Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Achat immobilier : les questions à poser au vendeur

Achat immobilier : les questions à poser au vendeur

Publié en avril 2021

Acheter un bien immobilier est un investissement important qu’il ne faut pas prendre à la légère. Pour savoir si une maison ou un appartement en vente vous convient vraiment, il ne faut pas hésiter à poser toutes les questions qui pourront impacter votre choix. Quelles sont les questions à poser au vendeur ? Suivez notre check-list pour n'en oublier aucune.

Les questions à poser à l'extérieur du bien immobilier

Avant d'entrer dans le logement que vous convoitez, prenez du temps à l'extérieur pour remarquer tout ce qui pourrait influer sur votre confort quotidien, mais aussi sur votre budget. Idéalement, posez ces quelques questions.

Quand a été construit le bien immobilier ?

La date de construction d'un bien est souvent une indication intéressante pour un futur acheteur, car plus un bâtiment est ancien, plus il peut nécessiter des travaux de rafraîchissement (isolation, entretien, etc.).

La toiture et la façade ont-elles été refaites ?

Ces deux éléments permettent de savoir si le logement a été bien entretenu au fil des ans, et de quand date le dernier entretien. Si vous remarquez des fissures sur la façade, c'est également le bon moment pour demander d'où elles viennent, si elles sont réparables ou s'il faut réaliser un nouveau ravalement.

Comment est le voisinage ?

Il serait dommage d'acheter un bien immobilier et de se retrouver en conflit avec un voisin. Est-ce que le voisinage est plutôt bruyant ou au contraire très tranquille ? Est-ce que les voisins directs de l'habitation sont agréables ou procéduriers ? Est-ce que certains ont décidé d'effectuer des travaux qui risqueraient de créer du vis-à-vis ou des nuisances sonores ?

Quels sont les atouts et les défauts du quartier ?

Le quartier est presque tout aussi important que le bien immobilier en lui-même. Quels types de commerces trouve-t-on ? Sont-ils facilement accessibles ? Des écoles et crèches sont-elles à proximité ? Est-ce que le quartier est réputé comme sûr ? Le quartier est-il bien desservi par les transports en commun – s'il y en a ? Est-ce facile de se garer ? Toutes ces questions sur le quartier sont essentielles pour pouvoir se projeter à long terme.

À lire aussi : Quelles sont les étapes d'un achat immobilier ?

Les questions à poser lors de la visite de l’intérieur du bien immobilier

À l'intérieur du logement, les questions sont encore une fois nombreuses.

Toutes les installations existantes sont-elles aux normes ?

On ne lésine pas sur la sécurité lorsque l’on achète un bien immobilier. C’est pourquoi il faut vérifier avec soin les différents éléments qui pourraient mettre en péril la sécurité des membres du foyer.

Le système électrique est le premier point à vérifier. Si la construction a plus de 15 ans, un diagnostic électrique est obligatoire. Vous pouvez aussi voir le tableau électrique pour vous rendre compte directement de son état. Autres éléments à vérifier : les différents équipements (chaudière, chauffe-eau, etc.). Si vous devez les changer car trop vétustes, cela fera vite grimper votre facture.

Le logement est-il en bon état ?

Pendant votre visite, attardez-vous sur tout ce qui attire votre œil instantanément. Une tache d'humidité sur le mur. D'où vient-elle ? Une fissure. Pourquoi ? Posez toutes les questions sur ces sujets pour savoir si des travaux seront à prévoir et, surtout, s'ils pourront régler le problème.

Demander à voir le Diagnostic de performance énergétique

Le DPE est un élément essentiel à demander au vendeur. Obligatoire, le DPE vous donne des indications sur la qualité de l'isolation, le type de chauffage et d'équipements utilisés pour chauffer ou ventiler le bien, les éventuelles déperditions de chaleur et les travaux qui seront donc à prévoir pour améliorer le confort thermique du bien. Cela peut être un argument pour négocier le prix de vente, si besoin.

Bon à savoir
Tous ces éléments vous renseignent également de façon indirecte sur le montant de la facture énergétique du bien.

Quelle est la facture énergétique à prévoir chaque mois ?

Si le DPE ne vous aide pas à évaluer le montant de la facture énergétique, n’hésitez pas à le demander au vendeur. En effet, le chauffage pèse lourd sur les budgets des ménages et l’anticiper permet de faire le bon choix.

À combien s'élève la taxe foncière ?

La taxe foncière est un impôt réservé aux propriétaires. Il faudra s'en acquitter chaque année. Selon les municipalités, son montant peut être très variable et, parfois, particulièrement élevé.

À lire aussi : L'expertise de pré-achat immobilier : qu'est-ce que c'est ?

Les questions à poser avant d’acheter un bien en copropriété

Réaliser un achat en copropriété diffère quelque peu de l'achat d'une maison hors copropriété. En effet, le futur acquéreur sera soumis aux règles de la copropriété et à la législation qui la régit. En plus des questions précédentes, pensez à poser des questions sur la copropriété et son fonctionnement.

Quel est le type de syndic en charge de la copropriété ?

Les copropriétés doivent obligatoirement désigner un syndic, qu'il soit professionnel ou bénévole. Le type de syndic influe sur le montant des charges de la copropriété, le syndic bénévole revenant évidemment moins cher qu’un syndic professionnel.

Des travaux sont-ils prévus dans la copropriété et qui en a la charge ?

Des travaux peuvent être nécessaires pour entretenir la copropriété dans son ensemble. Ils sont votés lors des assemblées générales des copropriétaires. Vous pouvez demander à consulter les PV des trois dernières assemblées pour avoir une idée des travaux prévus à court terme et savoir qui les paie. Dans certains cas, le vendeur prend en charge les travaux, dans d'autres, c'est l'acheteur qui va les payer. Profitez-en pour demander si des travaux sont à prévoir sur le long terme, et n’ont donc pas encore été votés par l'AG.

Quel est le montant des charges de copropriété et que comprennent-elles ?

En copropriété, les charges peuvent être importantes. Si la copropriété dispose d’éléments et de services, les charges sont plus élevées. Selon la copropriété, peuvent être compris dans les charges : le chauffage collectif, le gardiennage, les honoraires du syndic ou encore l’entretien de la piscine, d’un ascenseur, etc.

Que dit le règlement de copropriété ?

Avant de vous lancer dans un achat en copropriété, demandez à voir le règlement de copropriété. Vous pourrez prendre connaissance de l'ensemble des informations à connaître sur la copropriété comme la destination de l'immeuble, des parties privatives et communes ainsi que la répartition des charges.

À lire aussi : Choisir son premier appartement et le financer : les conseils Matmut

La Matmut vous accompagne

Si l’assurance habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires de biens immobiliers hors copropriété, il est conseillé d’en souscrire une pour se protéger en cas de sinistre.

Devis en ligne