Menu
Accueil / Assurances Accidents de la vie / Conseils / Brûlure : comment réagir ?

Brûlure : comment réagir ?

Publié en octobre 2021

Les brûlures font malheureusement partie des blessures domestiques courantes. Blessures qui demandent d’être vite et bien traitées si l’on veut éviter une aggravation. Mais comment faire ? Évaluation de la gravité, bons réflexes à avoir et gestes à éviter : retrouvez tous nos conseils pour bien réagir en cas de brûlure.

Comment évaluer la gravité de la brûlure ?

En cas de brûlure, il est primordial de pouvoir évaluer le plus justement la gravité de la blessure afin de savoir précisément comment réagir. L’urgence face à cet   ne sera pas la même pour une brûlure superficielle ou profonde.

Pour évaluer correctement la brûlure, il convient de vérifier l’aspect de la peau et d’éventuelles lésions. On distingue ensuite plusieurs degrés de gravité :

  • Brûlure au 1er degré : la peau apparaît rouge, douloureuse, sèche mais ne présente pas de cloque. C’est par exemple le cas des coups de soleil.
  • Brûlure superficielle au 2e degré : la peau est rouge, gonflée, très douloureuse et présente des cloques contenant un liquide clair.
  • Brûlure profonde au 2e degré : les cloques apparaissent blanchâtres. Dessous, la peau brûlée est plus pâle. Les lésions sont moins douloureuses, signe que les terminaisons nerveuses sont sans doute touchées.
  • Brûlure au 3e degré : la plaie apparaît brune voire noire, et creusée. Les tissus voisins peuvent être, eux, gonflés, mais sans présence de cloque. Seul le contour de la plaie est douloureux car les terminaisons nerveuses sont détruites.

À lire aussi : Brûlures : nos conseils pour les éviter 

Que faire en cas de brûlure ?

En cas de brûlure, il convient de réagir rapidement mais en respectant certaines étapes afin de ne pas empirer la situation. Tout dépend de la gravité de la blessure.

Séparer la peau de la source de chaleur

Le premier des réflexes à avoir est de séparer – si c’est possible sans risque – la source de chaleur de la peau brûlée. S’il s’agit d’un objet chaud, dégager la personne ou la partie brûlée de cet objet.

Si vous ne parvenez pas à les séparer – peau collée, objet ou vêtement fondu - surtout n’insistez pas, vous risqueriez d’arracher la peau. Il convient alors de refroidir rapidement la brûlure en la passant sous l’eau, à environ 15°C. Passez toute la zone brûlée sous l’eau.

Si la cause de la brûlure est un incendie, éloignez la personne de la source de chaleur si cela ne vous met pas en danger et appelez immédiatement le 18 (pompiers) ou le 112 (numéro d’urgence européen).

Le conseil prévention

Afin de prévenir le risque de brûlure, dotez-vous de kit de premiers secours que vous tenez à disposition. Aussi, pensez à vous équiper d’un extincteur et d’une couverture anti-feu à la maison – à utiliser selon le type de d’accident (incendie ou départ de feu)

Refroidir la brûlure

Comme abordé dans le point précédent, il faut rapidement refroidir la brûlure. Cela permet d’empêcher la propagation et une aggravation de la blessure et des lésions cutanées.

Vous pouvez appliquer la règle des 3 « 15 » : placez la partie brûlée à 15 cm d’un robinet d’eau froide, à environ 15°C, pendant au moins 15 minutes. Vous pouvez ensuite appliquer un pansement stérile et légèrement humide sur la brûlure.

Bon à savoir

Vous pouvez soigner vous-même une brûlure s'il s'agit d'une brûlure au 1er degré ou une blessure superficielle au 2ème degré. Au-delà, prévenez les secours pour une prise en charge optimale.

Retirer les vêtements et bijoux

Si cela est possible, en cas de brûlure, il faut retirer les vêtements et les bijoux à proximité de la blessure pour pouvoir la traiter et la soigner correctement. Agissez avec prudence : la zone brûlée est très sensible. Couvrez cette partie avec un linge propre et sec en coton. Également, couvrez la personne brûlée afin de lui éviter un choc de température.

En revanche, si un vêtement synthétique a fondu et colle à la peau, il ne faut surtout pas l’enlever, vous risqueriez d’arracher la peau et d’aggraver la situation. Passez la partie brûlée sous l’eau et, si le tissu colle encore, il est préférable de découper le tissu autour de la plaie, et d’attendre l’intervention des secours.

Brûlure : quels sont les gestes à éviter ?

On l’a vu ci-dessus, en cas de tissus qui accrochent la peau, il ne faut surtout pas insister et tenter à tout prix de l’enlever. Mais ce n’est pas le seul mauvais réflexe à éviter.

Au moment de passer la brûlure sous l’eau, maintenez une température aux alentours de 15°C. Surtout, évitez impérativement d’appliquer de l’eau glacée ou, pire, directement de la glace à même la blessure. Vous risqueriez de provoquer une brûlure par le froid qui aggraverait la situation malgré votre envie de bien faire.

Également, ce que l’on surnomme traditionnellement les « recettes de grand-mère » sont à proscrire. Par exemple, il ne faut pas appliquer de crème ou de pommade, et encore moins des corps gras tels que du beurre ou de l’huile sur la brûlure. Il est préférable de laisser les secours ou un professionnel de santé prescrire des pommades spécifiques.

À retenir

Si vous avez le moindre doute sur la manière de soigner une brûlure, ne prenez aucun risque et prévenez les secours en composant le 18 (pompiers), le 15 (Samu) ou le 112 (numéro d’urgence européen).

À lire aussiAccidents domestiques : comment protéger les enfants ?

La Matmut vous accompagne

Le contrat Multirisques Accidents de la Vie Matmut protège parents et enfants en cas d'accidents domestiques grâce à une protection adaptée à vos besoins.

Devis en ligne

accidents domestiques protéger enfants

A lire aussi : 

Accidents domestiques : comment protéger vos enfants ?

Les brûlures représentent des accidents domestiques courants. En effet, elles ont lieu majoritairement à domicile. Enfants en bas âge, personnes âgées, personnes inattentives… Tout le monde peut être touché et les conséquences peuvent être lourdes. Afin d’éviter tout accident, la Matmut vous propose quelques conseils.