Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Les idées reçues sur les voitures électriques

Les idées reçues sur les voitures électriques

Publié en Mars 2020 - Mis à jour en Septembre 2020

D'après le baromètre Avere-France(1) , on compte plus de 200 000 voitures électriques en circulation en 2019. De plus en plus populaires, les voitures électriques sont pourtant victimes de préjugés et d'idées reçues sur bien des points. Quelles sont ces idées reçues ?

Les voitures électriques sont plus chères que les voitures à moteur thermique

Parmi les principales idées reçues autour de la voiture électrique, on retrouve celle du prix d’achat. Si acheter voiture électrique coûte plus cher que d’acheter une voiture de même gamme à moteur thermique, il faut toutefois prendre en compte certains éléments qui font pencher la balance du côté de l’électrique. En effet, au moment de l’achat, le propriétaire du véhicule se voit octroyer un bonus écologique à hauteur de 6 000 € faisant baisser la facture d’une façon non négligeable. Par la suite, il faut savoir qu’immatriculer ce type de véhicule coûte également moins cher que pour une homologue à moteur thermique, selon la région où est immatriculé le véhicule. Dans certaines régions, le montant de l’immatriculation peut être réduit de moitié voire en totalité. Dans ce dernier cas, il ne restera que la taxe de gestion et la redevance d’acheminement à payer – soit quelques euros.

 À lire aussi : Comment bénéficier du bonus écologique et quel impact sur l'assurance auto ?

Par ailleurs, au quotidien, miser sur l’électrique permet de réduire le budget voiture de manière importante :

  • un carburant moins cher : le prix du carburant (essence et diesel) n’ayant de cesse d’augmenter, l’électrique devient un allié sérieux pour le budget des ménages puisqu’un plein pour une voiture électrique revient 8 fois moins cher que pour une voiture à moteur thermique
  • frais d’entretien moins importants : pas de vidange à réaliser, pas d’embrayage à réparer, et une usure des freins restreinte
  • stationnement gratuit dans une majorité de villes en France
  • une assurance auto souvent moins chère pour l’électrique

La voiture électrique a peu d’autonomie

La technologie utilisée pour concevoir les véhicules électriques a beaucoup évolué et continue de le faire constamment. La plupart de ces voitures fonctionnent très bien pendant 240 km à 300 km avant recharge, pour les modèles les plus répandus. Si cette autonomie est évidemment moindre que celle des véhicules thermiques, elle permet de faire des courts et des moyens trajets.

À lire aussi : 5 astuces pour économiser la batterie de sa voiture électrique

Recharger une voiture électrique prend du temps

Autre idée reçue sur les voitures électriques : le temps de charge jugé trop long. En réalité, tout dépend de leur capacité en kWh et de la puissance de la source électrique. Si vous rechargez votre véhicule avec une prise classique, il faudra effectivement plusieurs heures pour le charger entièrement – entre 16h et 21h pour les modèles les plus courants. Si vous installez une prise Green’Up dans votre maison, vous pourrez réduire ce temps de charge par deux. Mieux encore, si vous installez un amplificateur mural Wallbox, le temps de charge est lui réduit par trois. Par ailleurs, si vous utilisez une des bornes rapides disponibles dans certaines stations et parkings publics, vous pourrez recharger votre voiture en moins d’une heure.

À lire aussi : Tout savoir sur l’installation d’une borne de recharge chez soi

Bon à savoir
Il existe près de 28 000 points(2) de recharge disponibles dans plus de 10 000 stations en France. À noter que le gouvernement s’est fixé un objectif de 100 000 bornes de recharge électrique accessibles dans l’Hexagone, d’ici 2022.

Les voitures électriques sont moins puissantes

Là encore, il s'agit d'une idée reçue. Les modèles électriques de Tesla sont par exemple des voitures extrêmement puissantes qui peuvent atteindre les 100 km/h en moins de 4 secondes et peuvent rouler jusqu'à 240 km/h en vitesse de pointe. Plus rapide que certaines voitures thermiques ! Outre Tesla, d'autres marques s'en sortent très bien également et proposent de véhicules électriques avec des vitesses de pointe oscillant entre 135 km/h et 145 km/h. Des vitesses amplement suffisantes pour vos déplacements.

À lire aussi : Voiture hybride ou électrique : comment choisir ?

Les voitures électriques se revendent mal d’occasion

Encore un préjugé sur les voitures électriques qui s’avère faux. En effet, certains modèles de voitures électriques ont un véritable succès sur le marché de l’occasion, surtout si elles ont parcouru peu de kilomètres. En effet, leur revente a connu un rebond de 55 % entre 2019(3) et 2018. Elles deviennent particulièrement attractives sur le plan économique pour les foyers qui cherchent à réduire leur budget voiture mais ne peuvent investir dans un modèle neuf.

 À lire aussi : Voitures électriques : où en est-on en France ?

 

La Matmut vous accompagne

La Matmut propose des contrats d’assurance auto sur mesures. Vous choisissez les options à souscrire en plus ou non pour une couverture adaptée à l’usage que vous faites de votre véhicule. Sachez qu’il existe aussi une assurance auto spécialement conçue pour votre voiture électrique.

Devis en ligne

(1) Source : https://www.clubic.com/transport-electrique/actualite-872366-barometre-combien-voitures-electriques-circulation-france.html
(2) Source : https://www.zeplug.com/blog/7-chiffres-cles-sur-les-bornes-de-recharge-pour-vehicule-electrique-en-france/
(3) Source : https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-ventes-de-voitures-electriques-doccasion-grimpent-en-fleche-1360717