Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Zoom sur les radars de franchissement

Zoom sur les radars de franchissement

Publié en novembre 2019

Au volant de votre véhicule, vous allez certainement devoir passer un feu tricolore et/ou un passage à niveau. Peut-être qu’ils seront équipés d’un radar contrôlant les conducteurs qui ne respectent pas le feu rouge. Pourquoi ces radars sont-ils déployés sur les routes de France ? Comment fonctionnent-ils ? Le point avec la Matmut.

Radar de franchissement : quel contrôle ?

Au 1er juillet 2017, la France comptait 701 radars de franchissement feu rouge et 80 radars de franchissement passage à niveau*. Ces deux radars permettent de détecter lorsque vous « grillez » un feu. Toutefois leur utilité diffère.

Que détecte le radar de feu rouge ?

Le radar de feu rouge est aussi appelé radar de feu tricolore. Il est programmé pour contrôler le franchissement de feu rouge. Ces radars sont généralement installés dans les carrefours jugés dangereux, près d’un passage piéton fréquenté ou situé à proximité d’une école. Pour rappel, le non respect de l’arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge, fixe ou clignotant est punie de l’amende prévue pour les contraventions de 4ème classe, soit une amende forfaitaire de 135 €. Le conducteur s’expose également à une perte de 4 points de son permis de conduire, ainsi qu’à une peine complémentaire de suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus.

Que détecte le radar passage à niveaux ?

Les radars passage à niveaux sont implantés sur les passages à niveau prioritaires dont les critères sont définis en lien avec le Réseau ferré de France et la SNCF. Ils permettent de contrôler les conducteurs et leur respect de l’arrêt lorsque le feu rouge commence à clignoter. En cas d’infraction, la sanction est identique à celle prévue pour le non-respect de l’arrêt devant un feu de signalisation rouge fixe.

Le saviez-vous ?
Les radars de franchissement ne sont pas signalés par un panneau.

À lire aussi : Les radars : comment les reconnaître et pourquoi sont-ils utiles ?

Comment fonctionnent les radars de franchissement ?

Le fonctionnement d’un radar de franchissement de feu est similaire à un radar de passage à niveau.

Fonctionnement du radar de feu tricolore

Le radar de feu rouge prend deux photos de l’arrière des véhicules. C’est un boîtier fixé sur un poteau à 3 mètres de haut installé à environ 20 mètres avant le feu. Il se déclenche automatiquement dès que le véhicule franchit les 2 Lignes d’Effet des Feux (LEF). Si vous vous arrêtez sur la première ligne, le flash se déclenche automatiquement mais vous n’êtes pas verbalisé. Cependant, si le flash se déclenche une seconde fois car vous franchissez l’autre ligne, vous devrez recevoir un avis de contravention.

Fonctionnement du radar de passage à niveau

Le radar de passage à niveau et le radar feu rouge ont le même fonctionnement. Seule différence pour le radar passage à niveau : il intègre un feu rouge. Comme chaque passage à niveau est équipé d’un feu rouge clignotant, un deuxième feu doit fonctionner en alternance. L’objectif : que tous les clichés pris par le radar aient un feu rouge allumé afin de prouver l’infraction.

Le saviez-vous ?
Un site du gouvernement permet de connaître précisément le nombre et le type de radars de votre région. Cette carte en ligne sur les radars de France vous indique également quelle est la localisation des radars.

La Matmut vous accompagne

Souscrivez une assurance Auto répondant à vos besoins et soyez couvert en cas de sinistre (accident, vol, etc.).

Devis en ligne

différents types de radars

À lire aussi : 

Les radars : comment les reconnaitre et pourquoi sont-ils utiles ? Tout sur les types de radars et leur importance sur la sécurité

En France, en 2018, ce sont 4 700 radars automatiques qui, depuis le bord des routes françaises, contrôlent tous les jours les véhicules. Fixe, embarqué, sur un tronçon… Plusieurs types d’appareils permettent de déceler les excès de vitesse avec l’objectif d’inciter les automobilistes à lever le pied et réduire le nombre d’accidents mortels. Comment reconnaître un radar ? Sont-ils réellement efficaces ? Combien rapportent-ils chaque année ? Le point complet avec la Matmut.

* Source : Sécurité Routière