Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Construction d'une véranda : faut-il la déclarer à son assurance ?

Construction d'une véranda : faut-il la déclarer à son assurance ?

Pour augmenter la surface à vivre de votre logement et créer une nouvelle pièce, vous avez décidé de construire une véranda. Un véritable atout pour votre maison tant ces espaces sont agréables, notamment en été. Mais comme toute nouveauté impactant votre logement, vous devez la signaler auprès de votre assureur pour couvrir tous les risques. Pourquoi et quand déclarer la construction de votre véranda ? Les conseils de la Matmut.

Pourquoi déclarer la construction d’une véranda ?

Il faut déclarer la construction d’une véranda à votre assurance. Que les travaux soient réalisés par un professionnel ou par vos soins, la création de ce nouvel espace au sein de votre logement nécessite une modification de votre contrat d’assurance multirisques habitation. La raison est simple : cette véranda représente une nouvelle pièce et, par conséquent, implique de nouveaux risques pour votre maison. Risques contre lesquelles vous devez être assurés pour bénéficier d’une protection optimale.

Une déclaration auprès de votre assureur est nécessaire pour deux principales raisons. Tout d’abord, la véranda peut possiblement accueillir du mobilier supplémentaire, voire des installations d’eau ou d’électricité. Il convient donc de protéger ce nouvel espace de tous les risques encourus. En cas de sinistres – incendie, dégât des eaux, tempête, etc. – si la véranda n’est pas assurée, elle ne pourra logiquement pas être indemnisée. De même, cette pièce récemment construite représente une nouvelle ouverture sur l’extérieur. Ou, autrement dit, un accès direct à l’intérieur de votre logement. Aussi, si elle n’est pas déclarée, les sinistres liés à une effraction de la véranda peuvent ne pas être indemnisés. C’est par exemple le cas si un cambrioleur pénètre dans votre habitation par la véranda, justement. C’est notamment sur ce point-là qu’une véranda se différencie d’une dépendance : elle communique avec la maison.

À lire aussi : Assurance habitation et travaux d’agrandissement : faut-il les déclarer ?

Quand déclarer une véranda à son assurance ?

Il faut déclarer la véranda à votre assurance dès le début de la construction afin de modifier votre contrat multirisques habitation le plus rapidement possible et être ainsi protégé. Contactez votre assureur pour connaître la marche à suivre. La superficie de cette nouvelle pièce et les différents biens qu’elle accueille feront notamment partie des informations demandées. Cette modification, compte tenu des nouveaux risques encourus, entraînera une augmentation de votre cotisation.

Vérifiez que les bris de glace soient bien inclus dans votre contrat multirisques habitation. En effet, les vérandas sont généralement constituées en majorité de verre. Bonne nouvelle : la garantie bris de glace est justement intégrée aux assurances habitation Matmut suivantes : Résidence Principale, Résidence Secondaire ou Propriétaire non occupant.

Après avoir déclaré votre véranda à votre assureur, ce dernier vous proposera un avenant à votre contrat que vous serez libre d’accepter ou non. Il est à noter que si vous refusez, votre contrat d’assurance habitation pourra être résilié.

À lire aussi : Aménagement des combles ou d'un grenier : faut-il le déclarer à son assureur ?

La Matmut vous accompagne

et vous protège au quotidien grâce à ses offres d’assurance habitation spécialement adaptées à vos besoins et votre budget.

Pour bénéficier de garanties incontournables pour votre maison ou votre appartement, découvrez l’assurance résidence principale et sa couverture sur-mesure.