Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Quelles sont les règles de conduite à respecter sur autoroute ?

Quelles sont les règles de conduite à respecter sur autoroute ?

Publié en juin 2019

L’autoroute est un axe routier généralement à trois voies permettant aux automobilistes et autres usagers de la route de rouler jusqu’à 130 km/h et d’éviter les agglomérations. Pour rouler sur autoroute en toute sécurité, il faut connaître quelques règles de base. La Matmut vous explique.

Conduire sur autoroute en toute sécurité

Avant de prendre le volant et de vous diriger sur une autoroute, veillez à être bien reposé et en forme, car la conduite sur autoroute est particulièrement monotone, ce qui a un impact sur votre vigilance. En cours de route, faites des pauses régulières pour prendre l’air, vous dégourdir les jambes et reprendre des forces.

Quelles sont les règles à suivre sur autoroute ?

Conduire sur autoroute implique de suivre quelques règles essentielles comme les limitations de vitesse et les distances de sécurité, notamment.

Respecter les limitations de vitesse

Les limitations de vitesse sur autoroute sont les suivantes :

  • 130 km/h sur la plupart des portions et par temps sec
  • 110 km/h par temps de pluie
  • 110 km/h pour un jeune conducteur avec un permis probatoire ou en conduite accompagnée
  • 50 km/h lorsque la visibilité est inférieure à 50 m

Adaptez votre vitesse en fonction des limitations et des conditions de circulation (mauvaise visibilité, embouteillage, etc.).

Bon à savoir : 
Il est interdit de rouler à moins de 80 km/h sur la voie de gauche et 60 km/h sur la voie de droite, lorsque les conditions de circulation sont bonnes.

À lire aussi : La vitesse au volant : limitations en vigueur, les risques et les sanctions

Quelles sont les distances de sécurité à respecter ?

Les distances de sécurité sont essentielles pour garantir le temps nécessaire au conducteur pour freiner en cas de besoin. Plus le véhicule roule vite, plus il mettra de temps à s’arrêter. Cela s’explique non seulement par la vitesse mais aussi par le temps de réaction nécessaire au conducteur pour réagir. Lorsque vous roulez à 130 km/h sur autoroute et par temps sec, il faut conserver un écart correspondant à 2 traits de bande d’arrêts d’urgence entre deux véhicules, car en cas de freinage, votre voiture parcourra près de 80 m avant de s’arrêter. Une bande d’arrêt d’urgence mesure 38 m et l’espace entre deux bandes est de 14 m. Si vous roulez à 110 km/h, il vous faudra 66 m environ pour vous arrêter.

L'absence de distance de sécurité suffisante que ce soit en ville, hors agglomération ou sur autoroute est une contravention de 4ème classe sanctionnée par :

  • La perte de 3 points
  • Une amende forfaitaire de 135€

À lire aussi : Comprendre les distances d’arrêt et de sécurité en voiture

Comment s’insérer sur une autoroute ?

S’insérer sur une autoroute est une épreuve souvent redoutée par les jeunes conducteurs. Pour y parvenir sans stresser, utilisez la voie d’accélération pour atteindre la vitesse des autres véhicules déjà présents sur l’autoroute. Analysez le trafic à l’aide de votre rétroviseur et observez les intervalles entre deux véhicules pour savoir quand vous insérer. Actionnez votre clignotant, vérifiez une nouvelle fois avec votre rétroviseur et contrôlez votre angle mort puis insérez votre véhicule.

Sur quelle voie circuler ?

Comme pour les autres axes routiers, les automobilistes doivent rouler sur la voie la plus à droite, sans empiéter sur la bande d’arrêt d’urgence. Les autres voies sont destinées au dépassement. Veillez à bien vous rabattre sur votre voie une fois que vous avez terminé de dépasser.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire sur autoroute

Pour bien conduire sur autoroute, il faut éviter de faire certaines choses comme circuler ou stationner sur la bande d’arrêt d’urgence, ou faire une marche arrière.

  • Ne pas circuler sur la bande d’arrêt d’urgence

La bande d’arrêt d’urgence n’est pas une voie comme les autres. Comme son nom l’indique, elle est réservée aux urgences, comme les pannes de véhicules ou la circulation des véhicules d’intérêt général. Si vous avez besoin de vous arrêter pour téléphoner ou vous dégourdir les jambes, vous devez rejoindre une aire de repos située en général tous les 20 km environ.

 

Bon à savoir :
En cas de circulation sur la bande d'arrêt d'urgence, le conducteur enfreint le code de la route et est verbalisé d'une contravention de 4ème classe : perte de 3 points, une amende forfaitaire de 135€, la possibilité d'une suspension du permis de conduire allant jusqu'à 3 ans et pouvant être limitée à la conduite non professionnelle.

  • Ne pas faire marche arrière

Une fois sur l’autoroute, le seul moyen d’en sortir est d’emprunter une sortie spécifique. Si vous venez de la rater, ne faites surtout pas marche arrière, même sur la bande d’arrêt d’urgence. Ne faites pas non plus demi-tour sur l’autoroute car les voies qui la constituent sont à sens unique et vous risquez de vous mettre en danger ainsi que les autres usagers de l’autoroute. Un choc à grande vitesse peut être fatal.

À lire aussi : Victime d’un accident de la route : comment se faire indemniser ?

Panne, accident sur autoroute : comment réagir ?

Si vous êtes témoin d’un accident ou d’un incident sur autoroute, signalez-le aux autres usagers arrivant derrière vous pour qu’ils ralentissent. Utilisez vos feux de détresse et ralentissez. Rendez-vous au poste d’appel d’urgence le plus proche pour contacter les secours. Cela facilitera la localisation de l’accident. Ne traversez jamais les voies de l’autoroute pour porter secours.

Si vous tombez en panne sur autoroute, allumez les feux de détresse et garez votre véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence. Enfilez le gilet de sécurité avant de sortir du véhicule, puis évacuez les passagers. Placez votre triangle de sécurité à environ 30 m de votre voiture et retrouvez le poste d’appel le plus proche pour signaler votre panne. N’appelez pas à partir d’un téléphone portable. Lorsque vous appelez à partir de ces bornes, vous êtes en communication avec la société d’autoroute. En outre, elles sont géolocalisées et permettent donc de vous situer plus rapidement.

À lire aussi : Accident de la route : les bons réflexes à adopter

De plus, lorsque vous signalez votre panne, indiquez le plus précisément possible le n° de l’autoroute où vous vous trouvez, le sens de circulation, le point kilométrique et, si possible, la nature de la panne. Déplacez-vous uniquement derrière les barrières de sécurité et non sur le bord de l’autoroute.

La Matmut vous accompagne

Prenez l’autoroute en toute sécurité grâce à la Matmut. Choisissez le contrat d’assurance Auto adapté à vos besoins et à votre budget. Aussi, découvrez les formules de stage de conduite proposées par la Matmut.

Devis en ligne

qui est responsable d'un carambolage

À lire aussi : 

Qui est responsable d'un carambolage ?

Si le conducteur responsable d’un accident est généralement facile à identifier quand deux voitures sont impliquées, qu’en est-il lorsqu’il y en a plus ? Comment déterminer qui est responsable lors d’un carambolage, qu’il se soit déroulé en centre-ville ou sur autoroute ? La Matmut vous informe.