Annuler
Menu
Accueil / Assurance Chien Chat / Conseils / Adoption d’un chien : notre guide complet

Adoption d’un chien : notre guide complet

Publié en avril 2022

Le chien est le meilleur ami de l’homme. Courses endiablées, jeux, câlins… Vous vous y voyez déjà. Mais êtes-vous vraiment prêt ? Adopter un chien vous engage pour de longues et belles années. Alors, comment et où trouver le bon ? La Matmut, dans le cadre de son assurance chien chat, vous accompagne pour choisir celui que vous attendez impatiemment.

Adoption d’un chien : les bonnes questions à se poser

Suis-je prêt à avoir un chien ?

Avant de vous lancer et d’adopter un chien, vous devez vous poser certaines questions afin d’évaluer si vous êtes en mesure, ou non, de subvenir à ses besoins :

  • Ai-je le temps de m’en occuper, de jouer avec lui et de le sortir ? ;
  • Ai-je suffisamment de place chez moi ? ;
  • Ai-je la patience nécessaire pour supporter les petites bêtises (accidents pipi, chaussures mâchouillées…) ? ;
  • Pourrai-je le prendre avec moi en vacances ou le faire garder ? ;
  • Le reste de la famille est-il d’accord pour accueillir un chien ? ;
  • Ai-je un budget suffisant pour adopter le chien et en prendre soin toute l’année (nourriture, jouets, toilettage…) ? ;
  • Ai-je le budget pour couvrir ses frais vétérinaires (vaccins, identification, traitements…) et/ou une mutuelle pour chien ?

La Matmut s’engage
En souscrivant à une mutuelle pour animaux Matmut, nous vous offrons un an d’abonnement premium au site Emprunte mon toutou, une solution de garde simple et sécurisée entre particuliers.

Choisir le bon chien

Vous craquez sur ce chien mignon ? Attention, l’aspect physique n’est pas le seul critère à prendre en compte. Certaines races de chien ont des traits de caractère et des besoins particuliers, qui ne seront peut-être pas compatibles avec votre mode de vie.

Les petits chiens s’adaptent mieux à la vie en appartement, mais ce n’est pas une science exacte ! Le jack russel terrier, par exemple, peut rapidement s’y sentir à l’étroit, alors qu’un gros chien calme, comme le dogue allemand, sera parfaitement à l’aise.

Si vous avez des enfants, essayez de privilégier les chiens doux et joueurs. Et, si vous avez déjà des animaux à la maison, imaginez quel pourrait être le nouveau compagnon (taille et caractère) compatible avec eux.

Lieu de vie du chien

Si vous habitez en appartement et travaillez toute la journée, comment le chien fera-t-il pour faire ses besoins ? Vous devez anticiper toute la logistique. Surtout que, sans distraction, le chien s’ennuiera rapidement, pourra faire des bêtises, aboyer et gêner le voisinage. La solitude peut aussi le rendre très malheureux.

Si vous avez un petit jardin, vous devrez tout de même sortir le chien pour des promenades plus longues. Explorer, jouer, se dépenser : voici les clés de son bonheur.

Bon à savoir
Pourquoi ne pas faire du sport avec lui ? Le canicross est très en vogue actuellement. Chien et maître, reliés par une laisse élastique, courent ensemble. De nombreux clubs peuvent vous accueillir.

Adopter un chien de catégorie

En France, les chiens de catégorie sont des animaux considérés comme dangereux. La détention de ces molosses d’attaque, de garde et de défense, requiert une excellente connaissance de leurs besoins et de leurs spécificités. Une formation est d’ailleurs exigée. Si vous avez des enfants, notamment en bas âge, prendre un chien de ce type est vivement déconseillé.

Adopter un chien de catégorie doit être une décision mûrement réfléchie. L’accueil de ces animaux est extrêmement réglementé, et vous devrez respecter plusieurs obligations pour pouvoir en posséder un. L’accès aux lieux publics leur est soit interdit, soit soumis au port d’une muselière et à la tenue en laisse.

À lire aussi : Chiens de catégorie 1 & 2 : tout savoir sur ces animaux dangereux

Adopter un chien âgé

Les chiens seniors sont fréquemment abandonnés et délaissés en refuge au profit de chiens plus jeunes. Pourtant ce sont des toutous « prêts à l’emploi » ! Déjà éduqués et propres, ils n’attendent que vous pour faire le plein d’amour, à donner et à recevoir. Un chien âgé est aussi plus calme, son caractère est forgé, vous n’aurez donc pas de mauvaises surprises.

Adopter un chien âgé, c’est également accueillir un animal qui espère une nouvelle famille depuis des mois, voire des années, enfermé dans un box. L’attachement, l’affection et la reconnaissance qui le lieront à ses sauveurs seront, sans aucun doute, illimités.

Où trouver un chien à adopter ?

SPA et associations

Abandonnés ou perdus, parfois maltraités, de nombreux toutous vous attendent en refuge et espèrent une nouvelle vie à vos côtés. Les associations vous demanderont une participation pour l’adoption du chien. Elle sert à couvrir une partie des frais vétérinaires engagés pour lui. En effet, l’animal vous sera remis identifié, stérilisé et vacciné.

Sur les sites internet des associations, vous trouverez généralement les photos et les descriptions des chiens disponibles. Vous aurez ainsi un premier aperçu, mais rien ne vaut le réel. Embarquez toute la famille, allez visiter le refuge et ses pensionnaires, et laissez la magie de la rencontre opérer.

Bon à savoir
Les bénévoles et les salariés des SPA connaissent très bien les animaux proposés à l’adoption. Ils vous guideront pour trouver le chien qui correspondra à vos attentes et qui pourra s’adapter sans problème à votre mode de vie.

Dons ou ventes entre particuliers

Tous les particuliers peuvent donner un chien ou un chiot sur des sites spécialisés, qui rassemblent leurs annonces. Pour que son offre soit valide, la personne doit préciser : l’âge du chien, son inscription ou non au LOF (Livre des origines français), son numéro d’identification ou celui de sa mère, et le nombre de bébés dans la portée.

S’il s’agit d’une vente, le particulier doit alors impérativement être enregistré et détenir un numéro SIRET. Selon sa situation, il prend le statut d’éleveur ou de vendeur.

Allez voir le chien sur place avant de le récupérer ou de l’acheter, et observez ses conditions de vie (place, propreté, état général des parents, etc.). La socialisation est une étape importante chez le chiot. Dès ses premières semaines, il doit être familiarisé avec d’autres humains et animaux, la maison et l’extérieur. Assurez-vous que cela a bien été le cas.

Élevage de chiens

Pour adopter un chien chez un éleveur en toute sérénité, prenez le temps de vérifier que ce dernier est déclaré comme tel, et possède de ce fait un certificat de capacité ainsi qu’un numéro SIRET.

Privilégiez les élevages où les chiots grandissent au sein de la famille, ils seront ainsi habitués et plus équilibrés. N’hésitez pas à demander à visiter, à rencontrer les chiots et leurs parents, même plusieurs fois. Si l’éleveur refuse, c’est mauvais signe, passez votre chemin.

L’appellation « chien de race » est réservée aux animaux possédant un pedigree, c’est-à-dire inscrits dans le livre des origines français (LOF). Ce document officiel garantit la généalogie du chien, sa race et l’absence de tares génétiques. Pour l’obtenir, les deux parents doivent eux-mêmes être LOF, et le chien, une fois adulte, devra être confirmé par un expert.

Combien coûte l’adoption d’un chien ?

Frais d’adoption d’un chien

Le coût de l’adoption d’un chien varie selon l’âge, la race et l’attribution d’un pedigree. Les chiots inscrits au LOF sont bien sûr plus chers que les autres. Pour un caniche, comptez de 600 à 1 000 euros, pour un labrador de 1 000 à 1 600 euros, et pour un chihuahua de 1 000 à 2 500 euros. L’éleveur cède le chiot identifié et primo-vacciné. À cela s’ajoutent les dépenses de stérilisation et de rappels de vaccin.

En refuge, par exemple à la SPA, prévoyez une participation d’environ 250 euros pour un adulte et 300 euros pour un chiot. L’animal est remis identifié, vacciné et stérilisé.

Budget annuel pour un chien

Le budget annuel pour un chien est d’environ 700 euros pour un animal de petite taille à plus de 1 000 euros pour un gros. Cette estimation intègre la nourriture, les jouets, les accessoires, les frais de toilettage et d’éducation.

Pour garder son chien en bonne santé, il faut lui procurer des soins réguliers : bains, entretien des ongles, brossage… Vous pouvez le faire vous-même, mais il est recommandé de faire appel à un toiletteur pour les tâches délicates.

Le vacciner est essentiel pour le protéger de maladies mortelles, et les rappels demandent un budget important. De plus, des dépenses inattendues peuvent s’ajouter si le chien a un accident ou tombe malade.

La solution Matmut
Pour couvrir une partie des frais de santé de votre compagnon et pouvoir faire face aux imprévus (accidents, maladies), la Matmut a créé deux formules d'assurance pour chien, Prim’ et Max’, pensées pour vous faciliter le quotidien.

Quelle est la meilleure période pour adopter un chien ?

La meilleure période pour adopter un chiot est au début du printemps. En effet, les moments de reproduction ont lieu en début d’automne et au milieu de l’hiver.

L’âge idéal pour le récupérer est de trois mois. Dans les 12 premières semaines de son existence, il se socialise au contact de ses congénères et apprend la propreté et la communication. Le séparer trop tôt peut générer des troubles du comportement.

Enfin, un chien adulte ou un senior peut être adopté toute l’année. Suivez attentivement les conseils qui vous seront donnés pour réussir l’intégration de ce nouveau membre de votre famille.

La Matmut vous accompagne...

Si vous vous décidez à adopter un chien, la meilleure solution pour lui assurer une santé de fer est de souscrire une assurance chien chat auprès de la Matmut.

Devis en ligne