Menu
Accueil / Assurance NVEI / Conseils / Assurance vélo électrique : les garanties importantes

Assurance vélo électrique : les garanties importantes

Publié en juin 2021

Rouler avec un vélo électrique comporte des risques. Si l'assurance n'est pas obligatoire pour circuler à vélo, il est essentiel de se protéger contre certains risques pour bénéficier d'une bonne couverture. Quelles sont les garanties indispensables pour circuler à vélo en toute sérénité ?

La responsabilité civile : la base pour bien rouler à vélo

La responsabilité civile vie privée couvre les amateurs de vélo contre les dommages qu'ils peuvent causer à autrui. Sans assurance responsabilité civile, tous les frais visant à réparer les dommages causés aux tiers devront être assumés par le responsable de l'accident. En général, la responsabilité civile est comprise dans le contrat d'assurance multirisques habitation de type résidence principale. Elle couvre tous les dommages matériels et / ou corporels causés à autrui. Tous les membres d'un même foyer déclarés lors de la souscription du contrat habitation sont en général couverts par cette garantie responsabilité civile pour les dommages qu'ils pourraient causer aux tiers. 

Bon à savoir
Les personnes pratiquant le vélo à titre professionnel, comme les livreurs et les coursiers par exemple, doivent souscrire une assurance spécifique. Le contrat multirisques habitation ne peut pas couvrir une activité professionnelle.

À lire aussi : Qu’est-ce que la responsabilité civile ?

Se couvrir contre les dommages corporels subis par le cycliste

Lorsqu’on circule à vélo, on s’expose à différents risques, comme une chute ou un accident avec d’autres véhicules, cyclistes et piétons. On peut même se faire très mal si l’on n’est pas équipé correctement. Zoom sur la couverture nécessaire en cas de dommages subis par le cycliste.

Blessure du cycliste suite à une chute

Lorsqu'un cycliste chute de son vélo et se blesse, c'est l'Assurance Maladie et sa mutuelle qui prennent en charge les frais de soin et d'hospitalisation. Toutefois, la perte de salaire en cas d'arrêt ne sera pas couverte, sauf si la convention collective le prévoit. Il faut donc penser à souscrire un contrat d'assurance spécifique pour couvrir le risque d'incapacité de travail, d'invalidité partielle ou totale, ou de décès. La garantie corporelle du cycliste, en option dans le contrat d'assurance 2R Liberté proposé par la Matmut, compense les pertes de gains professionnels pendant la durée de l'incapacité temporaire de travail à la suite d’un accident sous réserve d'avoir un taux d'incapacité permanente d'au moins 10%.

Accident de la circulation causé par un véhicule terrestre à moteur

En cas d'accident avec un véhicule terrestre à moteur, quel qu'il soit, le cycliste blessé est indemnisé par l'assureur responsabilité civile du véhicule en question, sauf s'il a commis une faute inexcusable ayant entrainé l'accident.

Cela doit être une faute inexcusable cause exclusive de l'accident de circuler de nuit à vélo, sans éclairage ni aucun équipement réfléchissant indiquant sa présence aux autres usagers de la route. Seules les personnes suivantes ne peuvent être responsables d’une faute inexcusable :

  • les personnes âgées de moins de 16 ans ;
  • les personnes de plus de 70 ans ;
  • les personnes titulaires au moment de l'accident d'un titre d'invalidité de 80 % minimum.

À lire aussi : Vélo à assistance électrique : tout ce qu’il faut savoir sur ce moyen de mobilité de plus en plus utilisé

Accident avec un autre cycliste ou un piéton

Tout dépend qui est responsable de l'accident. Si le cycliste assuré est responsable, sa responsabilité civile est engagée, comme cela a été vu précédemment. C’est donc sa garantie responsabilité civile qui prend en charge les dommages causés à autrui. Si le cycliste assuré n'est pas responsable, c'est l'assurance responsabilité civile de l'autre cycliste ou du piéton en faute qui prendra en charge les dommages corporels ou matériels subis.

Protéger son vélo contre les dommages

Un vélo représente un certain coût – surtout s'il est équipé d'un système électrique. Aussi, une assurance dédiée au vélo peut prendre en charge certains événements comme un vol, des dommages causés par accident, une catastrophe naturelle, un incendie, etc. C’est le cas de l’assurance 2R Liberté de la Matmut qui couvre les vélos contre :

  • le vol et la tentative de vol avec effraction d'un local privé ;
  • le vol avec agression ;
  • les incendies, attentats, tempêtes, catastrophes naturelles ou technologiques ;
  • les dommages accidentels suite à un choc contre un véhicule, une chute et les événements naturels.

Il est à noter que la garantie « vol en tout lieu » peut également être souscrite en option.

Bon à savoir
Avant de souscrire une assurance dédiée à votre vélo, prenez bien le temps de vérifier ce qui est pris en charge et ce qui ne l’est pas.

À lire aussi : B.A.-BA : tout savoir sur l’achat d’un vélo électrique

La Matmut vous accompagne

    Pour prendre la route en toute sérénité avec votre vélo électrique, optez pour l'assurance 2R Liberté de la Matmut. 

Devis en ligne