Annuler
Menu
Accueil / Assurance NVEI / Conseils / Quels critères pour choisir un hoverboard ?

Nouvelles mobilités : comment choisir son hoverboard

Publié en avril 2021 - Mis à jour en juin 2022

Depuis quelques années, l’hoverboard s’est démocratisé en France, pour des déplacements quotidiens et pour les loisirs. Face à la profusion des modèles et des options, quel Hoverboard choisir ? Découvrez nos conseils.

Quels critères pour choisir un hoverboard

Apparu en 2014, l’hoverboard est un véhicule simple d'usage qui fonctionne grâce à l'effet gyroscopique : il suffit de se pencher dans la direction souhaitée pour le faire avancer.

Mais cette innovation, pour être souple et pratique, ne va pas sans risques. La simplicité du dispositif - une planche, deux roues, une batterie, quelques capteurs – vous expose en effet davantage aux accidents corporels.

Mieux vaut donc bien choisir son hoverboard, en veillant particulièrement aux critères suivants :

  • L’usage ;
  • Les roues ;
  • L’autonomie et la batterie ;
  • Le prix ;
  • Les normes de sécurité.

 

L’usage

Premier critère à prendre en compte : l’usage que vous allez faire de votre hoverboard. Quotidien ? Fréquent ? Occasionnel ? Le modèle le plus adapté dépend de la réponse apportée à cette question.

En cas d’usage quotidien ou fréquent de votre hoverboard : si vous comptez rouler tous les jours, pour vous rendre sur votre lieu de travail par exemple, mieux vaut opter pour un modèle haut de gamme, offrant les meilleures garanties en matière de fiabilité, de sécurité et de performances.

En cas d’usage occasionnel : si vous roulez seulement de temps à autres, par exemple le week-end pour vous divertir, choisir un hoverboard d’entrée ou de milieu de gamme sera moins onéreux et répondra parfaitement à vos besoins.

À lire également : Engins de déplacement personnel (EDP) : quelle réglementation ?

 

Les roues

Autre critère important : la taille des roues de votre hoverboard. Un point d’autant plus crucial qu’il conditionne la sécurité de vos déplacements.

Pour un usage quotidien ou fréquent : si vous effectuez chaque jour des allers/retours au travail, au lycée, etc., portez votre choix sur un modèle doté de roues de 8 à 10 pouces (soit 20 à 25 cm de diamètre). Il vous offrira le meilleur compromis entre confort et sécurité. En cas de terrain irrégulier – notamment en zone rurale – privilégiez les roues de 10 pouces, plus adaptées à une pratique tout-terrain. Vous éviterez ainsi les chutes liées aux anfractuosités de la chaussée.

Pour un usage occasionnel : si vous faites l’acquisition d’un hoverboard pour agrémenter vos loisirs ou pimenter vos balades dominicales, un modèle muni de roues de 6,5 pouces (soit 16 cm de diamètre) suffira amplement. Veillez cependant à rouler sur des surfaces lisses et planes, ce type de roues encaissant modérément les irrégularités d’une chaussée mal entretenue, en travaux, etc.

Pour les enfants : dès l’âge de 6 ans, vos bambins peuvent pratiquer l’hoverboard, pour peu qu’ils pèsent 20 à 30 kg (la plupart des modèles d’hoverboard requièrent en effet ce poids minimum). Pour eux, orientez-vous vers des roues de 4,5 pouces (soit 11 cm de diamètre), plus adaptées à leur taille.

À lire aussi : Hoverboard pour enfant : quelles précautions prendre ?

 

L’autonomie et la batterie

Critère essentiel dans le choix d’un hoverboard : son autonomie, qui détermine votre mobilité et la distance que vous pourrez parcourir, sans avoir à recharger voter engin.

Elle est de 20 km en moyenne, soit une utilisation d’environ 3h pour un adulte, et peut monter jusqu’à 30 km pour les modèles haut de gamme.

Attention : il s’agit d’une autonomie moyenne. Certains facteurs peuvent l’affecter notablement. Par exemple :  

  • Le poids de l’utilisateur : plus il est élevé (dans la limite de 120 kg pour la plupart des engins), plus l’autonomie est limitée ;
  • L’état du sol : s’il est cabossé, irrégulier, la batterie consommera davantage d’énergie ;
  • La conduite : si vous êtes un adepte de la vitesse et poussez des pointes à 20 km/h (sachant qu’un hoverboard n’est pas autorisé à rouler au-delà de 25 km/h), si vous avez une conduite plutôt nerveuse et réactive… votre autonomie en sera forcément impactée.

 

Bon à savoir :
Pensez à vérifier le niveau de batterie avant chaque utilisation. Si votre engin vous lâche en chemin, vous devrez rentrer chez vous en le portant. Or, un hoverboard pèse en moyenne 10 à 12 kg !

 

Le prix

Le coût d’un hoverboard dépend de plusieurs facteurs :

  • Le modèle ;
  • La marque ;
  • La qualité de la batterie ;
  • Le design ;
  • Les options (Bluetooth, télécommande, LEDs…).

Pour un hoverboard de bonne qualité, comptez en moyenne :

  • 4,5 pouces : 150 à 300 euros ;
  • 6,5 pouces : 200 à 350 euros ;
  • 8 pouces : 200 à 400 euros ;
  • 10 pouces : 250 à 600 euros.

 

Les normes de sécurité

Dernier critère incontournable pour choisir un bon hoverboard : les normes de sécurité auxquelles doit répondre votre engin. Pour être tout à fait sûr que l’hoverboard de vos rêves est fiable, sans danger et fabriqué dans les règles de l’art, prenez le temps de vérifier s’il respecte les certifications suivantes :

  • CE : elle garantit la conformité du produit aux exigences fixées par la réglementation mise en place au sein de la Communauté Européenne.
  • UL EU : plus spécifique, cette certification est délivrée par le laboratoire indépendant Underwriters Laboratories. Elle assure la conformité de votre hoverboard aux normes de sécurité en matière de risque mécanique, incendie et choc électrique.

À lire également : EDP motorisés : quels sont les équipements obligatoires et ceux conseillés ?

 

Bien assurer son hoverboard : les solutions Matmut !

Écologiques, souples, autonomes : les Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI) facilitent vos déplacements. Mais les hoverboards, trottinettes électriques et autres engins type monoroue, présentent encore des risques importants. Vous devez d'ailleurs savoir qu'assurer son hoverboard est obligatoire, au minimum avec une garantie responsabilité civile, puisqu'il appartient à aux véhicules terrestres à moteur.

Pour couvrir les propriétaires de NVEI, la Matmut propose l’offre 2R Mobilité, avec, au choix :

  • La formule minimale Tiers : idéale pour les petits budgets, elle inclut la garantie corporelle du conducteur et propose, en option, une garantie pour les équipements de protection.
  • La formule Dommages Collision : plus complète, elle couvre aussi les dommages causés à l’engin en cas d’accident. Pour y souscrire, vous devez déjà faire partie des utilisateurs expérimentés, qui roulent en NVEI depuis au moins deux ans.

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne lors de vos sorties en hoverboard grâce à son assurance NVEI (nouveaux véhicules électriques individuels) et ses formules adaptées à vos besoins.

Devis en ligne

EDP motorisés : quels sont les équipements obligatoires… et ceux conseillés ?

A lire aussi : 

EDP Motorisés : quels sont les équipements obligatoires... et ceux conseillés ?

Les EDP (engins de déplacement personnels) motorisés, ce sont notamment les trottinettes électriques, skateboards électriques et autres gyropodes. Ces moyens de déplacement très pratiques ont fait l’objet de réglementations, en particulier en ce qui concerne les équipements, obligatoires ou conseillés, pour s’en servir sur la voie publique. Décryptage.