Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Que devient l’argent des radars automatiques ?

Que devient l’argent des radars automatiques ?

Publié en décembre 2019

Les radars automatiques sont une source d’argent importante pour l’État et surtout pour la sécurité des usagers de la route. Combien rapportent les radars automatiques et qui encaisse l’argent des amendes ? La réponse en image.

que devient l'argent des radars

Plus d’un milliard d’euros d’amendes en 2017 à répartir

D’après les chiffres de la Sécurité routière, les radars automatiques ont rapporté plus d’un milliard d’euros en 2017 – plus précisément 1 milliard et 13 millions d’euros. Contrairement aux idées reçues, cet argent ne va pas entièrement à l’État. C’est même loin d’être le cas puisque l’État ne reçoit que 8,8 % de l’argent issu des recettes des radars automatiques, soit 88,7 millions d’euros. Le reste, soit 91,2 %, est redistribué vers différents projets.

Bon à savoir
Les 8,8 % alloués à l’État sont utilisés pour participer au désendettement de l’État.

Des recettes reversées en faveur de la sécurité

Une fois les 8,8 % reversés à l’État, il reste encore 91,2 % - soit 924,5 millions d’euros à répartir entre différentes entités :

  • L’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF)

L’AFITF reçoit 405,5 millions d’euros pour améliorer le réseau routier et sa sécurité. Le budget total de l’AFITF s’élève à 811,4 millions d’euros. La part des recettes des radars automatiques constitue donc près de la moitié de ce budget.

  • Le Comité des Finances Locales (CFL)

Un quart des recettes des radars automatiques est reversé aux collectivités territoriales, via le CFL. Au total, ce sont 270 millions d’euros à répartir entre les différentes collectivités, qui se servent de l’argent pour réaliser une partie des aménagements sur le réseau routier.

  • La Délégation à la Sécurité routière (DSR)

Les 249 millions d’euros restants sont alloués à la DSR pour assurer l’entretien des radars automatiques et participer au déploiement des nouveaux modèles, d’une part, et pour gérer les sanctions (points de permis de conduire, etc.), d’autre part.

À lire aussi : Les radars : comment les reconnaître et pourquoi sont-ils utiles ?

Le saviez-vous ?

La Matmut propose gratuitement à ses assurés des stages de sensibilisation à la sécurité routière* afin de prévenir et appréhender les risques présents sur la route. 5 formules sont proposées, adaptées selon les besoins : jeunes conducteurs, code & conduite, conduite préventive, e-conduite, éco-conduite. Pour plus d’informations, consultez les dates et lieux des stages.

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous protège sur la route grâce à des contrats d’assurance Auto adaptés à vos besoins et à votre budget. Roulez en toute sécurité avec la Matmut.

Devis en ligne

vitesse au volant limitations, risques et sanctions

À lire aussi : 

La vitesse au volant : limitations en vigueur, les risques et les sanctions

Selon la Sécurité Routière, les excès de vitesse ont été responsables d’environ un tiers des accidents de la route en 2016. Pour lutter contre la vitesse au volant, des limitations existent et doivent être respectées par chaque automobiliste sous peine de sanctions. Quelles sont ces limitations et quelles sont les sanctions encourues ?

*Dans la limite des places disponibles