Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Comment se déroule une expertise après un sinistre dans une habitation ?

Comment se déroule une expertise après un sinistre dans une habitation ?

Publié en mars 2019

Lorsque votre logement subit un sinistre, votre compagnie d'assurances peut dépêcher généralement un expert afin d'évaluer les dégâts occasionnés. Comment se déroule une expertise après un sinistre dans une habitation ? Quel est le rôle de l’expert d’assurance ? Retrouvez tout ce qu’il faut savoir, étape par étape, sur le déroulement d'une expertise après sinistre dans une habitation, avec la Matmut.

Expert d'assurance : quel est son rôle ? 

L’expertise après sinistre dans une habitation est précédée par une déclaration réalisée par l’assuré auprès de sa compagnie d’assurances. Selon la gravité de la situation, l’évaluation des dommages peut être déterminée d’un commun accord entre l’assureur et l’assuré, ou être confiée à un expert d’assurance. Ce dernier est généralement désigné par l’assureur.

L’expert d’assurance a principalement pour rôle de :

  • vérifier les causes du sinistre,
  • répertorier et évaluer les biens endommagés,
  • préconiser des mesures conservatoires.

L’expert d’assurance se déplace au domicile de l’assuré afin de constater les dommages. Il recueille auprès de l’assuré des justificatifs tels que des factures, des bons de garanties mais aussi des photos afin d’évaluer la valeur des biens endommagés par le sinistre ou volés.

À lire aussi : Intervention des pompiers : l’assurance prend-elle en charge les dégâts ?

Que se passe-t-il après l’expertise du sinistre ?

Après l’expertise du sinistre au sein de l’habitation, un rapport est rédigé par l’expert puis adressé à l’assureur qui, sur la base de ces conclusions, détermine le montant de l’indemnité revenant à son assuré et adresse une proposition d’indemnisation.

Plusieurs cas de figure peuvent alors se présenter. Si l’assuré accepte la proposition, l’assurance procède à l’indemnisation selon les dispositions prévues dans le contrat d’assurance habitation.

En revanche, si l’assuré n’est pas satisfait de la proposition, il peut,  s’il le souhaite,  faire appel à un nouvel expert pour réaliser une contre-expertise. Les montants associés à cette nouvelle expertise du sinistre sont aux frais de l’assuré, sauf si celui-ci bénéficie d’une garantie dédiée dans le cadre de son contrat d’assurance habitation.

Si le désaccord persiste après l’expertise contradictoire, une tierce-expertise peut être confiée à un troisième expert. L’assureur et l’assuré se partagent généralement les frais inhérents à cette expertise. Le contrat d’assurance habitation peut également prévoir les modalités de cette expertise.

En ultime recours, un expert judiciaire peut être désigné par le tribunal lorsque le litige n’a pas pu trouver de solution amiable.

À lire aussi : Faire les travaux soi-même après un sinistre : la question de l’indemnisation

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

au quotidien et vous protège en cas de sinistre grâce à ses solutions d’assurance habitation spécialement adaptées à vos besoins et votre budget.

Avec plus de 1 200 collaborateurs, les équipes Matmut assurent au mieux la gestion des sinistres pour vous offrir un accompagnement fluide et rapide, et répondre à toutes vos questions.

Devis en ligne

Dégât des eaux

À lire aussi :

Comment réagir en cas de dégât des eaux ?

Les dégâts des eaux font partie des sinistres les plus courants au sein des habitations et sont souvent sources de dégradations. Mauvais entretien des canalisations et/ou des robinets, gel durant l’hiver, malfaçon, infiltration, etc. : divers facteurs peuvent en être la cause. Comment faut-il réagir en cas de dégât des eaux ? Découvrez quelques astuces et conseils utiles, mais aussi les délais de déclaration auprès des organismes assureurs, avec la Matmut.