Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Voiture hybride ou électrique : comment choisir ?

Voiture hybride ou électrique : comment choisir ?

Publié en mai 2021

Voiture électrique, voiture hybride, hybride rechargeable… Pas facile de s’y retrouver parmi les nouveaux modèles de véhicules sur le marché automobile. Motorisation, fonctionnement, avantages et inconvénients : retrouvez dans ce dossier les différences à connaître entre ces voitures nouvelle génération.

Une voiture électrique : qu’est-ce que c’est ?

Une voiture électrique se caractérise par son moteur électrique. Ce type de motorisation est alimenté uniquement grâce à l’énergie électrique fournie par la batterie du véhicule. Une voiture électrique est donc dépourvue de moteur thermique, et par la même occasion de réservoir de carburant.

La batterie de la voiture électrique se recharge sur des bornes soit à domicile, soit en station, soit publiques. Ce type de véhicule fonctionne grâce à l’électricité, c’est la raison pour laquelle on peut afficher sa puissance en kilowatts (kW), mais aussi en chevaux (ch.). Les chevaux sont l’unité qui permet de décrire la puissance des véhicules thermiques classiques, fonctionnant avec un moteur à combustion alimenté par de l’essence ou du gazole.

À lire aussi : Les idées reçues sur les voitures électriques

Une voiture hybride : qu’est-ce que c’est ?

La voiture hybride est – comme son nom l’indique – une hybridation entre une voiture électrique et une voiture thermique. Un véhicule hybride est doté de deux motorisations : un moteur thermique qui fonctionne à l’essence, et un ou plusieurs moteurs électriques. Lors d’un trajet, un véhicule hybride peut donc fonctionner en 100 % électrique, en 100 % thermique, ou alterner entre les deux motorisations.

À lire aussi : Voitures électriques, où en est-on en France ?

Quelles différences y a-t-il entre micro-hybride, hybride et hybride rechargeable ?

Il existe plusieurs types de véhicules hybrides sur le marché automobile, chacun avec ses spécificités.

Le micro-hybride

Le micro-hybride, aussi appelé hybridation légère, désigne ce que l’on appelle plus généralement le système start & stop, qui permet d’optimiser le rendement d’un moteur thermique. À l’usage, le moteur se coupe automatiquement à l’arrêt (feux rouges, stop, etc.) et redémarre dès qu’on relâche la pédale de frein ou que l’on accélère. Cette technologie permet de limiter légèrement la consommation de carburant et de réduire les émissions polluantes à l’arrêt.

Le véhicule hybride

Le véhicule hybride propose quant à lui un moteur thermique combiné à un véritable moteur électrique et une petite batterie généralement dotée d’une capacité de 1 kWh. Un véhicule hybride n’est pas rechargeable sur une borne. C’est donc l’énergie cinétique récupérée lors des phases de décélération et de freinage qui permet de recharger la batterie du moteur électrique.

Moteur thermique et moteur électrique peuvent fonctionner simultanément sur un véhicule hybride, ou chacun leur tour selon les besoins du conducteur à l’instant T. À l’arrêt, les deux moteurs se coupent. Au redémarrage, le moteur électrique est systématiquement sollicité. En effet, ce dernier est plus efficace à bas régime, alors que le moteur thermique devient efficace à partir de 25 km/h environ. Le moteur thermique peut aussi fonctionner en complément ou en remplacement de l’électrique, en fonction de la puissance demandée ou pour permettre de recharger la batterie du moteur électrique.

Contrairement au micro-hybride, le véhicule hybride permet une baisse significative de la consommation en carburant et des émissions polluantes. Toutefois, l’utilisation du moteur électrique est extrêmement limitée, contrairement à l’hybride rechargeable, et n’offre à la voiture que 2 km d’autonomie environ en 100 % électrique. C’est donc un modèle particulièrement intéressant pour un usage en ville, où les accélérations et les freinages sont fréquents.

Le véhicule hybride rechargeable

Comme son nom l’indique, un véhicule hybride rechargeable peut être rechargé sur une borne. Ces véhicules offrent une autonomie plus importante que les véhicules micro-hybrides ou hybrides, puisqu’ils sont dotés d’une batterie plus conséquente.

Leur capacité – généralement comprise entre 5 et 10 kWh – leur permet de rouler entre 30 et 60 km environ, uniquement en électrique. À ce titre, les voitures hybrides rechargeables sont aussi pourvues de moteurs électriques plus puissants, leur permettant d’atteindre jusqu’à 130 km/h. Dès lors, avec un moteur puissant, une autonomie électrique de plusieurs dizaines de kilomètres, et l’association avec un moteur thermique, l’hybride rechargeable permet de répondre à tous les usages (urbain, routier, autoroutier).

À lire aussi : Véhicule autonome : quels sont les différents niveaux d’autonomie ?

Hybride et électrique : quelles différences en termes d’autonomie ?

Pour un véhicule hybride, l’autonomie en mode électrique est quasi nulle puisqu’il n’est possible de parcourir qu’un à deux kilomètres. L’autonomie totale du véhicule dépend du moteur thermique, qui prend le relais de l’électrique.

Avec une voiture hybride rechargeable, il est possible de rouler plusieurs dizaines de kilomètres en 100 % électrique, du fait de la capacité plus importante de la batterie. Toutefois, l’autonomie électrique dépend aussi de la conduite. Plus celle-ci est souple, plus l’autonomie sera grande. Une fois la batterie électrique épuisée, le moteur thermique lui succède et peut alors augmenter l’autonomie du véhicule de plusieurs centaines de kilomètres.

L’autonomie d’une voiture électrique dépend elle aussi de la capacité de la batterie. À ce titre, les véhicules les plus performants et haut de gamme peuvent être dotés de batteries d’une capacité de 100 kWh. Cela leur offre une autonomie d’environ 500 à 600 km. Mais les batteries fournies dans les véhicules électriques les plus répandus ont généralement une capacité de l’ordre de 40 ou 50 kWh. Cela leur permet de rouler environ 300 à 400 km. Là aussi, le type de conduite (souple ou sportive) ainsi que la vitesse (en ville, sur route ou autoroute) et le type de route (montagne, plaine, etc.) influent sur l’autonomie.

À lire aussi : Qu’est-ce que l’éco-conduite ?

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’électrique et de l’hybride ?

Un véhicule hybride permet de réaliser des économies importantes sur la consommation de carburant et de réduire les émissions polluantes. Non rechargeable, il n’y a pas besoin de devoir gérer les recharges du véhicule. C’est un modèle intéressant en ville, mais pas pour un usage routier, compte tenu de son autonomie en 100 % électrique quasi nulle.

Une voiture hybride rechargeable offre un net avantage grâce à la combinaison de deux moteurs allongeant considérablement son autonomie. Le moteur électrique permet de réaliser des économies de carburant et évite de polluer, tout en offrant plusieurs dizaines de kilomètres d’autonomie. Sa combinaison avec un moteur thermique lui offre une autonomie globale de plusieurs centaines de kilomètres. En revanche, ce type de véhicule nécessite d’être rechargé quotidiennement et le coût à l’achat est élevé. De plus, l’entretien du moteur thermique doit être fait régulièrement, contrairement à un véhicule électrique.

Un véhicule électrique offre un réel confort de conduite. Elle peut être fluide et souple pour qui veut une conduite tranquille, mais aussi très pêchue, avec un couple important pour les amateurs d’accélérations. L’électrique est silencieux, ne rejette aucune émission polluante et permet de réaliser d’importantes économies. Plus besoin d’aller à la station essence et de faire de vidange, de révision, etc. En revanche, le coût d’achat est élevé voire très élevé, et les infrastructures de recharge pas assez nombreuses. En effet, avec un véhicule 100 % électrique, il faut gérer son autonomie et anticiper les recharges pour ne pas tomber en panne d’électricité. Contrairement à un véhicule hybride, aucun moteur thermique ne prend la suite lorsque la batterie est à plat.

À lire aussi : Comment bénéficier du bonus écologique et quel impact sur l'assurance auto ?

La Matmut vous accompagne

Avec la Matmut, bénéficiez d’un contrat d’assurance auto sur mesure. Conducteur de véhicule électrique, sachez qu’il existe également une assurance adaptée aux voitures électriques.

Devis en ligne