Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Aides à la location : qu'est-ce que c'est et comment y avoir accès ?

Aides à la location : qu'est-ce que c'est et comment y avoir accès ?

Publié en avril 2021

Vous êtes étudiant et vous venez de trouver votre logement. Mais disposez-vous de suffisamment de fonds pour régler les dépenses quotidiennes inhérentes à la location de votre appartement ? Pas de panique, il existe différentes aides à la location vous permettant de réduire ou de régler vos dépenses en lien avec votre logement (dépôt de garantie, loyer). Quelles sont ces aides à la location ?

Des aides pour avancer le dépôt de garantie

Au moment de signer le bail de votre logement, vous devez régler le dépôt de garantie. Ce dépôt de garantie correspond en général au montant d'un loyer. Cette somme peut donc s'avérer importante pour les bourses les plus serrées. Heureusement, vous pouvez profiter de quelques aides.

L'avance Loca-Pass

Loca-Pass est une aide qui permet de régler le dépôt de garantie (dans la limite de 1200 €) en une seule fois au bailleur et de rembourser ensuite petit à petit la somme à Loca-Pass. Cette avance sans frais est accessible aux personnes suivantes :

  • salariés d'une entreprise du secteur privé non agricole sans limite d'âge (les salariés du secteur agricole disposent d'un autre dispositif) ;
  • les moins de 30 ans en formation professionnelle ou en recherche d'emploi ;
  • les étudiants disposant d'une convention de stage, d'un statut d'étudiant boursier d'État français ou les étudiants salariés disposant d'un CDD ou des CDD d'une durée de 3 mois cumulés minimum est nécessaire.

La demande doit être réalisée au plus tard 2 mois après l’entrée dans le logement. Il faudra donc avancer le dépôt de garantie au moment de la signature du bail. Le remboursement du dépôt de garantie commence 3 mois après versement et doit être réalisé dans un délai de 25 mois. Pour bénéficier de l’avance Loca-Pass, il convient de se rapprocher d’Action Logement.

Les aides du Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Le Fonds de solidarité pour le logement vient en aide aux personnes ayant des difficultés à régler certaines dépenses en lien avec leur logement (dépôts de garantie, loyers, factures, etc.). À l'entrée au logement, le FSL peut intervenir pour payer diverses dépenses :

  • le dépôt de garantie ;
  • le premier loyer ;
  • les frais d'agence ;
  • les frais de déménagement ;
  • l'assurance du logement ;

Cette aide peut prendre deux formes : une subvention ou un prêt à rembourser.

Pour en bénéficier, il faut se rapprocher de son département. En effet, chaque territoire a ses conditions d'attribution du FSL. Faites appel à un travailleur social pour composer votre dossier. Le FSL étudiera votre situation avec l'ensemble des ressources dont vous disposez, hors aides financières allouées (APL, ARS ou AEEH).

À lire aussi : Caution locative : en colocation, en appartement ou en maison : tout ce qu’il faut savoir

Des aides pour payer les loyers du logement

Une fois que vous êtes installé dans votre appartement, des aides financières peuvent vous être attribuées pour vous aider à régler votre loyer.

Aide personnalisée au logement (APL) et Allocation de logement social (ALS)

La première démarche à réaliser après vous être installé dans votre logement : faire une demande d'allocation personnalisée au logement auprès de la CAF. Cette première aide est versée en fonction de la situation du logement, qui doit être conventionné. Si vous n'avez pas droit aux APL, vous pouvez peut-être prétendre à l'Allocation de logement social (ALS).

L'APL et l'ALS sont deux aides financières versées si le locataire respecte les conditions suivantes :

  • être titulaire du bail sans lien de parenté avec le propriétaire du logement ;
  • disposer d'un logement décent constituant la résidence principale ;
  • respecter les conditions de ressources.

Le montant de ces aides dépend de la situation de famille, des ressources, du montant du loyer et / ou du lieu de résidence. Rendez-vous sur le site de la CAF pour faire votre demande.

L'aide MOBILI-JEUNE®

Les jeunes peuvent également se tourner vers Action Logement pour profiter de l'aide MOBILI-JEUNE®. Cette aide renouvelable permet de prendre en charge une partie du loyer, jusqu'à 100 €, chaque mois et pendant un an. Le calcul est effectué sur le loyer après déduction de l'Aide au Logement, à partir de la quote-part de loyer, des diverses aides au logement perçues et des justificatifs transmis.

Cette aide est versée au choix, mensuellement, tous les deux mois ou chaque semestre. Pour en bénéficier, il faut être en formation en alternance et être âgé de moins de 30 ans. Cette aide est cumulable avec l’avance Loca-Pass.

L’aide MOBILI-JEUNE® VTE

Les jeunes participant au dispositif Volontariat Territorial en Entreprise (VTE) peuvent profiter de l'aide MOBILI-JEUNE® VTE. Cette aide fonctionne comme l'aide MOBILI-JEUNE® « classique », à la différence qu'elle est versée en une seule fois, dans l'année. Cette aide est aussi cumulable avec l'avance Loca-Pass.

À lire aussi : Logement : quels justificatifs peuvent être demandés pour louer un appartement ?

La Matmut vous accompagne

L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires. Pour s’adapter aux besoins de ses assurés, la Matmut a créé un contrat d’assurance habitation adapté aux jeunes.

Devis en ligne