Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Quand changer ses pneus de moto ?

Quand changer ses pneus de moto ?

Publié en avril 2021

Les pneus d’une moto assurent la liaison au sol de la machine. À moto, cette liaison entre la route et le pneumatique est concentrée sur une surface équivalente à deux cartes de crédit. Garants de la performance de votre machine, mais surtout de votre sécurité, les pneumatiques d’une moto doivent donc être en bon état. Nos conseils pour observer l’usure de ses pneumatiques et savoir quand les changer.

Les signes qui annoncent qu’il faut changer ses pneus

Garants des performances de votre machine et donc de votre sécurité, les pneus de votre moto doivent faire l’objet d’une inspection régulière. Voici les signes qui annoncent que les pneus de votre moto doivent être changés.

Le témoin d’usure du pneu est atteint

Au même titre que sur les pneumatiques d’une voiture, des témoins d’usure sont présents sur les pneus de moto. Ces témoins d’usure ressemblent à de petites bosses cachées au fond des sillons principaux des pneumatiques. Ces témoins permettent d’observer l’état d’usure d’un pneumatique. En effet, au fur et à mesure de l’utilisation d’un pneu, la gomme s’use. Lorsque la hauteur de la gomme restante sur le pneumatique arrive au niveau de ce témoin, le pneu est à changer.

Le témoin a une épaisseur d’1 mm. Lorsque vous atteignez le témoin, cela signifie qu’il ne vous reste plus qu’1 mm de gomme. Dans ce cas, vos pneumatiques sont usés et ne garantissent plus l’adhérence, en particulier sur route mouillée. Il est donc impératif de changer vos pneus de moto.

Des signes de vieillissement apparaissent

C’est frustrant, mais parfois les pneumatiques peuvent s’abîmer sans les utiliser. Même s’ils ne roulent pas ou très peu, des pneumatiques peuvent présenter des signes de vieillissement. C’est le cas des pneumatiques qui subissent les affres de la météo. En effet, des pneumatiques mal stockés ou qui subissent le froid, la pluie, la neige ou de fortes chaleurs peuvent s’user prématurément. Une mauvaise pression de gonflage, une charge trop importante ou un une conduite trop sportive peuvent aussi expliquer le vieillissement d’un pneu. Cette détérioration se matérialise par des déformations ou des craquelures sur la bande de roulement du pneumatique, sur les flancs ou l’épaulement.

Une usure anormale

L’usure anormale d’un pneumatique, sur la bande de roulement ou sur les épaulements, est souvent la conséquence d’un problème mécanique sur la machine :  défaut d’équilibrage, amortisseurs en fin de vie, mauvaise transmission. Quel que soit le défaut à l’origine de l’usure du pneu, si le pneumatique est abîmé, il est nécessaire de le changer pour assurer votre sécurité. Un équilibrage des roues deux fois par an est préconisé pour éviter l’usure irrégulière de vos pneumatiques.

Le pneu est abîmé

Votre pneu a frotté le trottoir ? Vous êtes passé dans un trou particulièrement profond ou vous avez roulé sur un clou ? Toute coupure, perforation, déchirure ou déformation du pneu doit être signalée et contrôlée par un mécanicien professionnel. Certaines éraflures, marbrures, crevaisons ou déformations sont réparables, mais il est indispensable de faire diagnostiquer vos pneumatiques par un professionnel s’ils sont détériorés. Dans certains cas, la réparation n’est pas possible : il sera alors nécessaire de les changer.

À lire aussi : Réviser sa moto avant le printemps : les gestes pour un entretien optimal

Faut-il changer les deux pneus en même temps ?

Le pneu arrière de votre moto s’usera généralement plus vite que le pneu avant. En effet, la roue arrière étant l’unique roue motrice d’une moto, seul le pneu arrière subit l’accélération pour propulser la machine. Celui-ci est donc soumis à une usure plus importante. Face à ce constat, la tentation est légitime de ne changer que le pneumatique arrière. Mais il est conseillé de changer les deux pneus d’une moto en même temps. En effet, pour assurer les performances de votre moto et surtout votre sécurité, il est recommandé d’utiliser des pneus avant et arrière affichant des sculptures identiques. Des gommes présentant une conception, des bandes de roulement et un état d’usure différents pourraient affecter la stabilité de la machine et donc votre sécurité.

À lire aussi : Le gilet airbag moto pour rouler en toute sécurité

Peut-on changer ses pneus soi-même ?

À condition d’être équipé du matériel nécessaire et doté du savoir-faire adéquat, il est possible de changer ses pneus de moto soi-même. Pour ce faire, il est nécessaire de disposer des outils suivants :

  • 1 décolleur de pneu (aussi appelé décolleuse) ;
  • 3 démonte-pneus ;
  • 1 démonte obus ;
  • 1 équilibreuse manuelle ;
  • des masses d’équilibrage ;
  • de la crème de montage et du savon ;
  • 3 cales de protection de jantes ;
  • 1 compresseur.

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne au quotidien sur les routes grâce à son assurance moto.  Réalisez votre devis personnalisé en ligne en quelques clics seulement et découvrez l’offre la plus adaptée à vos besoins.

Devis en ligne

comment bien choisir son blouson de moto

À lire aussi : 

Comment bien choisir son blouson de moto ?

Porter une veste adaptée à la pratique de la moto est indispensable pour bénéficier d’une bonne protection en cas d’accident. Sans, les risques de blessures graves lors d’une chute ou d’une glissade sont plus élevés. Le blouson de moto fait partie des équipements de protection individuelle qu’il faut savoir bien choisir. Zoom sur les critères à prendre en compte.