Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Poêle à bois ou poêle à granulés, que choisir ?

Poêle à bois ou poêle à granulés, que choisir ?

Publié en février 2021

Écologiques et économiques, les poêles à bois et les poêles à granulés sont des équipements de chauffage de plus en plus plébiscités par les particuliers. Mais entre le poêle à bois et le poêle à granulés, lequel choisir ? Pour vous aider dans votre choix, découvrez l’utilisation de chacune de ces solutions ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Le poêle à bois : un chauffage d’appoint économique

Le poêle à bois est généralement utilisé comme chauffage d'appoint dans les maisons. Il vient en complément d'un autre système de chauffage (électrique, gaz, etc.), en raison de son rendement qui varie entre 70 et 80 % selon les modèles. Il permet de chauffer une ou plusieurs pièces d'une maison en fonction de la superficie.

 Quels sont les avantages du poêle à bois ?

Le poêle à bois possède bien des avantages pour ses utilisateurs.

  • Un prix à l'achat raisonnable

Le poêle à bois est un système économique à l'achat, puisque les prix oscillent entre 1 500 et 2 000 €. Il coûte en moyenne deux fois moins cher que son concurrent, le poêle à granulés.

  • Un combustible peu onéreux

Les bûches sont des combustibles au prix compétitif. Le prix du stère de bois varie entre 40 et 120 € selon les essences choisies et la région d'achat. Là encore, le prix est moins élevé que celui des granulés.

  • Un coût d'utilisation peu élevé

Le coût d'utilisation d'un poêle à bois est de 3 à 3,5 centimes par kWh PCI, une solution de chauffage très économique, donc.

Quels sont les inconvénients du poêle à bois ?

Bien entendu, le poêle à bois a aussi quelques inconvénients.

  • Un rendement moindre

S'il est économique et écologique, le poêle à bois possède un rendement moins important que d'autres solutions de chauffage. Sa chaleur se ressent principalement à proximité du poêle et la température descend rapidement lorsque l’on s'en éloigne. C'est pourquoi il est souvent utilisé comme chauffage d'appoint.

  • Une autonomie limitée

Une bûche de bois peut chauffer pendant 4 à 12 h selon le type de bois choisi. Il est donc nécessaire de réapprovisionner le poêle régulièrement pour chauffer en continu.

  • Un stockage obligatoire

Les bûches de bois prennent de la place et tout le monde ne peut stocker plusieurs stères de bois chez soi. Il faut donc avoir un lieu de stockage à l'extérieur, capable de contenir les stères.

À lire aussi : Poêle et cheminée : les règles pour se chauffer au bois en sécurité

Le poêle à granulés

Le poêle à granulés peut également être utilisé comme chauffage d'appoint mais son rendement, pouvant atteindre jusqu’à 95 %, lui permet d'assurer le chauffage d'un logement répondant aux normes RT 2012. La chaleur qu'il diffuse est plus durable que celle du poêle à bois.

 Quels sont les avantages du poêle à granulés ?

Comme le poêle à bois, le poêle à granulés possède bien des avantages.

  • Une chaleur diffuse et constante

Contrairement au poêle à bois, le poêle à granulés offre une chaleur diffuse permettant de maintenir une température constante sur la durée et de chauffer une plus grande surface. Les granulés ont un pouvoir calorifique plus important offrant une combustion plus dense. Ils consomment moins de combustibles pour une production de chaleur plus importante.

  • Une bonne autonomie

Autre avantage du poêle à granulés par rapport au poêle à bois : son autonomie. Il peut être alimenté de manière automatique, par un réglage prédéfini. Ainsi, aucune intervention n'est nécessaire pour son fonctionnement. Par ailleurs, il est possible de programmer la température souhaitée, optimisant son rendement et les dépenses énergétiques qui y sont liées.

  • Un stockage plus simple

Si le bois prend beaucoup de place, les granulés sont stockés dans des sacs à l'abri de l'humidité, nécessitant ainsi moins d'espace de stockage pour les utilisateurs. 

  • Un combustible bon marché

Comme le bois, le granulé est un combustible peu onéreux, permettant ainsi de réduire la facture énergétique d'un foyer.

 Quels sont les inconvénients du poêle à granulés ?

Parmi les principaux inconvénients du poêle à granulés, on retrouve son coût (achat, installation, utilisation) mais aussi le bruit qu’il peut générer.

  • Un coût à l'utilisation plus cher que le poêle à bois

Si le poêle à bois coûte entre 3 et 3,5 centimes par kWh PCI, le poêle à granulés coûte entre 4,7 et 6,7 centimes par kWh PCI. Ce coût peut toutefois être réduit selon la programmation mise en place.

  • Un équipement et une installation plus onéreux

Le poêle à granulés coûte plus cher qu'un poêle à bois. À cela s'ajoute le prix de l'installation qui peut être également élevé puisque, pour fonctionner, le poêle à granulés doit être relié au système électrique. Cela demande une installation plus complexe et donc plus onéreuse que celle d'un poêle à bois.

Bon à savoir
Si un poêle à granulés est plus cher qu'un poêle à bois, à l'achat, son prix peut être réduit grâce aux nombreuses aides financières existantes.

  • Un équipement parfois bruyant

Le poêle à granulés peut s'avérer assez bruyant selon le modèle choisi. En effet, son système de ventilation peut être particulièrement bruyant au démarrage. Par ailleurs, le bruit de fonctionnement peut aussi venir de la vis d'alimentation.

Poêle à bois ou à granulés : entretien obligatoire

Que vous choisissiez un poêle à bois ou un poêle à granulés, une chose reste obligatoire : son entretien. Deux ramonages par an sont nécessaires pour garantir la sécurité et augmenter la durée de vie de l'équipement choisi. Pensez à prévoir un ramonage pendant la période de chauffe. En cas de défaut d'entretien, vous vous exposez à des risques d'incendie. Si un incendie se déclare en raison d’un conduit de poêle mal entretenu, l'assurance peut refuser toute indemnisation ou en réduire le montant.

 À lire aussi : Ramonage des conduits de cheminée et assurance habitation

La Matmut vous accompagne

Pensez à assurer votre logement avec un contrat d’assurance habitation adapté à votre situation : locataire, propriétaire, résidence principale ou secondaire, propriétaire non-occupant. Faites votre choix et protégez-vous en cas de sinistre.

Devis en ligne