Annuler
Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Transporter un chien en voiture : que dit la loi ?

Comment assurer le transport d'un chien
en voiture ?

Publié en octobre 2019 - Mise à jour novembre 2022

Pour le transport de votre chien en voiture, certaines précautions s’imposent. Non seulement pour assurer la sécurité de l’animal, mais aussi celle des autres passagers du véhicule. 

Transport de chien en voiture : animal et passagers en danger

Un chien transporté dans une voiture doit-il être attaché ? Si vous estimez que ce n’est pas nécessaire ou que votre compagnon est trop agité pour le tolérer, vous faites fausse route. Le Touring Club Suisse (TCS) a réalisé en 2018 des vidéos de crash-tests, avec des mannequins d’un pilote et d’un animal. Elles démontrent, pourquoi un chien doit, pour la sécurité de tous, être attaché en voiture.

Ces vidéos illustrent comment, lors d’un choc routier frontal, l’animal est non seulement quasi assuré d’être blessé, voire pire, mais se mue aussi en un projectile dans l’habitacle. Une masse capable de percuter passagers ou pilote avec une violence possiblement mortelle.

Lors d’une collision à 50 km/h un chien de 19 kg devient ainsi un bolide de presque une tonne projeté en avant. Un animal de 5 kg lors d’un choc à 60 km/h pèse quasiment 300 kg avec l’inertie…

Les principaux enseignement des crash-tests

Ils peuvent se résumer ainsi :

  • Un chien non protégé et non accroché n’est jamais en sécurité dans une voiture en cas de choc ;
  • Le siège passager n’est pas adapté pour positionner le chien, même s’il est attaché avec la ceinture de sécurité. L’animal n’est jamais immobile et peut s’étrangler avec la ceinture. Lors des crash-tests, la tête de l’animal s’est ainsi logée entre le volant et l’une des cuisses du conducteur ;
  • Sans dispositif d’attache et de protection du chien, la banquette arrière est, elle aussi, dangereuse. En cas de gros heurts ou même d’un freinage un peu musclé, l’animal a toutes les « chances » d’endurer chocs et blessures contre les portières ou encore – ça a été le cas lors des tests – de se retrouver projeté contre le levier de vitesse.

Positionner le chien transporté sur la banquette arrière semble donc le plus raisonnable… mais encore faut-il qu’il soit protégé par un accessoire d’attache et de protection adapté.

À lire aussi : Partir en vacances lorsque l’on a des animaux domestiques : quelles précautions ?

Transport de chien en voiture : quel accessoire pour sécuriser votre animal en voiture ?

Il faut donc attacher à l’arrière de la voiture et protéger votre chien lors d’un transport en voiture. Mais avec quoi ? Cage, grille, caisse, harnais ou panier, il existe de nombreux accessoires supposés assurer la sécurité. Tous ne se valent pas.

La grille de séparation

Cette grille, positionnée derrière les sièges avant ou derrière la banquette au niveau du coffre, préservera bien les passagers de l’effet « projectile » vu plus haut.

Mais ce dispositif ne protège absolument pas l’animal de heurts dans le coffre ou encore de chocs violents avec la grille lors d’un accident. Ce dispositif n'est donc pas conseillé.

Le harnais

Le harnais ancré au système d’arrimage de la ceinture de sécurité avec un ou deux points d’attache peut sembler une solution. D’autant plus que les harnais épousent le torse du chien (pas de risque d’étranglement) et peuvent aussi être employés comme harnais de promenade.

Dans les faits, les harnais sont déconseillés pour les animaux pesant plus d’une vingtaine de kilos. Et même les harnais les plus résistants au choc s’avèrent souvent trop longs. En cas de collision, l’animal reste une menace potentielle pour les passagers ou le conducteur.

Bon à savoir : Ne tentez jamais un arrimage « bricolé » du chien en accrochant la ceinture de sécurité au collier de votre animal. En cas de choc, non seulement son maintien latéral (chocs portières) n’est pas assuré, mais le collier risque d’infliger à votre compagnon d’importants dommages d’écrasement ou d’étranglement !

La caisse de transport

Ces accessoires, cage à grille ou box en plastique, sont plus solides et se sont avérés bien plus efficaces lors des crash-tests du TCS. La cage de transport de chien constitue bien l’unique moyen réellement approprié pour protéger votre compagnon en voiture… pourvu qu’elle soit attachée comme il se doit.

La cage de transport de chien en voiture peut se fixer avec une ceinture à trois points au niveau de la banquette arrière du véhicule.

Certains modèles sont aussi dotés de renforcements dans le sens de la conduite. Avant de choisir un modèle de cage ou de box, pensez à vérifier que l’intérieur – notamment la base – est convenablement rembourré pour éviter les blessures en cas de heurts.

Choisissez évidemment le modèle de cage le plus adapté à la taille de votre animal : il doit avoir suffisamment d’espace et se sentir bien installé pour être moins stressé.

Du fait de leur manque de rigidité - et de leur quasi absence de résistance aux chocs - les paniers de transports pour chien en voiture sont contre-indiqués.

Bon à savoir : Si l’animal n’est pas trop anxieux ou s’il est de grande taille, la cage de transport du chien peut aussi être placée dans le coffre et sécurisée avec des sangles.

À lire aussi : Sécuriser son logement pour son animal domestique

Transport de chien en voiture : que dit la loi ?

Si l’article R412-1 du Code de la route précise que « tout conducteur ou passager d’un véhicule à moteur doit porter une ceinture de sécurité homologuée », il n’y a aucune disposition légale spécifique sur l’attache des chiens en voiture.

La présence d’un chien – ou d’ailleurs d’un quelconque objet – ne doit pas constituer un obstacle tant au champ de vision du conducteur qu’à sa maîtrise du véhicule (article R412-6 du Code de la route).

La sécurité du transport d’un chien en voiture – et des passagers du véhicule – relève donc intégralement de votre vigilance et de votre prudence tant en termes de positionnement, d’accessoire de protection et d’arrimage.

Transport de chien en voiture : quelles précautions en voyage ?

En voiture, les chiens souffrent souvent du mal des transports. N’hésitez pas à solliciter votre vétérinaire pour qu’il prescrive des médicaments adaptés à votre compagnon à quatre pattes.

Pensez aussi à habituer le plus tôt possible votre chiot à la voiture et apprenez-lui à adopter un comportement calme.

Lors d’un long trajet routier, ces quelques conseils peuvent vous être utiles :

  • Évitez de nourrir votre chien dans les trois heures avant votre départ pour prévenir d’éventuels vomissements en trajet ;
  • Faites une pause toutes les deux heures pour laisser l’animal se soulager et respirer à l’air libre ;
  • Profitez de ces pauses pour lui proposer de l’eau fraîche ;
  • Utilisez la climatisation ou créez un courant d’air en laissant les fenêtres entrouvertes pendant que vous roulez : votre chien a besoin d’une aération convenable durant tout le trajet ;
  • Pensez également à réduire l’intensité de la climatisation une dizaine de minutes avant vos pauses ou votre arrivée. Vous épargnerez ainsi à votre animal une réaction froid/chaud en sortant du véhicule ;
  • Ne laissez pas votre chien seul dans la voiture, même pour quelques minutes et même les fenêtres ouvertes. Le « coup de chaleur » peut vite survenir et laisser des séquelles graves voire fatales.
À retenir : L’article 122-7 du Code pénal vous autorise à intervenir en accomplissant tout « acte nécessaire » pour porter secours à un animal en danger, par exemple délaissé dans une voiture surchauffée.

À lire aussi : Avec Emprunte mon toutou, faites garder votre chien en toute sérénité

La Matmut vous accompagne

Offrez une solide assurance à votre compagnon à quatre pattes et réduisez vos dépenses vétérinaires.

Devis en ligne

chiens chats vivre avec un animal de compagnie

À lire aussi : 

Chiens et chats : vivre avec un animal de compagnie

Que faut-il préparer avant l'arrivée d'un animal à la maison ? Comment prendre bien soin de votre chien ou de votre chat ? Accueillir et vivre avec un animal de compagnie demande de s'en occuper et de savoir comment le gérer chez soi ou lors d'un trajet en voiture par exemple. La Matmut vous livre tous ses conseils prévention.