Menu
Accueil / Assurance Moto / Conseils / Port des gants de moto homologués : Une obligation légale depuis le 20 novembre 2016

Port des gants de moto homologués
Une obligation légale depuis le 20 novembre 2016

Publié en novembre 2016 - Dernière mise à jour en janvier 2019

Auparavant simplement conseillé, le port des gants de moto homologués est devenu une obligation légale le 20 novembre 2016.
Cette obligation, concerne les conducteurs de motos, mais aussi les scooters, cyclomoteurs, quads et tricycles ainsi que leurs passagers.
Raisons ayant motivé cette décision, types de gants de moto à privilégier, sanctions encourues en cas de non-respect de la loi : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le port des gants à moto obligatoire.

Le port obligatoire des gants de moto : une mesure de sécurité nécessaire

Le gouvernement a décidé de renforcer la législation pour limiter les blessures graves aux mains et avant-bras. Porter la main à terre pour parer le choc lors d’une chute fait en effet partie des premiers réflexes des conducteurs de moto.

Quelques chiffres (1) clés concernant la sécurité routière et les motards :

7 motards sur 10 ont déjà chuté au moins 1 fois et près de la moitié ont été blessés.

La protection des motards n’est pas parfaite :

  • 24 % ne portent pas de blouson renforcé,
  • 12 % n’ont pas de gants de moto adaptés,
  • 72 % ne portent pas de pantalon renforcé,
  • 31 % n’ont pas de bottes ni de chaussures montantes,
  • 16 % des conducteurs de scooter n’ont aucun équipement en dehors du casque.

Quels gants de moto choisir ?

Obligation : les gants de moto doivent être revêtus du marquage CE. Vérifiez la présence du logo CE sur les étiquettes.

Vous avez 3 pictogrammes possibles en plus de celui CE.

Les gants doivent en outre :

  • couvrir totalement les mains et les poignets, sans réduire la capacité de conduite,
  • être renforcés aux articulations et à la paume et être pourvus d’une patte de serrage permettant leur parfait maintien en cas de glissade,
  • être étanches en cas d’humidité.

Quelle contravention pour les conducteurs ne portant pas leurs gants de moto ?

Une amende de 68 euros (45 euros en cas de paiement dans les 15 jours) et le retrait d’un point sur le permis de conduire sont prévus pour les contrevenants.

Bien au-delà de ces sanctions, le motard risque de graves blessures voire des séquelles physiques irréversibles. Le port des gants de moto, ainsi que des autres équipements de protection ne doit donc pas être négligé.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

L’assurance Moto Matmut protège les motards mais aussi leurs équipements.

Selon la formule d’assurance choisie, vous bénéficiez d’une indemnisation (2) allant jusqu’à 1 500 € pour vos équipements de protection. Casque, gilet airbag, blouson, gants, bottes…tous vos équipements de moto sont couverts.

Devis en ligne

Réviser sa moto avant le printemps

À lire aussi :

Réviser sa moto avant le printemps : les gestes pour un entretien optimal

Réviser sa moto avant le printemps sous-entend de la préparer en amont pour l'hivernage. En effet, une moto roule rarement l'hiver. Le froid, les intempéries et l'immobilité prolongée peuvent causer quelques dégâts. Retrouvez tous les gestes à effectuer pour un entretien optimal de votre deux-roues à la fin de l’hiver.

(1) Source : https://www.securite-routiere.gouv.fr/operations/equipezvous/infographie

(2) Dans les limites, plafonds et conditions définis au contrat.