Menu
Accueil / Assurance Moto / Conseils / Comment rouler à moto en hiver en sécurité ?

Comment rouler à moto en hiver en sécurité ?

Publié en décembre 2019

Neige, verglas, vent glacial et brouillard sont fréquents en hiver. Si vous vous déplacez à moto, vous serez forcément confronté à l’un de ces événements climatiques. Pour rouler à moto en hiver, il convient de suivre quelques règles essentielles de sécurité et d’être bien équipé. Le point avec La Matmut.

Les principales règles de conduite à moto en hiver

Les conditions climatiques liées à l’hiver sont particulièrement éprouvantes pour les amateurs de moto. Neige, verglas, froid, manque de visibilité sont autant de scénarii qui risquent de s’inviter sur le trajet à moto. Suivez ces quelques règles de sécurité pour rouler à moto en hiver.

Comment rouler sur la neige et le verglas à moto ?

La neige et le verglas sont deux ennemis redoutables pour le motard. C’est pourquoi il est conseillé de laisser la moto au garage lorsque le bulletin météo annonce ces deux événements climatiques. Si toutefois, vous n’avez pas le choix, suivez ces quelques conseils.

  • réduisez votre vitesse – d’autant plus si vous passez par des zones ombragées comme les sous-bois ou les ponts qui sont propices à la création de verglas
  • respectez les distances de sécurité, voire augmentez-les, si possible
  • anticipez les manœuvres à effectuer
  • évitez les mouvements de guidon brusques
  • restez vigilant à la signalisation : certaines zones à risque de verglas sont parfois indiquées par des panneaux spécifiques

Bon à savoir
Si la neige est déjà bien tassée, essayez de rouler dans les tracés déjà réalisés par les voitures, et réduisez encore davantage la vitesse. Si la neige est fraîche, conduisez avec une grande douceur dans vos gestes et anticipez les manœuvres.

Rouler à moto en hiver : une question de visibilité

Voir et être vu à moto est une problématique encore plus importante par temps de brouillard, de neige ou de pluie. La visibilité tant pour le conducteur de la moto que pour les autres usagers de la route, peut être grandement réduite.

  • Comment bien voir sur la route en hiver ?

Avant de grimper sur la moto et de démarrer, vérifiez si votre visière est en bon état et si le traitement anti-buée (ou pinlock) fonctionne bien. Vous pouvez vous équiper de gants munis de micro-raclette pour vous aider à retirer les flocons de neige de votre visière.

  • Comment être vu sur la route ?

Pour que les autres conducteurs vous voient bien sur la route, ajoutez à votre tenue de moto des équipements clairs et voyants, comme une veste à bande ou inserts réfléchissants. Vous pouvez même opter pour un gilet jaune par-dessus votre veste.

À lire aussi : Visibilité des deux-roues : comment éviter les pièges de la circulation

Quel équipement pour rouler en moto en hiver en toute sécurité ?

En hiver, les motards sont particulièrement exposés au froid. Cela peut affecter grandement leurs capacités à conduire : la vigilance et la réactivité sont affectées et des risques d’engourdissement sont également possibles. C’est pourquoi, il est primordial de choisir des équipements spécifiques pour s’isoler du froid et se protéger des intempéries.

  • Les vêtements de base

Avant de faire démarrer la moto, vérifiez que vous portez des vêtements suffisamment isolants. Optez pour une veste ou un blouson en cuir, ou en textile doublé. Pour le bas, optez pour un pantalon spécial hiver – ces pantalons sont particulièrement étanches et chauds. Il est également possible de porter une combinaison intégrale. L’air sera ainsi bloqué. Sous ces couches, portez de préférence des sous-vêtements thermiques (t-shirt, caleçon, etc.), et un pull bien chaud.

  • Les accessoires, pas si accessoires

Les extrémités du corps sont sensibles au froid. Pour les mains, misez sur des gants de moto hiver, particulièrement chauds et également étanches. Sachez aussi qu’il existe des gants chauffants qui peuvent se brancher sur des batteries autonomes ou une prise 12V directement sur la moto. Pour les pieds, optez pour des bottes montantes étanches que vous pouvez compléter par des surbottes imperméables pour une protection totale. Terminez votre tenue avec une cagoule à placer en dessous du casque et vous serez déjà bien protégé du froid.

 Bon à savoir
La perception du froid varie selon la température réelle et la vitesse. Par exemple, lorsque la température extérieure atteint 0°c à l’arrêt, la température ressentie, elle, descend à -10°c par 90 km/h. Réduire la vitesse est non seulement essentiel pour assurer la sécurité sur la route mais aussi pour éviter de souffrir du froid.

À lire aussi : Port des gants de moto homologués : Une obligation légale depuis le 20 novembre 2016

Le saviez-vous ?

La Matmut propose gratuitement(1) à ses sociétaires l’abonnement premium Liberty Rider : détection de chute, analyse et alerte virage dangereux, démarrage automatique de la protection. Pour en savoir plus : Liberty Rider, l’application dédiée aux motards !

La Matmut vous accompagne

Assurez votre moto grâce à nos différents contrats d’assurance moto. Personnalisez votre contrat selon vos besoins et votre budget pour rouler couvert.

Devis en ligne

gilet air bag moto

À lire aussi : 

Le gilet airbag moto pour rouler en toute sécurité

En 2018, 627 personnes se sont tuées à moto. Ce chiffre représente un peu moins d’un quart des usagers décédés sur la route sur cette même période. Un accident mortel à moto a 20 fois plus de chances d’arriver qu’un accident mortel à voiture. Cela s’explique par plusieurs facteurs tels que l’absence de carrosserie ou encore sous-estime la puissance du véhicule. Aujourd’hui, il existe des protections pour une meilleure sécurité du conducteur, et c’est le cas du gilet airbag moto. Quels avantages procure un gilet airbag moto ? Comment fonctionne-t-il ? Découvrez les conseils de la Matmut.

(1) Offre réservée aux 50 000 premiers assurés téléchargeant l’application Liberty Rider Premium avant le 01/01/2020 dans la limite de deux contrats Multirisques 2 Roues par assuré. L’assuré a accès à la version Premium pendant une durée de 12 mois à compter de la date d’activation de l’application (valeur annuelle de 47,88€ par véhicule/Tarif 2019).