Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Enfants : 5 accidents domestiques à éviter pendant les fêtes de fin d’année

Enfants : 5 accidents domestiques à éviter pendant les fêtes de fin d’année

Publié en décembre 2020

Avec des enfants, mieux vaut prévenir que guérir, y compris pendant les fêtes de fin d’année ! En effet, entre les décorations, les plats qui se préparent en cuisine et les couverts, ils peuvent être victimes de nombreux accidents domestiques. Heureusement, avec un peu d’attention, il est tout à fait possible de les éviter. La Matmut vous explique comment !

Les brûlures

Une brûlure, ce n’est pas agréable pour un adulte. Pour un enfant, c’est potentiellement catastrophique : leur peau est en effet très sensible, puisqu’il suffit de trois secondes pour qu’un enfant se brûle au 3e degré avec un liquide à 60 °C.

 

Quelques précautions et bonnes habitudes suffisent cependant pour éviter les accidents de ce type. Tout d’abord, ne les laissez pas sans surveillance dans une pièce avec une bougie allumée. De plus, ne laissez pas à leur portée des briquets ou des allumettes. Enfin, tournez toujours la queue de vos casseroles vers l’intérieur de votre plaque de cuisson, pour éviter que leurs petites mains n’en attrapent une, pleine d’eau portée à ébullition !

 

En cas de brûlure, il convient de passer tout de suite la plaie sous de l’eau fraîche, pendant au moins quinze minutes, puis de contacter un médecin. Si la plaie est trop étendue ou trop douloureuse, direction les urgences, sans attendre.

L’obstruction des voies aériennes

Gâteaux apéritifs, bonbons, chocolats, papillotes... Pour les enfants, Noël est une bonne occasion de manger de tout, tout le temps. Le tout, bien sûr, en jouant et en courant, leur faisant prendre le risque de s’étouffer avec un aliment. Pour éviter un accident de ce type, rappelez-leur régulièrement que c’est à table que l’on mange. Placez en hauteur les petits aliments dont ils raffolent, afin que vous puissiez contrôler qui prend quoi et à quel moment. Pour les plus petits, n’oubliez pas de couper les gâteaux et biscuits.

 

En cas d’obstruction totale des voies aériennes, et si la toux ne suffit pas, il faut alterner 5 claques entre les omoplates et 5 compressions abdominales — c’est ce que l’on appelle la manœuvre de Heimlich. Pour un bébé, elle doit être réalisée avec l’enfant posé sur l’avant-bras d’un adulte, d’abord sur le ventre puis sur le dos. Si l’enfant perd connaissance, posez-le délicatement au sol et alertez les secours.

La consommation d’alcool

Les adultes doivent boire de l’alcool avec modération. Les enfants, eux, ne doivent surtout pas en avaler la moindre goutte, leur foie n’étant pas prêt à gérer cette boisson. Or, pendant les fêtes de fin d’année, l’un des incidents les plus courants, c’est bien sûr le tout petit qui termine les verres des adultes pendant qu’ils ont le dos tourné, par curiosité. Il convient donc de placer en hauteur les verres, même lorsqu’ils sont terminés.

Si vous constatez qu’un enfant s’est amusé à finir ceux qui traînaient malgré vos consignes et votre attention, pas de panique. Proposez-lui de boire de l’eau et de manger. Allongez-le sur le côté s’il se sent mal. En cas de doute ou de forte alcoolisation, prévenez les secours.

 

À lire aussi : Électricité et sécurité des enfants : ce qu’il faut retenir

Les accidents avec les jouets

Avoir des jouets pour Noël, c’est rigolo, mais ça peut aussi être dangereux : piles avalées, rubans des emballages présentant des risques d’étranglement, éléments glissants, piquants ou coupant... Pour éviter ces incidents pouvant avoir de très fâcheuses conséquences, une seule solution : la surveillance étroite des plus petits, dès qu’ils ouvrent leurs cadeaux. Incitez-les, d’ailleurs, à mettre immédiatement de côté les papiers et emballages de leurs présents. Ceux-ci pourraient en effet cacher des éléments coupants ou piquants.

 Les allergies alimentaires

Pendant les fêtes de fin d’année, on met les petits plats dans les grands. Or, certains enfants peuvent être allergiques à quelques aliments (les œufs, les crustacés, les cacahuètes...). Ce qui peut provoquer d’importantes réactions, allant de la simple démangeaison aux problèmes respiratoires. Lorsque vous recevez du monde, n’oubliez donc pas de demander à chaque convive si leurs enfants présentent des allergies. Adaptez vos recettes en conséquence, ou prévoyez des plats réservés aux petits concernés. Enfin, parlez-en à tous les parents, pour que personne ne commette d’imprudence en voulant partager un met interdit !

 

À lire aussi : Précautions sur les jouets de Noël

La Matmut vous accompagne

Prévenir les risques d’incidents domestiques avec vos enfants est un bon début. Toutefois, votre logement a également besoin d’une protection adaptée. Avec l’Assurance Multirisque Habitation Matmut, passez des fêtes l’esprit tranquille.

Devis en ligne