Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Marathon / Débuter en course à pied : quelles erreurs éviter ?

Débuter en course à pied : quelles erreurs éviter ?

Publié en février 2019

Pour prendre soin de votre corps, vous avez décidé de vous mettre au sport et à la course à pied. Cette activité présente l’avantage d’être peu onéreuse et de pouvoir être pratiquée en ville comme à la campagne. Mais en tant que débutant en running, il vous faut savoir certaines choses pour que l’expérience soit positive. Retrouvez les erreurs à éviter quand on débute en course à pied, avec la Matmut.

Ne pas s’échauffer

C’est une des principales erreurs à éviter quand on débute en course à pied : sauter l’échauffement pour commencer rapidement votre entraînement. Il s’agit d’un des meilleurs moyens de vous blesser ! Votre corps a besoin de 15 à 20 minutes d’échauffement avant d’être prêt à travailler. Commencez à courir à un rythme lent, qui ne vous essouffle pas, avant d’augmenter la cadence de votre entraînement.

Mal choisir ses chaussures

Pour débuter en course à pied, mieux vaut être bien équipé. Et ça commence par l’élément le plus important : la paire de chaussures de running. Ne portez pas de vieilles baskets ou une paire inadéquate : de bonnes chaussures de course vous permettront d’amortir les chocs, de mieux positionner vos pieds à chaque foulée et de soulager vos genoux et articulations. N’hésitez pas à demander conseil dans les magasins spécialisés.

Courir le ventre vide

Surtout si c’est pour perdre du poids, il peut être tentant de courir le ventre vide. Au contraire, c’est une erreur à éviter. Il ne s’agit pas non plus de prendre un repas ultra-calorique. Mais, par exemple, manger un fruit vous offrira un apport en énergie tout en évitant de vous sentir mal pendant la course voire de risquer un malaise en plein effort.

S’obliger à courir vite

Vouloir courir longtemps et vite quand on débute en course à pied est une erreur à éviter. Au contraire, c’est en allant à une allure modérée que vous améliorerez votre endurance et que vous progresserez sensiblement sur le long terme. Comme pour beaucoup d’activités, en running, la patience demeure la clef de la réussite. Avancez à votre rythme, prenez votre temps et profitez du paysage ou de votre musique pour ne pas focaliser sur votre rythme et votre effort.

À lire aussi : Récupérer après une course à pied : que faire ?
 

Ne pas marcher

En course à pied, marcher n’est pas un synonyme d’échec. Encore moins lorsque l’on débute en running. Lors des premiers entraînements, le rythme cardiaque, peu habitué, peut vite augmenter. Il est préférable d’alterner course à rythme modéré et marche plutôt que de vous forcer à courir au-delà de vos possibilités physiques. 

Courir avec un pro de la course à pied

Courir avec quelqu’un de son niveau, ou qui vous conseille et s’aligne sur votre foulée peut être très bénéfique. Mais, à l’inverse, une sortie avec un partenaire plus expérimenté, qui court loin devant vous, peut vite devenir une épreuve et vous démoraliser. D’une manière générale, ne vous comparez pas aux autres joggeurs : courez simplement à votre rythme.

Ne pas s’hydrater

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas soif qu’il ne faut pas boire. N’attendez pas que votre corps se soit déshydraté ou d’être perclus de crampes pour boire de l’eau. Sans toutefois boire des litres d’eau – vous seriez ballonné et/ou risqueriez un point de côté – buvez avant de courir, puis quelques gorgées pendant l’effort (toutes les 15, 20 minutes) et, évidemment, après votre course à pied.

Courir tous les jours

Courir fréquemment est une bonne chose mais le repos fait partie intégrante du programme d’entraînement. Pour être performant, il faut savoir ménager son corps et non pas fournir un effort intense quotidien. Si vous débutez en course à pied, deux sorties de 20 à 30 minutes hebdomadaires sont déjà suffisantes. Vous augmenterez le rythme au fur et à mesure de vos progrès.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne…

Choisissez une complémentaire santé adaptée à vos besoins pour être couvert et accompagné dans la pratique de la course à pied. Ociane Santé Évolution participe au remboursement des frais de kiné, d'ostéopathie, de podologie etc… 
Découvrez toutes nos garanties !

Comment s'étirer après une course à pied ?

À lire aussi :

Comment s'étirer après une séance de course à pied ?

Pendant l'entraînement comme en fin de compétition, vous devez prendre le temps de vous étirer afin de limiter les courbatures. Comment s’étirer après avoir couru ? Le point sur les principaux exercices à connaître et à réaliser.