut vous accompagne au quotidien grâce à son assurance habitation et ses formules spécialement adaptées à vos besoin et votre budget. 

Devis en ligne