Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Les risques de la pollution de l’air pour la santé

Les risques de la pollution de l’air pour la santé

Publié en mai 2018 - Mis à jour en octobre 2020

La pollution de l’air est loin d’être inoffensive. Chaque année, pas moins de 48 000* Français meurent du fait de la pollution, tandis que d’autres constatent différents effets sur leur santé. Maladies respiratoires aiguës et chroniques ou encore maladies cardio-vasculaires : les conséquences de la pollution sur la santé peuvent prendre différentes formes. Que devez-vous connaître sur la pollution de l’air ? Quels sont les gestes à adopter au quotidien pour s'en protéger, que cela soit chez soi ou à l’extérieur ?

Qu'est-ce que la pollution?

La pollution de l'air est due aux émissions de gaz et de particules dans l'atmosphère émanant des voitures et des produits chimiques par exemple.

Il existe deux types distincts de pollution :

  • la pollution intérieure :

La qualité de l'air est souvent moins bonne à l'intérieur qu'à l'extérieur alors que nous y passons l'essentiel de notre temps. Cela s'explique par la présence de polluants chimiques et biologiques : tabac, monoxyde de carbone, produits de bricolage et ameublement, cosmétiques et produits ménagers, humidité et moisissures, légionnelles, amiante, plomb...

  • la pollution extérieure :

L'altération de la qualité de l'air est due aux polluants d'origine naturelle ou produits par les activités humaines : particules fines, fumées d'usines, pesticides, hydrocarbures, pollution des véhicules, pollens...

Qu'est-ce qu'un pic de pollution?

On parle de pic de pollution de l'air lorsqu'est dépassé, ou risque d'être dépassé, l'un des seuils d'information ou d'alerte définis par la réglementation pour les quatre polluants suivants :

  • ozone
  • dioxyde d'azote
  • dioxyde de soufre
  • particules fines de taille inférieure à 10 micromètres

Lors d'un pic de pollution, il est recommandé de prendre certaines mesures pour protéger sa santé (comme éviter les activités physiques en plein air) et l'environnement : réduire la vitesse autorisée et/ou mettre en place une circulation alternée.

Quels sont les risques de la pollution de l'air sur notre santé?

D'après un grand nombre d'études, les scientifiques observent un lien entre pollution atmosphérique, mortalité, cancers et autres maladies à plus ou moins long terme et plus ou moins graves.

Trois organes du corps humain sont principalement affectés par la pollution : 

  • les poumons : maladies respiratoires, allergies, asthme
  • le cœur : problèmes cardiaques, infarctus du myocarde
  • le cerveau : problèmes neurologiques, accidents vasculaires cérébraux

Attention aux personnes les plus « sensibles » : nourrissons, enfants, femmes enceintes et personnes âgées pour qui la pollution représente de grands risques pour leur santé, même à faible niveau.

Au-delà de notre santé, la pollution affecte également notre environnement à long terme ! 

La pollution atmosphérique en chiffres*

La qualité de l'air est importante pour préserver la santé de chacun, notamment au vu des chiffres suivants :

  • 15 000 litres d'air respirés par personne chaque jour, soit 9 litres d'air par minute
    • la concentration de polluants dans l'habitat est 3 à 5 fois plus importante qu'à l'extérieur
  • plus de 9 personnes sur 10 vivent dans un lieu où la qualité de l'air est mauvaise

Les gestes à  adopter lors d'un pic de pollution et au quotidien

Se prémunir des effets néfastes de la pollution sur la santé est possible en adoptant les bons gestes : quels sont-ils ?

Comment se protéger de la pollution chez soi ? 

Vous protéger de la pollution dans votre intérieur est possible en suivant les recommandations suivantes :

  • utilisez des ampoules LED
  • programmez vos températures : 19 °C dans le séjour et 16 °C dans les chambres
  • baisser le thermostat de 1 °C  (équivaut à réduire de 7 % votre consommation d'énergie)
  • aérez régulièrement vos pièces : 10 à 15 minutes par jour
  • vérifiez régulièrement que les entrées et sorties d'air ne sont pas bouchées
  • évitez le plus possible de laisser l'humidité s'installer
  • n'utilisez pas de déodorant, encens, ou parfum d'intérieur chimique
  • choisissez des produits d'entretien les plus naturels possibles
  • ne fumez pas à l'intérieur
  • passez fréquemment l'aspirateur pour éliminer les acariens
  • dépoussiérez régulièrement les meubles à l'aide d'un chiffon humide
  • choisissez des meubles aux matériaux naturels

Comment se protéger de la pollution à l'extérieur ? 

Pour vos trajets : privilégiez les modes de transport les moins émetteurs de gaz et de particules.

Plusieurs solutions sont possibles comme se déplacer en bus, en métro, en vélo ou en trottinette. Le covoiturage ou l'autopartage sont également une alternative bénéfique pour limiter l'émission de pollution.

A lire aussi : vignettes CRIT'AIR, une mesure antipollution

En général

Des règles de bon sens sont à appliquer de manière générale pour protéger sa santé de la pollution atmosphérique :

  • ne vous promenez pas en centre-ville ou près des routes en cas de circulation intense 
  • vous avez des enfants ? Préférez les espaces verts !
  • évitez les activités physiques extérieures en cas de pic de pollution 
  • privilégiez au maximum les transports en commun 
  • utilisez un masque antipollution

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne

Le Groupe Matmut propose à ses assurés un stage de conduite gratuit nommé Éco-conduite qui permet d'acquérir des techniques destinées à limiter l'émission de polluants.

Devis en ligne