Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Marge technique ou tolérance des radars : qu’est-ce que c’est ?

Marge technique ou tolérance des radars : qu’est-ce que c’est ?

Publié en janvier 2020

Les radars permettent de contrôler la vitesse de circulation des automobilistes à différents endroits stratégiques, que cela soit en agglomération ou en dehors. Afin d’éviter les abus de verbalisation, une marge technique (ou tolérance) est appliquée. Comment cela fonctionne-t-il ? Ce qu’il faut retenir sur ce dispositif.

Que sont les marges techniques appliquées par les radars ?

La notion de marge technique désigne la marge d’erreur appliquée à la vitesse enregistrée par le radar lors du passage du véhicule. Le niveau de tolérance varie en fonction de la vitesse enregistrée.

Quelle tolérance pour les radars vitesse fixes ?

Pour les radars vitesse fixes, différentes marges sont appliquées selon la vitesse de circulation. On retiendra notamment ceci :

Vitesse limite Marge technique
Entre 50 et 100 km/h 5 km/h
110 km/h 5,5 km/h
120 km/h 6 km/h
130 km/h 6,5 km/h

À titre d’exemple, si un conducteur roule à 89 km/h, la vitesse prise en considération pour déterminer la nécessité ou non de le verbaliser est de 94 km/h. Au-delà de 100 km/h, la marge technique passe à 5 %.

Bon à savoir

La marge technique exprimée dans le tableau ci-dessus, qui résulte de l’application de l’article 6 de l’arrêté du 4 juin 2009, s’applique aux cinémomètres à poste fixe, donc aux radars discriminants et aux radars tronçon.

La marge d’erreur des voitures-radars

La vitesse enregistrée par les voitures-radars se voit aussi appliquée une marge technique. La tolérance des radars est de l’ordre de : 

  • 10 km/h lorsque la vitesse est inférieure à 100 km/h
  • 10 % pour les limitations de vitesse supérieures à 100 km/h

Cela signifie en pratique que 10 km/h ou 10 % de la vitesse mesurée sont retranchés systématiquement.

Quels avantages pour les conducteurs ?

L’application de marges techniques présente un grand intérêt pour les usagers de la route, qu’ils soient automobilistes, motards ou conducteurs d’utilitaires ou de camions. Cela leur permet d’éviter d’être verbalisés pour des excès de vitesse minimes. Il n’y a ainsi aucune volonté de nuire aux conducteurs ou de les piéger contrairement à certaines idées reçues répandues.

Bon à savoir :

D’après l’article 6 de l’arrêté du 04 juin 2009 relatif aux cinémomètres de contrôle routier : les erreurs maximales tolérées applicables aux instruments en service sont les suivantes :    

pour les cinémomètres à poste fixe :

  • plus ou moins 5km/h pour les vitesses inférieures à 100km/h,
  • plus ou moins 5% de la vitesse, pour les vitesses égales ou supérieures à 100km/h,

pour les cinémomètres installés dans un véhicule en mouvement :

  • plus ou moins 10km/h pour les vitesses inférieures à 100km/h
  • plus ou moins 10% de la vitesse, pour les vitesses égales ou supérieures à 100km/h

On notera par ailleurs que les radars vitesse fixes sont annoncés par des panneaux. Il revient à chaque conducteur d’être responsable et d’adopter le comportement adéquat. L’emplacement des radars fixes installés en France est également accessible à tous les conducteurs. Une carte est en effet à leur disposition, permettant à chacun de se renseigner concernant les installations proches de chez lui ou sur son chemin lorsqu’un long trajet est prévu.

À lire aussi : Amende issue d’un contrôle radar : comment payer ou comment contester ?

Bon à savoir :

Pour rappel, les radars de contrôle de la vitesse servent à inciter les conducteurs à respecter davantage les limitations de vitesse en vigueur. En général, ils sont placés à des endroits où de nombreuses infractions sont commises et/ou sur des sites fréquemment théâtres d’accidents de la route. C’est particulièrement le cas pour les radars mobiles. 

Le saviez-vous ?
La Matmut propose à ses sociétaires des formules de stages de conduite gratuites* spécialement pensées pour les jeunes conducteurs. Ces stages visent à aider les jeunes conducteurs à mieux appréhender les risques de la route et à prendre de bonnes habitudes au volant. Consultez les dates et lieux des stages.

La Matmut vous accompagne

La Matmut propose des stages gratuits de sensibilisation à la sécurité routière à ses assurés. Jeunes conducteurs, Code et Conduite, conduite préventive, e-conduite : profitez du stage de votre choix. 

Je m'inscris

reconnaitre radars

À lire aussi : 

Les radars : comment les reconnaître et pourquoi sont-ils utiles ?

En France, en 2018, ce sont 4 700 radars automatiques qui, depuis le bord des routes françaises, contrôlent tous les jours les véhicules. Fixe, embarqué, sur un tronçon… Plusieurs types d’appareils permettent de déceler les excès de vitesse avec l’objectif d’inciter les automobilistes à lever le pied et réduire le nombre d’accidents mortels. Comment reconnaître un radar ? Sont-ils réellement efficaces ? Combien rapportent-ils chaque année ? Le point complet avec La Matmut.

* Dans la limite des places disponibles