Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Comment passer un Noël en toute sécurité ?

Comment passer un Noël en toute sécurité ?

Publié en novembre 2020

Les fêtes de Noël sont l'occasion de se retrouver en famille autour d'un sapin bien décoré et d'un bon repas. Mais si la période est placée sous le signe de la fête, certains dangers rôdent. Pour passer un Noël en toute sécurité, appliquez ces quelques conseils.

Sécurité autour du sapin de Noël

Il n'y a pas de Noël sans un beau sapin bien fourni. Mais attention, le choix du sapin et de son emplacement ne se fait pas à la légère.

Quel sapin de Noël choisir ?

Si vous optez pour un sapin naturel, veillez à ce qu'il ne soit pas trop desséché. Pour cela, la meilleure solution est de choisir un sapin en pot, avec ses racines, et de l'arroser régulièrement pour qu'il conserve sa superbe et sèche moins rapidement.Si vous optez pour un sapin coupé, vérifiez bien sa fraîcheur en le secouant. S'il perd beaucoup d'aiguilles, c'est qu'il est déjà un peu fatigué. Enfin, vous pouvez choisir un sapin artificiel. Mais assurez-vous qu'il soit conçu à partir d'un matériau retardateur de flamme.

Où placer le sapin ?

Pour éviter tout risque pendant les fêtes de Noël, choisissez bien l’emplacement de votre sapin. Première règle à respecter : placez-le sur un support bien stable pour qu'il ne bascule pas à cause du poids des décorations ou lorsque vous passez à côté. Cela est d'autant plus important si vous avez de jeunes enfants. À mesure que Noël approche, ils peuvent être de plus en plus surexcités et ne pas faire attention à l'arbre dans le salon. Autre règle à respecter, évitez de placer votre sapin près des sources de chaleur (cheminée, radiateurs, etc.). Avec la chaleur, vous vous exposez à des risques d’incendie. Pour vous rassurer, vous pouvez aussi le disposer non loin d'un détecteur de fumée. De manière générale, l'arbre de Noël doit être installé dans un endroit calme et frais, et non pas dans les zones de passages fréquents ni près des ouvertures ou des escaliers.

A lire aussi : 6 précautions à prendre avec les décorations de Noël

L’installation électrique : gare à la surchauffe !

Une fois que vous avez bien choisi votre sapin, il faut le décorer. Mais pas n’importe comment ! Suivez ces quelques conseils pour éviter les chocs électriques et les incendies pendant les fêtes :

  • vérifiez que votre installation électrique puisse supporter la charge demandée pendant plusieurs heures. Une installation qui ne répond pas aux normes peut être à l'origine d'un incendie,
  • avant de décorer votre sapin, assurez-vous que votre guirlande est en état (fil électrique, ampoules). Toute guirlande endommagée doit être remplacée,
  • choisissez des guirlandes qui répondent aux normes françaises (NF) et/ou européennes (CE),
  • ne surchargez pas les prises électriques avec plusieurs branchements,
  • pensez bien à toujours débrancher votre guirlande lumineuse en votre absence.

À lire aussi : Noël : attention à votre installation électrique !

La cheminée et les bougies : les précautions à prendre

Si un bon feu de cheminée et quelques bougies apportent un peu de chaleur à votre décoration de Noël, ces deux éléments ne sont pas dénués de risques.

Cheminée

Une cheminée est un atout supplémentaire pour ajouter de la chaleur et de la poésie à votre intérieur pendant les fêtes, mais gare aux incendies et aux dangers du monoxyde de carbone. Avant de mettre votre cheminée en route, avez-vous bien pensé à effectuer son ramonage ? Si ce n’est pas le cas, n'attendez pas pour faire intervenir un professionnel. Ensuite, installez un détecteur de monoxyde de carbone qui saura vous alerter en cas de danger d'intoxication. Autre règle indispensable : ne laissez jamais le foyer de votre cheminée sans surveillance. Un accident est vite arrivé  !

A lire aussi : Comment entretenir sa cheminée ?

Bougies

On a tous déjà dessiné un sapin de Noël avec des bougies sur les branches, lorsqu’on était enfant. Bien entendu, c’est une pratique à éviter à tout prix au risque de déclencher un incendie. Autre règle concernant les bougies : ne les laissez jamais sans surveillance, même pour quelques minutes, d’autant plus si de jeunes enfants se trouvent dans la pièce. Il suffit de quelques secondes pour qu'une nappe en papier s'embrase. Ne placez jamais les bougies près des fenêtres, des rideaux ni des plantes. Avec un courant d'air, le feu peut se propager très rapidement. Réservez les surfaces stables pour poser vos bougies et autres photophores. Enfin, pensez à éteindre les bougies avant d’aller vous coucher.

A lire aussi : Utilisation des bougies à la maison : prenez des précautions

Cuisiner un repas de Noël en toute sécurité

Dans la cuisine, au moment de la confection du repas, plusieurs risques sont possibles : incendies, brûlures, coupures, etc. Pour réduire ces risques, pensez à appliquer ces quelques conseils.

Chaud devant !

Rappelez-vous : un incendie sur cinq débute dans la cuisine. Soyez d’autant plus vigilant pendant les fêtes de fin d’années. En effet, vous êtes stressé et l’agitation est à son comble. Pour rappel, la plupart des incendies dans la cuisine sont dus à l'inflammation d'une huile ou de graisse trop bouillante. Restez à proximité d’un plat qui chauffe pour le retirer au bon moment et ne quittez jamais la pièce. Cette règle est d’autant plus valable si un enfant s’y trouve. Ne laissez pas non plus traîner de torchons à proximité des sources de chaleur. Évitez également de flamber des plats en dessous de la hotte, cela risquerait de communiquer le feu au filtre de l'installation.

Pendant que vous cuisinez, vous ou un de vos proches pouvez facilement vous brûler, la faute aux différents équipements comme le four, la gazinière ou encore les plaques de cuisson. Pour éviter toute brûlure, pensez à utiliser des gants anti-chaleur ou des torchons suffisamment protecteurs pour sortir les plats du four. Faites attention aux projections éventuelles d'huile ou aux vapeurs d'eau bouillante. Ne laissez jamais dépasser les poignées de vos casseroles ou de vos poêles de la source de chaleur.

Ouverture des huîtres et autres coupures

L’un des principaux risques autour de la table est sans aucun doute l’ouverture des huîtres. On recense plus de 2000 accidents* chaque année. Près de la moitié de ces blessures atteignent les nerfs ou les tendons. Le risque est donc bien réel. Pour l'éviter, prévoyez du temps pour ouvrir vos coquillages et munissez-vous des bons outils : un gant de protection et un couteau à huîtres. Tenez le coquillage dans la main gauche pour les droitiers et dans la main droite pour les gauchers, en veillant à placer le talon du coquillage vers vous. Rentrez le couteau dans le cœur de l'huître sans forcer. Sectionnez le nerf situé dans la zone et faites pivoter la lame pour ouvrir délicatement l'huître.

Bon à savoir
Pour éviter tout risque, vous pouvez également acheter vos huîtres préalablement ouvertes par un professionnel.

Restez organisé

La préparation du dîner de réveillon peut être source d’angoisse et de stress, et vous exposer à des accidents domestiques. La clé : soyez organisé. Préparez un plan de travail avec tout ce dont vous aurez besoin le jour J. Le reste devrait suivre si vous ne paniquez pas.

A lire aussi : Incendies domestiques : causes et prévention

C’est l’heure de manger !

Après avoir passé du temps à cuisiner votre repas de Noël, c’est l’heure de passer à table. Mais ne vous précipitez pas. Quelques risques subsistent.

Déboucher les bouteilles avec précaution

S'il y a bien un accident fréquent pendant les fêtes, ce sont les blessures à l'œil à cause des bouchons de champagne et autres boissons gazeuses. Pour éviter de finir la soirée du réveillon aux urgences de votre ville, faites attention lorsque vous ouvrez vos bouteilles. Ne dirigez jamais la bouteille vers quelqu'un ou vers vous-même lorsque vous la débouchez.

Crise de foie et intoxication

Veillez à ce que les différents plats soient bien frais ou suffisamment cuits pour éviter toute intoxication alimentaire. N'oubliez pas de placer les coquillages et crustacés au frais après achat et vérifiez la fraîcheur des huîtres avant de les manger. Les intoxications alimentaires sont souvent causées par les fruits de mer, mais pas seulement. Informez-vous des allergies de chaque personne autour de la table avant de confectionner votre menu. Par ailleurs, on a tendance à manger beaucoup pendant les fêtes. Prenez le temps de manger. N'avalez pas les toasts trop vite et n'engloutissez pas votre repas goulûment. Vous risquez de finir avec une bonne crise de foie.

Période de Noël : attention aux cambriolages !

Si vous quittez votre logement pendant les fêtes de Noël, n’oubliez pas que la saison est propice aux cambriolages. En effet, on compte 18 % de cambriolages [EC5] de plus par rapport au reste de l'année. Pour partir l'esprit tranquille, suivez ces quelques règles simples :

  • ne laissez jamais d'objets de valeur facilement visibles par des personnes depuis l'extérieur,
  • fermez vos volets pour rendre l'intrusion plus difficile, voire impossible selon les modèles,
  • prévenez vos voisins. Tout le ne monde dans votre quartier ne partira peut-être pas. Ils pourront peut-être surveiller les allers et venues,
  • ne communiquez pas sur les réseaux sociaux au sujet de votre départ,
  • équipez-vous des éléments suivants : simulateurs de présence, service de télésurveillance ou système d'alarme performant.

À lire aussi : Noël : vigilance aux cambriolages !

La Matmut vous accompagne

Passez les fêtes de fin d’année en toute sécurité en choisissant la Matmut pour votre assurance habitation. Composez votre contrat d’assurance sur mesure en fonction de vos besoins et de votre budget.

Devis en ligne

précaution sur les jouets de Noël

A lire aussi : 

Précaution sur les jouets de Noël

C’est lors de la période de Noël que les jouets sont les plus vendus, ils rendent si heureux les enfants… mais ils peuvent vite présenter des risques. En 2017, la douane française a saisi au total près d’1 million de jouets non conformes et dangereux (801 102 jouets non conformes et 143 784 jouets non conformes et dangereux).

Quelques conseils pour protéger vos enfants des risques potentiels liés à certains jouets, afin qu’ils puissent s’amuser en toute sécurité !

* Source : INVS - Santé publique